En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Piratage et Hadopi en prime time jeudi sur France 2

Mis à jour le
Piratage et Hadopi en prime time jeudi sur France 2
 

En bref. Le téléchargement illégal sur Internet et la loi visant à l'endiguer, la fameuse Hadopi, seront en prime time ce soir à la télévision...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • revolu
    revolu     

    En DEMOCRATIE, il appartient au PEUPLE de sanctionner les abus du(des) pouvoir(s) par TOUS les moyens.

  • galeop
    galeop     

    voici un petit reportage expliquant les pérégrinations de la loi HADOPI à l'Assemblée Nationale :
    http://www.kassandre.org/?-16-GUS-DANS-UN-HEMICYCLE-

  • netrunner
    netrunner     

    Regarde le commentaire de Guimo. Avant même d'avoir vu l'émission on savait déjà ce qu'on y verrait et ça n'a pas loupé...

    D'ailleurs comme de part hasard la Fnac était encore à l'antenne...

  • anti-hadopir
    anti-hadopir     

    Reportage incomplet, dommage mais cela prouve bien que le gouvernement prend le gauche et est en effraction avec la loi avec hadopi.
    On nous propose des MP3 a 0,99 centimes d'euros le titre, purée c'est aussi chère que si tu te paye le CD alors vaut mieux le télécharger sur un site d'échange...
    ils ont les poches plus grandes que leurs pantalons les majors.

  • bipdan2
    bipdan2     

    J'ai regardé et j'ai été a moitié déçu.
    Seuelement a moitié car je redoutais que ca parte en propagande a tout va, mais ce n'a pas trop été le cas.

    Bon dans l'interview de la fnac, on nous fait un plan sur un rayon CD désert, mais rien ne dis que le magasin était ouvert lorsque ce plan a été tourné. Puis on passe 3 interviews de "clients" tous d'accord pour dire qu'il n'achet plus s'il peuvent obtenir gratuitement. Je m'interroge alors sur leur présence dans la boutique. Toutes les études indépendant montre d'ailleurs la corrélation entre téléchargement et achat, mais on n'en parle pas et on se contente de 3 interviews qui disent l'inviers.

    On nous présente ensuite un petit label qui se dit fermement pour hadopi car il failli coulé avant de faire la bonne découverte de Yael Nahim. et on nous montre un bon petit groupe "obligé" de s'autoproduire avant d'etre découvert qui a vu son album se retrouver en ligne avant sa sortie. Rien n'est dit si cela les aider ou pas. Dommage.

    Quand meme cela est contrebalancé par la révélation du faux chagrin du cinéma pour qui les chiffre sont bon malgré leur plainte sans fin. Contrebalancé également par l'explosion du live et des festivals.

    Bref, je n'ai rien appris, et encore moins sur hadopi en particulier, puisque rien ou presque n'a été dit sur l'hadopi.

    Bref un reportage qui aurait pu etre interessant et qui certainement pour ne facher personne et resté plat et sans réel questionnement sur les tenants et le aboutissants d'hadopi. Pas dé débats suivant le reportage, pas de questionnement sur hadopi, son application, sa légitimité ou son budget.

    Bref un bel effet d'annonce pour une coquille vide !

  • yuuinjm86
    yuuinjm86     

    Il y a des choses le fun et d'autre carrement plate.$$$

  • romeo435
    romeo435     

    Message et tous le tralalla pour capoter le monde. Toujours pareil avec ses lois.
    $$$

  • romeo435
    romeo435     

    Message et tous le tralalla pour capoter le monde. Toujours pareil avec ses lois.
    $$$

  • ODMinus
    ODMinus     

    La ligue ODEBI pour ceux qui connaissent, devait faire partie de se reportage, afin de démontrer preuve à l'appui que les connexions WIFI sont facilement piratables et également de participer au débat.

    Or la ligue vient d'être mise au courant il y a quelques heures que ce passage allait être supprimer du reportage car ils ne souhaitaient pas parler de l'aspect HADOPI liberticide dans leur reportage.

    La question est censure ou réelle excuse?

  • princedaoud
    princedaoud     

    Regardez donc l'émission avant de préjuger du contenu... Vous serez surpris de cette enquete qui démonte totalement Hadopi sans faire pour autant la part belle aux forums de direct download... Mais le reportage eclaircit ce monde (encore flou pour beaucoup) du téléchargement des oeuvres sur le netet pose les vraies questions sur quel modele economique trouver sur le Web 2.0 pour que chacun puisse profiter intelligemment des films et de la musique ? sans pour autant léser le travail des artistes, principaux ayant droits, et sans fusiller les productions qui financent les projets... Réponse ce SOIR, a vos zapettes

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire