En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Phishing : un étudiant mis en examen pour une vaste escroquerie

Mis à jour le
Les cartes ne provenaient pas que de France.
 
Les cartes ne provenaient pas que de France. - Les cartes ne provenaient pas que de France.

Grâce à des numéros de cartes bancaires récupérés sur Internet, le jeune homme avait acheté pour des centaines de milliers d'euros de biens. Il encourt sept ans de prison.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • yellowjones62030
    yellowjones62030     

    Au lieu de gaspiller du fric dans hadopi, formez les français pour qu'ils ne se fassent plus avoir à ces techniques
    Il suffit de lire UNE SEULE information dans un mail (le lien qui renvoie vers la page) pour s'apercevoir de l'arnaque. UNE SEULE info, les politique sont tellement effrayés par le net qu'ils ne sont pas foutus de faire le nécessaire.
    Perso, jamais pris de phishing et pourtant j'en ai vu passé des mails, trop faciles à démonter.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "Nous avons retrouvé pour 20 000 euros de marchandises : des smartphones dernière génération, des vêtements de sport, des montres. D?autres biens ont déjà été revendus. »" Je me pose une question, sur les suites, pour ceux qui ont racheté, en le sachant (recéleur), mais surtout pour ceux qui ne savaient pas que le matériel qu'ils rachetaient été à l'origine acquis par de l'argent "volé" par phishing... Que se passe il si la Police/Justice retrouve l'historique des reventes, par exemple SI elles ont été faites par internet, pour ceux qui de bonne foi ont acheté !?!? Parce que, malgré qu'ils ont payé pour, cela reste quand même des bien acquis par fraude du revendeur... Est ce que les clients finaux sont réellement propriétaires de ce qu'ils ont acheté !?!? (Le pire étant que cela pourrait toucher n'importe qui, qui achète sur internet).

Votre réponse
Postez un commentaire