En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Partirpascher.com condamné pour publicité mensongère et tromperie

Partirpascher.com condamné pour publicité mensongère et tromperie
 

L'agence de voyages en ligne vient d'être condamnée pour avoir vendu des prestations ne correspondant pas à celles qui étaient annoncées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • david01120
    david01120     

    PartirPasCher.com il faut éviter. La description était claire "cure avec soins initiatiques de 25 minutes". Au moment de payer, 14 Euros de frais de dossier (par personne !) et une fois arrivé sur place, la chambre est bien réservée, l'entrée au centre aussi, mais pas de soins !!!
    Bien évidemment, injoignable sur un 0800 et une pauvre réponse automatique par mail (une fois le séjour effectué donc doublement inutile).

    En faisant la somme des prestations sur place, ce site s'en met plein la poche, ce ne sont absolument pas de bonnes affaires ...

    Au cas où ce site aurait un service client digne de ce nom, vous verrez une réponse ci-dessous mais j'en doute !!! Numéro : WW412G5430.

    Appelez les hôtels et les centres en direct vous aurez moins de surprise et payerez moins cher !!

  • grard82
    grard82     

    je part le 14.10.2008 vous me rassuez aprés avoir lu toutes les critique

  • carrelage1
    carrelage1     

    un probleme allez jusqu au bout legalement mais battez vous une condamnation oui mais uniquement car les voyagistes continue de gagner de l argent en vendant des prestations mensongeres en prenant des assurances a sens unique il faut se battre c est a dire signaler la moindre infraction part lettre recommandee au voyagiste mais aller devant le tribunal si il le faut on peut aller au tribunal sans avocat selon la procedure se battre pas parceque nous sommes satisfaits pour certains mais un jour ce sera nous et jusqu aou cela peut aller mis a part que chaque voyage est de 7 jours et qu il devient 6 jours que les hotels ou restaurants proposes ne sont pas assez sous surveillance et que l on ne tiens pas des avis des voyageurs car je cobnsulte regulierement les voyages et certains hotels sont catastrophique au niveau hygiene mais ils sont toujours proposes
    en france si pas d hygiene egal fermeture ce sont des voyagistes francais mais ils echappent a la regle pourquoi?

  • fasso
    fasso     

    il ya plus mauvais .je suis moi meme client de partirpascher et je n'ai pas de reproche a faire. il ya par contre une agence de voyage sous forme d'association sur le net , et qui se pretent numero 1 pour le sénégal au nom de POINT DE MIRE . il n'ya que de faux séjours sur ce site attention ne pas se faire avoir comme moi et mes amIS

  • rakus
    rakus     

    je ne pensse pas que partirpascher sois aussi mauvais .cette condanation est négligable compte tenu du nombre de voyages et sejours qu'organise cette agence de voyage en ligne. combien sont ceux qui revienent heureux de leur sejour grace a partirpascher? la prochaine fois si le sejour est reussi pensez a le faire savoir. moi je part toujour avec cet agence et je suis satisfait.

  • Henrion.Jacques
    Henrion.Jacques     

    Madame,

    s'il n'est pas trop tard, je dispose d'un grand nombre de fichiers qui traitent de ce sujet.
    Prenez contact avec moi

    Je suis détective privé et j'ai mené une enquête (11 mois à ce jour) pour dénoncer ces pratiques scandaleuses.

    Je précise bien que j'agis gratuitement et bénévolement, et que je n'ai aucun intérêt personnel dans cette affaire.

    Bien à vous,

    J.H.

  • alexis selinger
    alexis selinger     

    Je suis concepteur/rédacteur publicitaire. De 1997 à 2002 j'ai conçu, rédigé et réalisé pour le compte de voyagistes TO et réceptifs des brochures et sites internet. C'est donc avec un regard de professionnel de la communication touristique que j'ai suivi l'enquête télévisuelle « droit de savoir » diffusée par M6 le vendredi 13 juin 2008.

    Par curiosité je viens de visiter le site « partirpascher » et j'y ai constaté les faits que je décris ci-dessous. A mon sens ceux-ci ne laissent aucun doute sur le bien fondé des poursuites de la DDCCRF.

    Alors que M. Jean-Pascal Siméon a une activité de tour operator classique - programmer des offres comprennant le transport et le séjour hôtelier packagé - pour générer du trafic sur son site il affirme astucieusement être un tour operator (sic) spécialisé dans la commercialisation de voyages dégriffés.

