En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Psystar : les clones de Mac enterrés par la justice américaine

Mis à jour le
Psystar : les clones de Mac enterrés par la justice américaine
 

[EN BREF] La décision de justice est surtout symbolique : Psystar vient de perdre en appel contre Apple et ne pourra plus vendre ses célèbres hackintoshs?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • ThéOLait
    ThéOLait     

    "Ces ordinateurs non conçus par Apple mais livrés avec Mac OS X"
    Ainsi il ne s'agit pas de la vente d'un ordinateur nu mais bien d'une machine non-Apple mais doté de l'OS Apple, ce qui est bien différent que de vendre un computer sans OS, alors que sur ce dernier point au contraire j'ai toujours revendiqué la séparation des pouvoirs, à savoir l'abrogation dans les faits de la vente liée.
    ...
    Ne pas douter de son intelligence, c'est un mauvais argument (que de s'en affranchir ouvertement) :)

  • --- Olivier ---
    --- Olivier ---     

    Bonjour

    Je ne voyais pas la chose de la même façon.
    Pour moi le fait de découpler le matériel du système d'exploitation est un grande liberté.
    Cela permet de vraiment choisir ce qui nous convient.

    Cette décision de justice est assez bizarre dans un pays qui n'hésite pas à envoyer se faire tuer (et à tuer) des milliers de personnes au nom de cette liberté !!!

    Je ne dois pas être assez intelligent :-)

    A+

    Olivier

  • ThéOLait
    ThéOLait     

    Le business c'est comme la jungle, il y a les pachydermes et puis les insectes qui leur collent à la peau ... Et toc, saleté de moustique, un de moins !

  • Traroth2315
    Traroth2315     

    La justice étasunienne valide donc définitivement le principe de vente liée exploité par Apple.

    Le libéralisme ? Toujours à vos dépends !

Votre réponse
Postez un commentaire