En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Orange transforme ses mobiles en talkies-walkies

Baptisé Talk Now, ce service de téléphonie mobile permettra de communiquer à deux ou en groupe comme avec des talkies-walkies. Disponible en France et en Angleterre au deuxième trimestre, il s'adressera aux entreprises et aux particuliers.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Vincent, pondérateur
    Vincent, pondérateur     

    C'est bien du GSM pour Orange et de la VoIP sur GPRS chez les autres, et donc vous empruntez bien les réseaux des opérateurs. La radio n'a rien à voir là-dedans. D'ailleurs si vous voulez ne pas payer vos appels sur de petits rayons, vous n'avez qu'à vous achetez de vrais talkie walkie, cette techno existe depuis plus de 50 ans...
    Les services Push To Talk se rapprochent plus des services d'instant messaging Internet (notification de présence, de statut, envoi d'images et pourquoi pas de vidéos, etc.)
    Ne confondez pas tout, si les opérateurs ne fournissaient pas de vrais services à valeur ajoutée, le marché du mobile ne connaitrait sûrement pas des croissances de plus de 7% après 15 ans...

  • olivier_
    olivier_     

    vu que la loi pour interdire la 1ere minute indivisible vient de passer ...
    non moi ce que je me demande c'est pourquoi les contructeurs ne font ils pas un consortium pour etablir un protocol bati sur le GSM pour faire ce genre de chose directement sans passer par les operateurs.
    a moins que le distance maximum entre 2 portables ne soit pas interessante ... hum je doutes puisque a mon avis on retombe sur les 3Km.
    lobbying kan tu nous tiens ...

  • ZeMeilleur
    ZeMeilleur     

    Les opérateurs ont décidé de faire payer, mais comment vont ils le faire ? A la seconde ?
    "oui", "non", "pourquoi", "t'es où", "allo"... Les répliques de plus de 1 seconde ne sont pas les plus nombreuses, les mots se disent en 1/10 ou 1/4 de seconde...

    Nouveau moyen d'imposer un crédit temps encore plus vicieux que le précédent ? Faisons gonfler la facture, youpi !!!

  • ZeMeilleur
    ZeMeilleur     

    Le système dont tu parle ne doit pas passer par les réseaux de l'opérateur, mais directement de mobile à mobile par herzien.
    Je suis étudiant, et je n'ai pas de portable (sisi, ça existe ;-) )
    Qd je vois le nombre d'appel fait depuis l'iut chaque jour, les opérateurs font fortune, et les appels excèdent rarement 3 km ! ("Allo, je suis dans le bus, j'arrive dans 5 min", "J'ai le cours de C qui saute, viens me rejoindre dans le hall"...)

    Les différentes applications montrées ici (réunions de chantiers, etc...) se font également dans un rayon de 3km...

    Je suis persuadé que si les opérateurs nous faisaient cadeau de ces liaisons locales en nous laissant nous même les faire, les factures seraient divisées par 10, et vu l'impotance du lobbying des opérateurs (cf. cartel des sms), un tel système n'est -mahleureusement- pas prêt d'arriver en France !!!

  • Prive_
    Prive_     

    La technologie mixte mentionnée est largement utilisée au Pérou. En 2001, j'y ai séjourné durant trois semaines.De nombreuses personnes disposaient de ce type d'appareil Motorola permettant de téléphoner via Talkies-Walkies.
    L'avantage était immédiat : GRATUIT ! Pas de payement à la seconde ou autre. Une contrainte : le correspondant devait être situé dans les trois kilomètres. Cela dit, sur un lieu de travail, c'est une aubaine.
    Encore un détail : l'on pouvait appeler son correspondant en utilisant son numéro de GSM. Le système demandant alors si la communication devait se faire via l'opérateur ou via Talkies-walkie.

    Avec trois ans de retard, l'Europe s'ouvre à cette technologie.

Votre réponse
Postez un commentaire