En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Privée d'antenne, l'émission ' Arrêt sur images ' renaît sur Internet

Privée d'antenne, l'émission ' Arrêt sur images ' renaît sur Internet
 

Evincée de France 5, l'émission consacrée aux médias fait son retour sur le Web. Elle mise sur la participation financière des internautes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Algunete
    Algunete     

    Pub déguisée de 01net (que j'adore !) pour "Arrêt sur image" ? cela fait au moins 10 fois que j'ai cet article sur mon fil RSS de 01net...

  • sanelifra31
    sanelifra31     

    T'énerve pas au contraire, maintenant il sont entièrement libre puisque le financement du cite se fait via abonnement.
    La seule préssion qu'ils peuvent avoir c'est celle des internautes.
    Voila le futur de la TV, une diffusion hertziénne pour faire connaitre une émission, ensuite diffusion sur le net avec abonnement annuel, supréssion de la taxe audiovisuelle, résultat fini les émissions à la c.. à la recherche d'un audimat à 2 balle, liberté éditorial totale.
    Vivement que ça arrive et bonne continuation à "arrêt sur images".

  • La rédaction de 01net
    La rédaction de 01net     

    Bonjour,

    Vous faîtes référence au premier article, paru en septembre 2007. A l'époque, Daniel Schneidermann lui-même évoquait un financement par la publicité.

    Dans notre mise à jour d'hier, nous avons bien précisé que le site serait seulement financé par les abonnements.

    Cordialement.

  • contestataire
    contestataire     

    encore une émission dérangeante qui disparait.
    On se trouve dans un monde des médias iper aseptisé et il est regrettable que la presse soit si peu réactive. finalement une seule chaine de télévision et un seul journal papier seront bientôt suffisant - n'oublions pas une revue pipeole nommée Sarkozi et le tour est joué.

  • gaaaaaaab
    gaaaaaaab     

    Dans l'article "Outre la publicité, Daniel Schneidermann compte en effet sur les internautes pour financer ce projet audacieux."

    Sauf qu'en fait non, pas de pub sur @si. cf http://arretsurimages.net/a-propos.php :
    "L'unique ressource de notre site est constituée par les abonnements"

Votre réponse
Postez un commentaire