En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Plus de 45 ans, passez votre chemin !

Plus de 45 ans, passez votre chemin !
 

Nonobstant la législation du droit du travail, un cabinet de recrutement informatique n'a pas hésité à diffuser une offre d'emploi en faisant de l'âge un élément discriminant. Cette faute de parcours en dit long sur la mentalité de certains recruteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • lilounet
    lilounet     

    Mmouais, bof, peut-être as-tu raison sur les erp (domaine que je ne connais que moyennement), mais pour le reste (prog en général et web/java/jsp), je ne la vois pas trop venir. En fait, oui, tu as vraiment raison de parler de niches.
    Concernant le mouton à 5 pattes, je viens de tomber sur cet article:
    http://www.01net.com/article/243476.html
    dans lequel je me reconnais totalement; il s'en dégage une nette tendance devant la galère actuelle et l'incompréhension anpe-apec: celle de créer son propre emploi (ce que je pense faire, mais à mi-temps, d'abord, pour pérenniser ensuite).
    C'est vrai qu'écrire 10.000 lettres pour recevoir 20 refus, 10 entretiens bien bidons pour des postes inexistants, ce n'est ni bon pour leur image, ni pour ma motivation.

  • London  connection
    London connection     

    A titre indicatif, la reprise est déjà là, dans quelques secteurs niches (les ERP par exemple) depuis avril.
    Tu as tout à fait raison sur le mouton à 5 pattes qui ignore le droit du travail et qui est près à travailler pour peanuts. Il y a une dérive flagrande dans le précarisation du travail. Et nous avons tous (candidats / recruteurs / DRH) une responsabilité.

    Candidats : refusez d'étendre votre période d'essai, quelque soient les pressions
    Recruteurs : refusez de "garantir" le candidat en cas d'extension de période d'essai pour fin de contrat de la part de l'employeur.

  • francky_
    francky_     

    pour la petite histoire, j'ai retrouvé, un copain commercial qui avait été "remercié", quelques mois plus tard dans un cabinet où il était consultant.
    Le connaissant , cela m'a bien fait rire...
    Avec ses trois ans d'expérience professionnelle en tant que vendeur, il devait juger les compétences des candidats pour des postes d'encadrement.
    je vous laisse juger de la qualité du conseil ...

  • lilounet
    lilounet     

    De toute façon, ce qu'ils veulent tous en ce moment, c'est le mouton à 5 pattes: un jeune de 25 ans, qui connaît tout sur tout (euh... mais pas en droit du travail, hein, bon...), avec 10 ans d'expérience, prêt à bosser à fond pour rien, de n'importe quelle heure à n'importe quelle heure et ce n'importe ou et quand (bref, f-l-e-x-i-b-i-l-i-t-é!), etc, etc...
    Franchement, si jamais une reprise de l'emploi devait arriver en informatique (on peut réver...), pas mal de SSII, de clients et de DRH vont pouvoir se faire des cheveux blancs, non?

  • toto_
    toto_     

    "Bref, cet article blame les recruteurs sans vraiment parler du problème de fond qui reste une culture d'entreprise corporatiste basé sur le copinage et non sur la valeur ajoutée que les candidats peuvent leur apporter."

    un medecin continue à travailler au dela de 50 ans.
    je ne comprend pas pourquoi un informaticien terminerai
    sa carrière à 40 ans passés.
    oui, avec en arrière plan la crise, c'est bien ce
    comportement chez les clients qui est à denoncer.
    ensuite, le metier d'informaticien se valorise enormement à travers l'expérience. la competence ne
    s'acquiert que par elle.
    tous les informaticiens le savent, ils n'arrêtent pas
    et savent très bien s'autoformer tout au long de leur
    metier avec au depart une formation de base generaliste.
    En realité, il y a une surenchère, un retour à
    des reflexes d'antan et archaiques et surtout
    beaucoup de mensonges.
    les nouvelles technos, elles ne s'apprennent que sur le terrain et ce sont des informaticiens qui les
    inventent.

  • reuil
    reuil     

    ton "rappel" à l'ordre sonne particulièrement faux ! tu les connais les conditions de travail dans certaines boîtes (ssii en particulier)? perso j'ai vu des jeunes stagiaires dépressifs au bout de 6 mois et qui donnait leur dém comme leur demandait la drh. Des gens cassés, usés au bout de quelques mois et dégoutés de leur boulot qu'ils ont appris pendant des années. Non pas des fainénants ni des profiteurs. Le patronat casse et détruit certains salariés, il faut en être conscient et ne pas rester dans un aveuglement idiot aux idées du medef.

  • Ernest Antoine S.
    Ernest Antoine S.     