    Voici les mots clef et métas qu'il fait figurer dans chacune des pages de son site pour qu'elles soient indexées avantageusement par les moteurs de recherche :

    title: Partirpascher.com, reservation de voyages dégriffés

    meta name="description" content = "partirpascher, tour operateur spécialiste des voyages dégriffés vous présente ses destinations voyages"

    Ainsi libellé M Jean-Pascal Siméon laisse entendre aux internautes que l'ensemble ou une large partie de ses programmations touristiques sont des voyages dégriffés or cela n'est pas le cas.

    Certes les offres qui figurent sur le site de « partirpascher » ne sont ni meilleures ni pires que celles d'autres spécialites de vente en ligne de voyages à forfait à prix prétendument compétitifs ou cassés mais en tout état de cause il ne s'agit pas de voyages dégriffés tel qu'il est promis.

    Pour la clarté du débat il est bon de rappeler que le terme dégriffé provient du prêt à porter. Il s'agit d'une formule de vente destinée à écouler dans des commerces spécialisés les invendus de marque à forte notoriété.

    Les produits ainsi destokés ont pour particularité, d'où le nom de dégriffé, que leur étiquettage soit volontairement oté.

    En contrepartie de l'« anonymat » du produit, les acheteurs de ces articles bénéficient d'un prix largement inférieur à celui que pratique en période de soldes les distributeurs réguliers ces marques.

    Ainsi l'emploi du mot dégriffé tout comme ceux de promotion ou soldes n'est pas neutre. Il renvoie à une promesse de bénéfice client qui à défaut d'être tenue caractérise le délit de publicité mensongère tel que le prévoit et réprime les articles L.121-1 à L.121-15.

    En se faisant référencer comme un tour operator spécialisé dans la commercialisation de voyages dégriffés alors qu'il diffuse majoritairement sa propre production M. Jean-Pascal Siméon ne peut nier metre en oeuvre une stratégie de communication destinée à tromper les internautes sur la nature des produits mis en ligne.

    Lorsque j'ai cliqué sur la lien « qui sommes nous » alors que la page comporte dans ses métas la même phrase « tour operator spécialisé dans la commercialisation de voyages dégriffés » il n'est plus question dans le texte accessible au public de commercialisation de voyages dégriffés mais de programmations maison.

    Voici comment M. Jean-Pascal Siméon légitime sa stratégie commerciale et les promesses de bénéfices consommateurs :

    « En maîtrisant la fabrication de nos voyages. Nous nous engageons aux côtés de nos partenaires aériens et hôteliers afin d'obtenir auprès d'eux les meilleurs tarifs du marché.

    En étant propriétaires des bateaux utilisés pour nos croisières et des structures réceptives et organisatrices d'excursions dans nos principales destinations.

    Chez nous pas de mauvaise surprise car nous sommes présents d'un bout à l'autre de votre voyage ! Chez nous le service c'est 7 j / 7 et 24 h / 24. Vous pouvez tester !

    Notre garantie. Un service qualité présent chaque jour sur le terrain qui veille toute l'année à la qualité de nos produits afin de vous offrir les meilleures prestations possibles... »

    Dès lors où selon l'émission « droit de savoir » les disfonctionnements sont avérés M. Jean-Pascal Siméon ne peut raisonnablement arguer pour sa défense ne pas avoir commis de faute alors même qu'il a eu l'imprudence d'écrire qu'il maîtrisait de bout en bout l'ensemble de ses programmations ; qu'il disposait de structures réceptives ainsi que d'un service qualité présents chaque jour sur le terrain pour leur éviter toute mauvaise surprise.

    Compte tenu que ce ne sont pas les fonctionnaires de la DDCCRF qui ont rédigé ces promesses celles-ci engagent comme c'est la règle en pareil cas l'entreprise communicante et son dirigeant.

    C'est pourquoi M. Jean-Pascal Siméon n'est pas crédible lorsqu'il conteste le bien fondé des plaintes et évoque l'incompréhension voire l'incompétence des Présidents et Juges de

  • novari
    novari     

    bonjour
    je suis actuellement en litige avec nouvelles frontieres pour une prestation iinexistante.Pouvez-vous m'indiquer les demarches a suivre pour demander un remboursement de la prestation non assurée.

  • chaze
    chaze     

    Bonjour
    Je voudrais partir à l'ile maurice au casuarina pouvez vous me dire ce que vous pensez de cet hôtel
    Je vous remercie

  • OVAL
    OVAL     

    Nous sommes partis 3 fois avec partirpascher à l'île maurice au " casuarina " et vraiement pas de soucis trés bon hotel en famille et le chef cuisinier est un français. Voilà bon courage a tous

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire