En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi la NSA a-t-elle espionné une sommité belge de la cryptographie ?

Mis à jour le
Pourquoi la NSA a-t-elle espionné une sommité belge de la cryptographie ?
 

Plusieurs centaines d’experts en cybersécurité, dont le professeur Jean-Jacques Quisquater, auraient été espionnés en Belgique par l’intermédiaire d’un malware particulièrement sophistiqué. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Fakrys
    Fakrys     

    les journalistes devraient faire attention, même si la NSA par exemple ne réagit jamais: accuser nommément quelqu'un ou quelque chose, une organisation ou un organisme d'état, sans preuve aucune...

    trop facile tout ça.

    on en vient à vouloir nous faire gober tout et n'importe quoi!
    moi l'enfumage en règle sur la NSA selon Snwden qui se montre et fait mousser en héros: je n'y crois pas plus qu'auparavant quand on nous disait qu'ils ne pouvaient rien décrypter!

    c'est entre les deux, mais où?!

    Nous sommes dans la grande paranoïa et les théories du complot: ça vient d'extrémistes et ça passe d'autant plus qu'on ne peut rien prouver ou plutôt tout et son contraire!

    Personne n'a remit en cause les soi disant "documents internes" estampillés NSA, par exemple... un peu gros.

  • KingKong75
    KingKong75     

    "« J?ai reçu par email une invitation LinkedIn, que je n?ai pas acceptée. Toutefois, j?ai consulté le profil de la personne en question. C?est alors que je me suis aperçu que le lien n?était pas bon. J?ai immédiatement coupé la connexion et fermé l?ordinateur », précise Jean-Jacques Quisquater."

    Selon lui, le malware s'est installé de cette façon donc.

    "le chiffrement reste toujours l'élement le plus solide dans la communication aujourd'hui", a priori il n'a pas compris ce que Edward Snowden a revelé ces derniers mois.
    Bon bah qu'il continue ses recherches alors...

Votre réponse
Postez un commentaire