    Je suis tout à fait d'accord.
    C'est tout ce social qui gangrène la pays actuellement.
    C'est des choses comme les 35H, les cotisations retraites ou la sécu qui plombent la compétitivité de la France.
    Supprimons tout ça, sucrons la plus grosse partie des assedics aux chomeurs et vous verrez que du jour au lendemain, ils trouveront du boulot. Marre de payer pour ces parasites!!!
    Si j'étais au pouvoir, je ferais des vraies lois pour redonner de la puissance à la France, genre un préavis obligatoire de 3 mois quand tu veux quitter ta boite mais par contre aucun préavis si elle veut te licencier (les licenciements, ca coute trop cher en fléxibilité donc plombe les comptes).
    Rétablissons le carnet du travailleur que chaque DRH remplira quand le salarié quittera la boite et que le salarié devra présenter à toute boite à laquelle il postulera.
    Et par pitié, légiférez sur le droit de grève. Je ne sais pas moi, faite en sorte qu'il faille une autorisation administrative avant de pouvoir se mettre en grève, ça coute vraiment chers aux entreprises ce genre de luxe.....

    Fini l'état providence, mettez vous au boulot!!!

  • La fin du front Populaire
    La fin du front Populaire     

    "On vous spolie, on vous ment.
    Parce que qui est-ce qui paie les salariés aux 35 heures à la fin du mois ?"

    Allo ?? Les Trente Glorieuses, c'est fini !! L'Etat providence aussi !! Tu vois ce que ça donne de tout remettre dans les mains des politiciens ?
    - 10% de chômage parce que travailler, ça rapporte moins que les indemnités (ancien allocataire...)
    - une frange entière de la population qui vit dans l'attentisme le plus total, le "c'est à l'Etat de générer de l'emploi"

    Alors Raoul, tu prends tes c***lles et tu fais bouger les choses par toi même.
    Y-a pas de boulot dans ta région ? BOUGE
    T'as pas la quaification ? RECYCLE TOI (l'ANPE jette des sommes astronomiques là dedans)

    Oui ce n'est que le début et c'est pas fini !! J'en ai marre à 30 ans de payer la retraite (une retraite que je ne toucherai pas) de râleurs qui ne cherchent qu'à protéger leurs acquis sociaux et leurs (petites) fesses.

    C'est le patronnat qui te donne ton chèque à la fin du mois, faudrait pas l'oublier.

    Alors bosse et prends tes responsabilités pour changer.

  • London Connection
    London Connection     

    Bonjour,

    Je suis étonné de la teneur de cet article et des reactions à ce dernier.
    Je suis moi-même recruteur depuis 1999 dans l'informatique (ERP)et en tant que recruteur, je recherche ce que mes clients me demandent.

    Est-ce ma faute si ces derniers recherchent un H 28-35, BAC+5 Cat A/B/C (car il y a aussi une discrimination sur le diplôme en France - seul pays d'Europe où un diplôme modifie le salaire à compétences / responsabilités / poste identiques) ?

    Il est vrai que cette pratique est répugnante mais elle peut s'expliquer (mais non se justifier) par :
    1- le fait que les grilles de salaires (encore une abbération du système français) font que les prétentions d'un sénior seront plus élevées qu'un "expérimenté"
    2- Certains profils seniors (je dis certains) ont des ambitions de management qui ne sont pas forcément compatibles avec les attentes du client
    3- Certains clients ont des équipes très jeunes (25-30 ans) avec des chefs de projets agés de 30-35 ans. Il n'est pas forcément évident qu'un tel chef de projet se sente confortable à "manager" un senior de 10-15 ans sont ainé (même si cela se révèle être un a priori)

    Bref, cet article blame les recruteurs sans vraiment parler du problème de fond qui reste une culture d'entreprise corporatiste basé sur le copinage et non sur la valeur ajoutée que les candidats peuvent leur apporter.

    On parle beaucoup de "discrimination positive", je suis radicalement opposé au principe (je prônerai plus la méritocratie) mais je ne vois que cette solution.

    Qu'en pensez-vous ?

    PS : sur les compétences des recruteurs. Il est vrai qu'il y a des mauvais recruteurs, mais reconnaissez le vous même chers informaticiens, un mauvais recruteur ne génère pas de business et ne reste pas longtemps en place, tandis qu'un mauvais informaticien... ;-)

  • raouldegas
    raouldegas     

    on est bien d'accord ! les politicards de gauche comme de droite sont des nouilles et ont decidé depuis 30 ans de signer un cheque en blanc au patronnat : on voit le resultat aujourd'hui et ce n'est que le debut helas !!! on a pas fini d'en chier
    il est temps que le pouvoir retourne entre les mains du peuple et que la democratie revive
    mais sans un sursaut populaire du genre mai 68, ca n'arrivera pas

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire