En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Présidentielle : le vote électronique entre en lice à Issy-les-Moulineaux

Présidentielle : le vote électronique entre en lice à Issy-les-Moulineaux
 

A l'occasion de la prochaine élection présidentielle, la ville du très technophile André Santini va équiper tous ses bureaux de vote de machines à voter électroniques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    c'est que les vivants eux-mêmes ne sauront pas pour qui ont les a fait voter !!! Quand au "fichier papier pour le décompte manuel", il va dire quoi ?? Que N personnes ont voté pour untel, mais il n'y aura pas la correspondance nom-vote (puisque théoriquement contraire à la confidentialité du vote), donc ça fournira une trace papier de données invérifiables !!! A eviter absolument !!!

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    par un article dans Science & Vie de ce mois-ci (ou le précédent) sur les machines à vote électroniques, édifiant !!!
    En tout cas l'article de 01 Net est un condensé de tous les argumentaires fictifs et bidons dignes d'une campagne de pub, effrayant !!!

  • Pierre_Muller
    Pierre_Muller     

    [i]«l'impossibilité de recompter les opérations de vote à partir d'une trace papier avait fini par créer plus de problèmes qu'elle n'en résolvait. »[/i]
    La Floride abandonne des ordinateurs sans trace papier pour des scanners (qui sont aussi des ordinateurs) qui ont intrinséquement une trace papier : les bulletins scannés. Les réticences, les impossibilités juridiques ou les difficultés matérielles à compter cette trace papier, c'est une autre histoire.

    [i]«Heureusement, en France, une fois configurées pour une élection donnée, les machines à voter électroniques font l'objet d'une validation en préfecture. Ce qui devrait être de nature à rassurer les plus électeurs les plus sceptiques.»[/i]
    Moi, je ne suis nullement rassuré. J'ignorais qu'il y avait des experts en sécurité informatique dans les préfectures... et même si... ce ne sont pas eux qui vont engager leur signature sur les PV de résultats.

    Voir notre communiqué de presse sur cette coincidence de calendrier surréaliste : le jour même où Issy vote l'achat d'ESS ivotronic, la Floride décide de mettre à la casse des milliers... d'ESS ivotronic.
    http://www.recul-democratique.org/Communique-de-presse-Issy-va.html



    Pierre Muller, webmestre de http://www.ordinateurs-de-vote.org
    Citoyens et informaticiens pour un vote vérifié par l’électeur.

  • fmd92
    fmd92     

    La fraude aux élections a toujours existée.
    Faire voter les morts, bourrér les urnes, inscrire sur les listes des electeurs qui ne sont pas domiciliés sur la commune.
    Rien de neuf sous le soleil.
    Quelque soit le moyen de vote utilisé, la fraude sera toujours possible.

  • pat2990
    pat2990     

    Pour avoir un tour d'horizon (presque) complet sur ce penchant dangereux
    http://www.ordinateurs-de-vote.org/
    A noter que Pierre Muller, webmaster du site, vient de recevoir le prix Voltaire décerné par les Big Brother Awards France http://bigbrotherawards.eu.org/spip.php?page=liste-bba&annee=2006

  • patate_fr
    patate_fr     

    Sur le Science et Vie de février.
    Un article d'une douzaine de pages sur les risques du vote électronique: risques de fraudes, exemples édifiants d'erreurs (plus de votes que d'habitants, nombre de votants négatif...), logiciels mal développés, mal sécurisés, etc...
    Même si c'était opensource il faudrait vérifier que le bon logiciel est implanté, et la seule façon d'être sûr qu'il n'y a pas de fraude c'est de faire un backup papier...
    Bref il ne faut peut être pas se précipiter sur cette "avancée".

  • fmd92
    fmd92     

    Issy-les-Moulineaux est toujours en tête pour se faire de la pub sur les "nouveautés" numérique qu'elle met en place, seulement dans le cas de vote électronique elle n'est pas pionnière.
    La première ville fut Brest en 2003. Bien avant dèjà à Sartrouville dans les années 70, un vote électronique avait eu lieu.
    Donc rien de bien neuf, mais encore un coup de pub pour pour la ville d'André SANTINI.

Votre réponse
Postez un commentaire