En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pour prouver qu’Android est une copie, Oracle convoque Harry Potter

Mis à jour le
Pour prouver qu’Android est une copie, Oracle convoque Harry Potter
 

Dans un document légal à l'introduction des plus surprenantes, Oracle attaque en appel Google pour qu'il soit reconnu que ce dernier a violé son copyright sur une partie du code utilisé dans Android.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • hiroko
    hiroko     

    Il y a 12 lignes de codes qui ont été reconnu comme appartenant a Oracle , ça fait un peu court pour écrire un bouquin non ?

    De toute façon l'exemple est très bien choisi : Oracle n'a qu'a apporter le manuscrit original qui comprends donc la vrai version machine dalvik ... quitte a paraître ridicule une seconde fois autant qu ils nous fassent rire jusqu?au bout

  • Lennart
    Lennart     

    Faut quand même pas déconner ;)

Votre réponse
Postez un commentaire