En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Quand Google prend le contrôle de PC en s'attaquant à leurs barrettes de Ram

Mis à jour le
Quand Google prend le contrôle de PC en s'attaquant à leurs barrettes de Ram
 

En exploitant un bug de certaines barrettes de RAM récentes, des chercheurs en sécurité de Google sont parvenus à prendre le contrôle de plusieurs ordinateurs portables sous Linux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • AssistanceOrdinateur34
    AssistanceOrdinateur34     

    Aucun ordinateur ou serveur est 100% sécurité, du moment qu'on met des informations sur un ordinateur, elle peuvent être piratées ...

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Pas un jour ne passe sans que l'on nous alarme, finalement il n'y a que mon carnet à spirale qui soit à l'abri des voleurs informatiques. Jusqu'à quand ? Va bien y 'en avoir un qui scannera chez les autres à leur insu , non ???

  • ad.
    ad.     

    Votre article est très alarmiste, alors que la situation n'est pas si grave.
    Premièrement, les barrettes ECC utilisées dans les serveurs ne sont pas concernées.
    Deuxièmement, ce n'est pas "impossible à corriger". Il faut juste adapter la fréquence de rafraîchissement de la DRAM par le contrôleur dans le cas de très nombreux accès très localisés. Ça peut se faire en flachant le BIOS.

Votre réponse
Postez un commentaire