En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prison avec sursis pour espionnage d'e-mails professionnels

Prison avec sursis pour espionnage d'e-mails professionnels
 

L'ex-consultant d'un organisme bancaire a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir consulté à distance les courriers électroniques d'anciens collègues.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • prx
    prx     

    "...puisqu'elles figurent dans la messagerie personnelle des plaignants"

    Comment un admin reseau entreprise peut empecher de donner les mo de passe des boites perso (moi je comprends gmail, yahoo et consort) a part interdire ces sites par le firewall. Le consultant a pris des infos qui ne devait pas avoir et le jugement est correct et pas trop sévère a mon avis.

    Le jour ou un admin commence a appliquer toutes les précautions, on ne peut plus travailler efficacement... c toujours une histoire de compromis et il s'avère que malgré le matériel investi, c'est souvent le "social engineering" qui fait passer n'importe quel système (comprendre un utilisateur qui donne son mot de passe en toute confiance)

  • jc5935
    jc5935     

    Et un journaliste, qui est "censé" lire un SMS qu'il n'a pas envoyé, qu'il n'a pas reçu, et qui le publie c'est quoi ?

  • Dromic
    Dromic     

    Il ne sert à rien de mettre quinze verrous si on distribue quinze clés.

  • GDRIBM
    GDRIBM     

    la loi est là pour proteger les gens, tout le monde, meme les plus cretins....
    le juge a puni le coupable qui a manqué d'ethique et abusé de ses competences et de ses connaissances, et c'est très bien.

    c'est dingue quand meme qu'une decision de justice juste provoque de telles reactions. un jour, vous serez peut etre pris en defaut aussi sur un sujet ou un autre, et vous serez bien content que la loi vous protege, meme si vous etes seulement coupable de distraction ou autre........ et que qq'un en aura abusé !

  • GDRIBM
    GDRIBM     

    certes, l'entreprise et en particulier l'utilisateur sont pas totalement clean dans cette histoire... d'un autre coté, il ne faut pas non plus devier la loi... celle que tu cites est là pour proteger les personnes dont les données sont traitées et qui peuvent se retourner contre la boite si la securite est en defaut.
    dans le cas qui nous occupe, c pas la peine de prendre la defense de l'inculpé, il a TORT nom de nom. l'ethique ca vous parle ? c pas parce qu'on te confie par erreur une clé qu'il faut aller vider le coffre... perso, moi je vais rendre la clé à son proprietaire...

    vive la disparition de l'ethique et du respect... c le monde a l'envers

  • GDRIBM
    GDRIBM     

    entierement d'accord. pour l'admin et les systemes de securite, l'acces est tout a fait legal et autorisé si les mots de passe concordent, ce qui etait le cas ici ! comme disais qq'un d'autre, l'utilisateur est certainement un type pas tres malin en informatique pour ne pas avoir changé ses mots de passe, mais l'inculpé est coupable. point barre. il n'avait pas a faire ce qu'il a fait

  • GDRIBM
    GDRIBM     

    l'inculpé a tort
    ce n'est pas parce que la boite n'applique pas une politique de securité très stricte (et j'admet qu'il y a des failles a ce niveau là) qu'il a le droit de faire ce qu'il a fait. on appelle ca l'ethique... on l'a payé pour faire un travail. il n'avait pas a se servir de ça pour espionner. dans d'autres circonstances, on appelle aussi ca avoir du respect et etre responsable. c pas parce qu'on peut faire quelquechose qu'on doit le faire, surtout si l'on sait que l'on en a pas le droit !!!

  • Le Morpion
    Le Morpion     

    A quand l'espionnage des boîtes des particuliers?
    C'est pour bientôt mais personne ne veut le voir!
    ATTENTION!!!!!!!!!!!!!!!

  • Petit_Lucider_Cédric08
    Petit_Lucider_Cédric08     

    là il s'agit de partir en donnant la clé de la barraque à qq'un qu'on ne connaît pas (et Dieu sait que les CDD/intérim sont pourtant sensés être surveillés, ce sont eux qui font le plus de "fraudes" diverses et variées justement, par le fait qu'ils sont que "de passage" et qu'on les laisse souvent accèder à des choses qui ne les concernent pas). Je ne défend pas le "visiteur", j'explique juste que ça ne serait JAMAIS arrivé si les 2 dirigeants avaient gardé leur mot de passe secret, comme c'est la règle, j'aurais été le tribunal, je leur aurais accordé 0 ? de dédommagement, ils font la connerie, et on les récompense !!!!!!!!!!

  • supreme06
    supreme06     

    c'est l'entreprise qui est en faute, ce monsieur aurait pu bien mieux se defendre, l'article 226-17 du code pénal reprend les dispositions de l'article 34 de la loi n° 78-17 dite « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 réprime le fait de procéder ou de faire procéder à un traitement automatisé d'informations nominatives sans prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité de ces informations et notamment d'empêcher qu'elles ne soient communiquées à des tiers non-autorisés, ils ne peuvent pas nier que le consultant avait eu accès aux mots de passe, la regle elementaire en matiere de securité informatique est de changer les mots de passe et de n'autoriser que certaines IP specifique, ceux qui se font pirater devraient serieusement remettre en question leur competence au lieu d'aler pleurnicher devant un juge.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire