En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pascal Nègre s'accroche à la Hadopi
 

Dans un entretien aux Echos, le patron d'Universal Music France explique que la Hadopi est un système qui fonctionne et souhaite qu'elle perdure.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • pice
    pice     

    Je lui souhaite que plus personne n'achète de CD à ce "Nègre"

  • qferzhytr
    qferzhytr     

    Il y a un budget pour Hadopi et je ne vais pas annoncé de chiffre c'est le bazar pour savoir combien l'état y met de sous(des millions surement). Sauf que maintenant notre dette doit être diminuée alors gardon se qui est utile et arrêtons les dépenses non vital et pas d'utilité public.
    En plus il y a un cite gratuit pour la musique c'est Beezik et c'est LEGAL il est m^me soutenue par le logo hadopi

  • yt391
    yt391     

    Au sujet d'hadopi, du piratage et compagnie, pourquoi ne pas sortir un peu de l’hypocrisie, et surtout rappeler qu’il y aurait plusieurs manières de faire les choses, typiquement :
    - S’en prendre aux centres de piratages au lieu des utilisateurs finaux (ce qui ne l’oublions pas ne nécessiterait en aucune manière le monitoring des flux et IPs utilisateurs) et ce qui quoi qu’on en dise fonctionnerait très bien en termes techniques dans la baisse du nombre de terabytes piratés, toujours des centres dans le piratage du fait du besoin de catalogues et tout le monde le sait.
    - Cela voudrait dire aussi 4, 5 ou 6 ordres de grandeurs en moins en nombre de procédures, permettant donc qu’elles soient vraiment légales et publiques et non simples opérations de police à la hadopi.

    Un peu plus développé ci dessous :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
    Certes besoin d’une certaine coopération internationale mais même tous les FAI d’un pays ça ferait déjà beaucoup en terme de baisse terabytes piratés (pour ce pays).

    De fait le problème est ailleurs, on n’ose pas le faire, pourquoi ?
    Bêtise du viol du terme virtuel depuis les nineties sans doute pour pas mal…
    Et fétichisme technoïde “neutralité du net”.

    Honte de l’état des services légaux ?

    Simple ignorance ?

    Ou alors même, excuse pour mettre en place l’approche monitoring à tout va ?

    Ou absence de vrai environnement atawad d’achat à l’acte non monopolistique offrant une vraie plus-value à acheter par rapport à pirater ? :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/

    Si on ajoute le fait de prôner le non anonymat sur le net (M Zuckerberg, E Schmidt) il est clair qu’alors que cela pourrait être différent, on prend clairement la direction la plus Orwellienne possible …
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

    N’est-t-il vraiment pas temps d’arrêter de tout faire à l’envers et d’en finir avec le détournement des adjectif virtuel et immatériel ou sujet d’un nouveau media ?
    http://iiscn.wordpress.com/2011/07/06/trafiquotages-pseudo-modernes-customer-retention-et-toute-cette-crasse/

    Et sans oublier que le concept de droits d’auteur a aussi été mis en place à la révolution française avec l’abolition des privilèges :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/07/diderot-lettre-sur-le-commerce-des-livres/
    Ni que toute redistribution équitable dans l'environnement "longue traine" actuel pour la licence globale serait strictement impossible à mettre en place :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/
    (dire le contraire étant tout simplement de l'ignorance ou du mensonge)

    Et puis pourquoi voir l'état merdique du contenu sur le web (quelques exceptions, wikipedia etc) comme une fatalité ?
    Personne ne voit ce que cela pourrait être si on sortait un peu du dogme régressif "tout gratuit tout pub quasi tout merdique" ? Il faut pouvoir acheter des sites, c tout.

  • Belzébuthàquionapiquélepseudo
    Belzébuthàquionapiquélepseudo     

    On veut des sources, de (vrais) noms (pas des artistes qui ne produisent plus depuis 10-15 ans et se plaignent de ne pas toucher pour un boulot qu'ils ne font plus). Perso, quand je dépanne quelqu'un, je ne touche pas de royalties sur chaque personne qui utilisera ensuite l'ordi réparé, pourtant si je réinstalle Windows (par exemple) il s'agit d'une création de l'esprit ^^
    + sérieusement, oui, on est de + en + dans l'Etat du copinage, du lobbying, etc mais faut pas le dire, on critique déjà tellement les pays d'Asie qui sont corrompus.....

  • redcougar
    redcougar     

    Bonjour,
    Avec tout le respect que je vous dois, je trouve que votre remarque n'est pas très "futée". Avouer que l'on pirate en utilisant le streaming va renforcer la volonté de contrôler TOUS les flux de données en vue de la détection des contenus pirates --> super Hadopi en vue. Salutations.

  • caaaassoulet
    caaaassoulet     

    Mr Negre est un lobbyiste qui a besoin de faire parler de lui. Si il fallait bouffer de la merde pour avoir un article, Mr Negre arriverait en courant avec sa cuillère.

    Il sent que sa loi est mal barrée (oui oui, SA loi) alors il est prêt à dire n'importe quelle ineptie pour conserver quelques miettes.

    Bon appétit....

  • ethrth
    ethrth     

    Le million voulu par les escrocs correspond vraiment au manque à gagner ?
    Pas d'accord. je télécharge une tonne de films mais si je n'avais pas la possibilité de le faire, je n'irais pas pour autant au cinéma ni même acheter un DVD. Ça, c'est un fait, pour beaucoup même. Le manque à gagner s'applique-t-il dans ce cas ? NON, NON ET NON !!

  • gfdsgdfgdf
    gfdsgdfgdf     

    "Hélas, l'abrogation de cette loi devient un argument électoral qui inquiète déjà les ayants-droits."

    Et mince alors, si en plus la démocratie du nombre par le nombre faisait sauter l'Hadopi, mais que deviendrait la minorité qui se gavent avec l'argent du plus grand nombre.

    Franchement travailler une fois, sortir une musique ou un film et toucher de l'argent à chaque fois que quelqu'un achète, rachète, et encore et encore, vous trouvez cela morale ?

    Ensuite si le produit a fait des bénéfices et de fait, payé tout le monde qui y a travaillé, on trouve toujours que cela n'est jamais suffisant, encore, encore...

    Et maintenant, il y a même la dématérialisation totale des produits, il suffit de copier, copier et recopier la même chose, avec un prix équivalent à ceux des produits physique (CD/DVD)...

    Non content de cela, en plus si le client veux faire une sauvegarde sur CD et DVD de ce qu'il a acheté de manière dématérialisée, les mêmes retouchent de l'argent grâce à la taxe copie privée sur les supports vierges.

    Pensez simplement un DVD double couche, ou un Blue Ray vierge, alors que dernièrement les prix entre la France et l'Allemagne d'un DVD double couche est le double en France par rapport à l'Allemagne...double qui va dans la poche des ayants droits.

    Alors quoi, vous n'avez pas honte, Messieurs les ayants droits ?

    En ce qui me concerne, si comme il semblerait cela devient un argument électoral, c'est bien qu'à défaut de Pédagogie, le système Hadopi n'est pas accepté par la population Française et à partir du moment ou la majorité des Français sont contre, c'est la démocratie qui prévaut.

    A moins que l'on ne soit déjà dans la dictature des ayants droits et personnes à fric, qui font des lois, ou plutôt font faire des lois par les amis des riches qui sont actuellement au pouvoir.

    Une TVA sociale sur les CD/DVD c'est bien la prochaine arnaque du gouvernement ? Plus aucun financement patronal, mais on répercute tout cela sur les salariés, les chômeurs...

    Un gouvernement pour les riches par les riches, n'a qu'une chose à faire, dégager au plus vite, avant que le peuple Français ne leur montre qui est, ayants des droits, dans ce Pays.

  • Instit76
    Instit76     

    "Éduquer par la sanction"... P. Nègre devrait aller soutenir certaines dictatures (et pourquoi pas en Syrie, il y a un marché...)... Si la sanction peut faire partie de l'éducation, seule elle n'éduque pas, elle "dresse", elle opprime, elle bride... et éventuellement, elle rapporte gros à certains...

  • Professeur Becker
    Professeur Becker     

    Bonjour.
    Je n'ai jamais eu de sympathie pour les personnes qui prétendent vouloir "m'éduquer" ou faire de la "pédagogie". J'ai vraiment l'impression d'être infantilisé.
    De pus, si certaines personnes prétendent que la mesure est efficace en s'appuyant sur le nombre d'utilisateur de P2P, je pense qu'ils sont dans l'erreur : le P2P diminue au profit d'autres méthodes plus efficaces. On ne vit pas dans le même monde...

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire