En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Présidentielle : dix mesures pour relancer le jeu vidéo français

Mis à jour le
Présidentielle : dix mesures pour relancer le jeu vidéo français
 

Le Syndicat national du jeu vidéo a rendu public une liste de dix mesures, envoyée aux candidats à la Présidentielle, afin de permettre à l'industrie vidéoludique française de prospérer et de devenir le fer de lance d'une France numérique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • gdfgdgdd
    gdfgdgdd     

    C'est pour cela que je n'ai pas acheté de jeux PC depuis plusieurs mois et que je n'achèterai que ceux sans ce type de DRM.

    Alors qu'avant j'achetai, beaucoup, beaucoup, plus.

    Steam obligatoire, même si le compte est gratuit, jamais de la vie, pas question.

    Je ne compte plus les dizaines de jeux que j'aurai éventuellement acheté, mais qui sont restés dans les rayons à cause des STEAM, ORIGIN etc... (Civilization 5 par exemple).

    Alors s'ils veulent mon argent, ils n'ont qu'à se plier à mes exigences, sinon, plus de nouveaux PC, plus de revue info, plus de jeux/logiciels.

    S'ils pensent que je vais m'acheter une console de jeux, ils rêvent, les yeux ouverts.

    Et NON ce n'est pas NORMAL.

  • Perfoura
    Perfoura     

    D'autant que le jeu vidéo Français ne soit pas si moribond que cela et nécessitant une aide urgente.

    Si aide publique il doit y avoir, les services de base de la société et de l'industrie comme l'enseignement, la formation, les télécommunications, les infrastructures, sont bien plus urgents et contribueront efficacement à rendre les boîtes Françaises plus compétitives.

  • skywhisk34
    skywhisk34     

    Moi j'ai acheté récemment skyrim en version dvd. Donc je le rentre dans mon lecteur et là il me demande le code d'activation. Jusque là tout va bien, j'installe le jeu et là il me demande un compte STEAM OBLIGATOIRE. Pas de compte pas de jeu. Il faut ensuite que je me connecte à chaque fois que je veux jouer sinon ça ne marche pas !!!!. Normal ou pas ?

  • cyrilcvcf
    cyrilcvcf     

    Voilà, édifiant, à la lecture de cet article ; une fois de plus le MAL Français est là !
    Ben oui, il faut toujours l'aide de l'État ! À croire qu'il est impossible en France de faire, de créer sans l'État providence ! Et nous contribuable, on raque ! Mais comment font ils dans les autres pays ? Tous ne sont pas subventionnés, je sais bien que ce n'est pas si simple ! Mais bougez vous ! Si les autres y arrivent nous aussi on peux, on est pas plus bêtes !

  • bbcbcccb
    bbcbcccb     

    Je ne sais pas pour vous, mais moi la première chose que je regarde avant d'acheter un jeu sur PC, ce n'est pas l'origine "Made in France", mais c'est la jaquette.

    Surtout le truc écrit en tout petit, "Steam", "Origin", "DRM Ubisoft", "Internet obligatoire pour installer", encore pire "internet permanent pour pouvoir jouer"...

    Et là je me dis, "as tu vraiment besoin de ce jeu ?", en général la réponse est NON, en plus "c'est trop cher je vais attendre que les prix baissent".

    Ensuite, bien après, je retrouve le même jeu à 14.99?, 9.99?, 5? et je me repose la question "as tu vraiment besoin de ce jeu ?", la réponse étant une fois de plus NON, mais cette fois ci, "je vais pas m'emmerder avec les DRM à la con".

    Il n'y a eu que 2 jeux qui ont fait exception, histoire de finir la "collection", et là, la seule question était, "Est-ce que je vais trouver le crack pour pouvoir librement jouer au jeu que je souhaite acheter ?".

    Évidemment, pour pouvoir tester si le crack fonctionne, j'ai également téléchargé illégalement les 2 jeux, avant d'éventuellement acheter.

    Après une grosse perte de temps, me voila en magasin, en train de faire oeuvre de charité, si si, j'avais vraiment l'impression de faire une bonne action, d'être généreux avec ces mécréants, d'avoir une bonté d'âme telle, que contrairement aux éditeurs, qui ont tout fait pour que je n'achète pas ces jeux, j'ai quand même, malgré que j'avais déjà le jeu fonctionnel chez moi, payé la somme de....14.99? et 9.99?...La première somme étant pour un jeu "internet obligatoire à l'installation (14.99?)", la seconde "Internet obligatoire permanent (9.99?)".

    Mais comme je ne suis pas non plus de ceux qui présentent la joue gauche, quand l'on me frappe sur la joue droite, il parait évident, que maintenant je n'achète plus du tout.

    Aux éditeurs de faire leur chemin de croix dans la traversé du désert qu'ils vont connaitre, tant qu'ils n'auront pas compris qu'il ne faut pas courroucer ceux qui leur mettent le pain à la bouche, ils ne mangeront que des miettes.

    Il y aurait bien, une solution acceptable pour à la fois protéger dans un premier temps et ensuite libérer le jeu dans un second, mais cela serait comme prêcher dans le désert, ce qui fait que les éditeurs ne seront pas invité à la table où l'on multiplie les pains, malgré toutes leur tentatives de succomber à la tentation de protéger leur jeux par DRM.

    Il ne reste plus qu'à espérer que le prochain exorciste de l'Elysée, saura renvoyer aux enfers tous ces DRM démoniaques. (Démoniaque Ras-le-bol Matraquage)

    PS: Et bien j'en tiens une couche, mais cela sera peut être le prochain thème d'un jeu occasionnel gratos, "Président VS Evil Doom DRM) ;o)

  • UbiDRM
    UbiDRM     

    Je ne sais pas moi...
    Commencez par arrêter d'investir dans des systèmes DRM liberticide...
    C'est juste une idée...

    Regardez du coté des good old games.

Votre réponse
Postez un commentaire