En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Piratage : un professionnel du cinéma réclame des sanctions urgentes

Mis à jour le
Manuel Chiche, producteur et distributeur de films.
 
Manuel Chiche, producteur et distributeur de films. - Manuel Chiche, producteur et distributeur de films.

Manuel Chiche, distributeur et producteur de films, réclame des sanctions contre les pirates et fournisseurs de liens de téléchargement illégal. Sinon la diversité culturelle ne sera plus qu'un souvenir et des emplois seront détruits à jamais selon lui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Wyden
    Wyden     

    Cela fait des années qu'il y à une lutte contre le piratage d'oeuvre. Autant enterrer la hache de guère en évitant de perdre du temps (de l'argent) à traquer, et enfin trouver d'autres méthodes de financements pour ces ?uvres. Par exemple par l?audience, la publicité, le nom ou la marque de l'artiste...

    Au états unis, certains artistes ont compris que la vente de disques rapportaient peu, alors ils ont créés leurs marques ...

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "Sinon la diversité culturelle ne sera plus qu'un souvenir" Il faut rire !?!? Parce que juste pour dire que les films piratés, sont en général les blockbusters, pas les films tellement culturels qu'une grande partie de la diversité de la population ne les piratent pas, ne les regardent pas, n'en veulent pas tout simplement... Alors un très gros LOL.

  • yellowjones62030
    yellowjones62030     

    Ce qui faut pas entendre sérieusement? L'état est soumis à l'industrie du cinéma. A 10 euros la place, vous n'êtes surement pas à plaindre, et quand on voit le prix des cd/dvd/blu ray, comment voulez vous qu'on achète? Vous ne connaissez pas les fins de mois difficiles, si on devait payer notre soif de culture que nous resterait il?

    Netflix a su prendre le virage du numérique et il est en train de vous bouffer sérieusement, pourquoi ne vous associez vous pas avec les industries de la culture française pour en faire de même.

    Vous devez parvenir au même résultat: un catalogue énorme, immensément riche, avec un abonnement simple, visible sur tous les médias modernes.

    Mais vous êtres trop occupés à vous plaindre qu'internet est le grand méchant pour vous en rendre compte.

Votre réponse
Postez un commentaire