En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pour Xavier Niel, la guerre contre Google n’est pas finie
 
DR

Dans un entretien au Financial Times, le patron du groupe Iliad, maison-mère de Free, promet qu'un jour il bloquera la publicité "pour de bon".

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • Nonal2
    Nonal2     

    Oui, d'ailleurs X. Niel ne s'en cache pas, il fait exprès de garder de petits tuyaux avec google, et il joue avec leur pub au risque de déstabiliser les blogs et sites qui en ont besoin pour vivre.

    A son crédit, il y a le fait qu'il part en croisade (seul) sur un sujet qui touche TOUS les FAI: au sommet de Dubai en décembre dernier, le sujet du peering a été mis sur la table entre les FAI d'un côté et les gros fournisseurs de contenu ("GAFA") de l'autre. Aucun compromis n'a été trouvé (http://lafibre.info/peering/wcit/).

    Mais comme a son habitude il exagère: il a annoncé que si il montait sa connectivité avec google cela couterait des "dizaines d'euros par abonné", chiffre qui a été estimé par l'ARCEP à "dix centimes au plus".

  • Nonal2
    Nonal2     

    Oui, d'ailleurs X. Niel ne s'en cache pas, il fait exprès de garder de petits tuyaux avec google, et il joue avec leur pub au risque de déstabiliser les blogs et sites qui en ont besoin pour vivre.

    A son crédit, il y a le fait qu'il part en croisade (seul) sur un sujet qui touche TOUS les FAI: au sommet de Dubai en décembre dernier, le sujet du peering a été mis sur la table entre les FAI d'un côté et les gros fournisseurs de contenu ("GAFA") de l'autre. Aucun compromis n'a été trouvé (http://lafibre.info/peering/wcit/).

    Mais comme a son habitude il exagère: il a annoncé que si il montait sa connectivité avec google cela couterait des "dizaines d'euros par abonné", chiffre qui a été estimé par l'ARCEP à "dix centimes au plus".

  • steven75019
    steven75019     

    @Nonal2: Par contre ce qu'il est sûr c'est que le prix de gros diminue chaque année @
    j'ai plutôt de la sympathie pour ce monsieur mais il faut qu'il arrête aussi ! (faire payer aux heures de pointe la TV Replay (qui pourtant est dans la Backbone) , ce plaindre de youtube (toujours au heures de pointes ) Free Mobile qui sature aussi aux heures de pointe . au final son problème est le dimensionnement de son réseau et rien d'autre ! "Orange n'a aucun souci ,bizarre ?"

  • lm28
    lm28     

    et bas ne revient jamais, Free n'a pas besoin de deserteur, et tu dit que sait moins cher chez la concurence, attend ils vont pas tarder a te faire payer la difference, cella meme que Free ne veut pas imposser a ses utilisateur.........

  • Nonal2
    Nonal2     

    Comme tu veux, Xavier.

    J'ai longtemps soutenu Free qui a su par le passé mettre un coup de pied dans la fourmilière des prix (accès internet RTC, adsl, mobile).

    Mais là il nous prend en otage pour son propre bénéfice. Et ce n'est pas la première fois. Le bridage youtube (presque toute la journée) et de l'impossibilité d'utiliser correctement la partie data du forfait freemobile m'ont convaincu de partir.

    Je viens de quitter Free, bonjour SFR+Numéricable ADSL. Et en plus c'est moins cher par mois, pour un service internet et 3G de meilleure qualité (!)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •