En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Partage illégal : le Net ne compte pour rien, ou presque

Partage illégal : le Net ne compte pour rien, ou presque
 

Un document de la RIAA, qui défend les intérêts de l'industrie musicale aux Etats-Unis, montre que les téléchargements illégaux ne comptent pas beaucoup dans les fichiers musicaux « impayés ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • jon33210
    jon33210     

    erreur sur la qualité du mp3 qui peut etre tout aussi valable que celle du cd. J'utilise des "gros casques" depuis 20ans (n'ayant jamais supporté les intra)et je peux t'assurer qu'en ecoutant deezer en HQ de mp3, on est pas sur du cd, mais pas loin. Or deezer et loin de proposer une qualité aussi bonne que celle que tu peux avoir avec le premier compresseur venu pour tes cd. Donc n'accuse pas le mp3 qui est un excellent outil irremplaçable depuis plus de 10ans

  • shamal
    shamal     

    Le plus drôle dans l'histoire,c'est qu'au final,le fait d'avoir fait de la musique un produit au même titre qu'un savon,et bien leur produit de masse bien visible,en prennent un sacré coup et ce quelque soit la méthode...quand les indépendants eux continuent a vendre du disque de manière alternative,quoique moins énorme en terme de vente mais bien plus conviviale ahaha...De toutes façon un certains nombre de gens éclairés voudrais voir ces bouffons hypocrite se cassé la figure.Et de toutes évidence,l'invention du MP3 n'a rien arrangé,cependant la culture ça se partage,et j'aime comme d'autre,acheter a mon tour un disque qui m'a vraiment plus,après que l'on me l'ai fait découvrir a travers youtube ou un mp3..bref a mon sens tout ça n'est qu'un prétexte pour controler un peu plus nos vie,et voir nos liberté disparaître...

  • philumax
    philumax     

    bonjour.
    "l'échange de disque dur est principalement basé sur des fichiers téléchargés sur internet."
    faux!
    c'est surtout des CD déplombés qui ont ravitaillé les disques durs : un CD, ça se prête.
    que les ayants droit gagnent de l'argent, je suis tout à fait d'accord (et encore, car je voudrais bien savoir jusqu'ou va le "ayant droit"), mais que les majors (les gestionnaires des ayants droit) en rajoutent une couche pour beurrer leur tartine, là je ne suis absolument plus d'accord!
    à plus.

  • Marillion007
    Marillion007     

    Bonjour, certes il y a une baisse des ventes, liée à mon avis au fait que suite à la sortie du CD, les gens ont rachetés en masse ce qu'ils avaient en vinyle, et cette masse d'achat a généré une "habitude" d'acheter de la musique... Habitude qui s'est essoufflée avec le temps et la crise.
    Le marché de la musique est juste en train de revenir à ce qu'il était avant l'explosion du CD...
    Ensuite effectivement, le net a bon dos, et le "piratage internet" permet aux majors d'essayer d'imposer le téléchargement légal... Ou comment escroquer encore un peu plus le gentil consommateur... Payer juste quelques euros de moins quelque chose de moins bonne qualité, mais qui rapporte carrément plus aux Majors...
    L'inconvénient, c'est qu'avec le développement du MP3, on voit des gens écouter de la musique au travers du haut parleur nasillard d'un téléphone portable, ou pire, on voit des gens acheter des gros casques HI-FI à prix d'or pour écouter une source moisie (le MP3 pour ne pas le nommer).
    OK c'est pratique, mais franchement ça a vraiment un son de merde... Comparé à du FLAC ou à un bon CD... Ou mieux encore, un SACD ou un bon vieux Vinyle...
    Bref, même dans ce domaine, notre belle société regresse... Pour le grand bonheur des Majors...

  • aero42
    aero42     

    Je suis d'accord avec ce raisonnement, mais toutefois il faut savoir que les majors ne donne pas un centime pour HADOPI. C'est même encore pire : c'est le contribuable qui doit payer le caprice de ces vautours de majors.

  • besumar
    besumar     

    je télécharge casiment toutes mes musiques provenant des majors, tandis que tout les artiste de ma playlist qui passent par des indépendants ont un CD dans ma chambre.
    [img]http://www.filii.info/g.gif[/img]

  • PapyDje
    PapyDje     

    Est-ce que la rubrique P2P, reprend le ddl et les newsgroup?

  • sangsation
    sangsation     

    Quand j'achète un CD audio, qui est entre 10 (normal) et 25? (trop chère), je demande toujours a mon entourage s'ils veulent l'album de l'artiste en question. Pour la simple raison que payer 20? pour un CD qui provient d'un de major de la musique, c'est du vol, parce que les CD, ils les vendent par dixaines de millions et qu'ils se prennent 10e sur les 20 du CD. De plus, les 10? sont utilisés par les Majors pour financer tout les trucs comme HADOPI, et encore pire, ACTA.
    Alors, je m'en fout, je télécharge casiment toutes mes musiques provenant des majors, tandis que tout les artiste de ma playlist qui passent par des indépendants ont un CD dans ma chambre

  • ipopeidr
    ipopeidr     

    lol La provenance est une chose, la "volatilité" du support en est une autre.

  • cirage31
    cirage31     

    Savez vous comment ont évolue les dinosaures? Et bien ils ont simplement disparu...

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire