En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Piratage : une étude estime à 5 000 le nombre d'emplois ' culturels ' détruits

Piratage : une étude estime à 5 000 le nombre d'emplois ' culturels ' détruits
 

Deux cabinets de conseil ont tenté d'évaluer les pertes en recettes et en emplois en 2007 dans la musique, le cinéma, la télévision et le livre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • Thierry A
    Thierry A     

    Il ont étudié ça comment ?
    Ils ont regardé longuement leur nombril, tenu compte de l'orientation des poils, puis après il on regardé par la fenêtre et compté le nombre de voiture rouges ?
    Déjà pour connaitre l'impact de quelque chose il faudra pouvoir mesurer le quelque chose ? non ?
    Quand on sait ce que valent les mesures relatives au piratages...
    On à le gouvernement qui va avec le président: tous des nains...

  • garsquipasse
    garsquipasse     

    Alors :
    - nous avons une perte de 1,355 milliard (soit 1 355 000 000 €)
    - nous avons 5 000 postes supprimés à cause de ça.

    Question : combien coute un de ces postes ?

    270 000 €, la vache ils ont viré les 5 000 dirigents...

  • doudama
    doudama     

    quand on est pas capable de s'adapter aux évolutions techniques, on dégringole et ce n'est que le début

  • eudora
    eudora     

    Moi je dis que quand on ne sait pas travailler, on se recycle, on change d'optique, plutôt que de vouloir étrangler encore de plus en plus ses propres clients.

    Donc si vous voulez sauver des emplois : Changer, inventer, innover, créer ...

    ou alors il faut mourir le plus vite possible.

    Si vous vous en prener aux usagers comme la riposte graduée c'est sur que la culture française va pas aller loin.

    Dans tout travail, il faut être performant pour réussir.

  • Philip02
    Philip02     

    Maintenant si vous achetez un bouquin, un journal, une perceuse, une bagnole, ne les prêtez surtout pas à vos amis C'est un acte de piraterie caractérisé. Et soyez bien conscient que vous serez le seul, l'unique responsable des problèmes économiques qui en résulteront. Chômage, récession, ect...

    D'ailleurs la crise économique que nous voyons poindre aujourd'hui, c'est à cause de vous, les Pirates.

    Et de plus, vous n'achetez pas assez, bien trop rarement, et pas assez cher. Il paraît même qu'il y en a qui comparent les prix avant d'acheter.Vous êtes des mauvais citoyens, des parasites.

    J'ai fait faire moi aussi mon étude. Et j'ai les noms.

  • kylek
    kylek     

    l'utilisation du vélo sera bientôt interdit.
    Il est la cause de la perte de millier d'emplois dans le secteur automobile.

  • Gui l'pralineux
    Gui l'pralineux     

    Le piratage c'est pénetrer dans un réseau de manière illégale, peut importe la raison pour laquelle on le fait (vol et/ou destruction de données, bombe logique, espionnage, prise de controle en vue d'une attaque par déni d'service...)

    Lorsque vous telecharger des fichiers (fikiers pour les intimes) vous faites de la contrefaçon. Lorsque vous les rediffusez c'est du recel. Il n'y a donc ni "vol" ni "piratage" juste de la recopie et redistribution(c'est assez dur de pas redistribuer quand on utilise du P2P... Donc recel quasi obligatoire).

    Malheureusement pas de titre honorifique de corsaire... Juste de receleur... Yop !

  • jean barre
    jean barre     

    Définitions ambigües.
    Tous les deux capturent les navires mais les corsaires sont payés par le gouvernement.
    Les fonctionnaires qui utilisent le P2P doivent être appelés CORSAIRES !
    Parlons français.

  • Gui l'pralineux
    Gui l'pralineux     

    Cette étude est faite pour soutenir les lois telles qu'Hodapi. C'est un coup d'pouce des majors pour soutenir l'état dans son soutient pour les majors qui le soutiennent, et vice versa pour ainsi dire.

    Aaaah comme il est bon de voir de telle démonstration d'solidarité !

    Tout ça pour diaboliser encore plus la contrefaçon.

    Oui oui parceque pirater, voler et contrefaire un bien sont trois notions bien distinctes, pirater ou voler ça fait vraiment mechant...Contrefaire ça donne pas une allure assez mauvaise à l'acte dénigré.

  • Gui l'pralineux
    Gui l'pralineux     

    J'pense qu'entre avoir de quoi s'racheter une ferarri ou une nouvelle villa et briser 5000 vies, ils hésitent pas des masses. Dommage que l'argent ait plus de valeur que les vies humaines à notre époque.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire