En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Philippe Sauze (Electronic Arts) : ' Nous voulons devenir numéro un du divertissement '

Philippe Sauze (Electronic Arts) : ' Nous voulons devenir numéro un du divertissement '
 

L'éditeur veut profiter de la notoriété de ses jeux vidéo pour faire une incursion dans la musique. Le directeur de la filiale française, Philippe Sauze, précise la stratégie de son groupe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • the real moi
    the real moi     

    EA games est une boite qui n'as jamais de jeu digne de ce nom, en plus, les jeux qui marchent ne viennent pas d'eux !
    Ils oublient aussi de parler du fait que les concurents à leur jeux, ils les rachétent : critérion games à fait deux opus de burnout qui ont détruits les ventes de need for speed, il faut dire que NFS est une grosse daube, rien n'y fait, les effets visuels ne remplaceront jamais la maniabilité , alors pour éviter une nouvelle claque lors de la sortie de nfs underground 2 ( turbo 4 parceque les suites c'est le seul truc qu'ils savent faire ), ils ont racheté critérion ! résultat : ils ont lissé burnout avec leurs modifications, il perd de son charme et quelques mois aprés ils sortent NFS underground 2 ( rien que le titre est un affront à l'intelligence des joueurs ) et celui ci bénéficie du moteur de burnout, il devient moins mauvais.
    Enfin voilà, EA games c'est le microsoft du jeu vidéo, ils achétent ce qui marche pour le couler, car sans concurence, on ne peut plus estimer la médiocrité des produits.

  • TuTuX
    TuTuX     

    c'est à peu pres comparable. Du jeu video pour les masses, sans rien d'original, de l'abrutissement a l'etat pur et vendu a prix d'or qui plus est.

    Non un fifa ne rivalisera jammais avec un PES (ou plutot avec un winning eleven) c'est pas fait pour le meme genre de joueurs. Et les sims alors la parlons en, un vieux concept ressorti d'un tiroir ou il etait enfermé depuis ... le commodore 64 et son "little computer people". ah j'oubliais les series sportives dont on nous sort un opus a plein tarif chaque saison avec des ameliorations minimes (quand il y en a).

    Bref que du réchauffé, mais ça semble plaire à la masse des nouveaux joueurs...

Votre réponse
Postez un commentaire