En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Opérateurs et FAI bénéficieraient d'un régime de faveur de la DGCCRF

Opérateurs et FAI bénéficieraient d'un régime de faveur de la DGCCRF
 

La section CGT de l'organisme lui reproche, ainsi qu'au ministre de l'Economie, son attentisme face aux plaintes des consommateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • LudoX59
    LudoX59     

    Va t on découvrir quelque chose sur le juteux marché des telecoms.
    Louer du cable electrique, quel rêve ?

    Il serait temps en effet que la DGCCRF réagisse un peu plus sérieusement au comportement des FAI quand au traitement des litiges.

    Quand on choisit de ne pas avoir d'agence d'accueil des clients, on se devrait d'être irréprochable.

  • Romur
    Romur     

    L'attitude de la DGCCRF et du ministère est effectivement troublante, surtout quand on compare leur attitude
    - vis à vis des FAI (qui sont conviés à des tables rondes où le ministre leur demande d'être gentil et sur lesquels on ne publie aucune statistique de plainte ou défaillance)
    - vis à vis du cablo-opérateur Noos dont les errements ont été publiquement dénoncés chiffres à l'appui et qui a été placé officiellement sous surveillance.

    Maintenant que le patron de Bercy n'est plus un ancien de France Telecom, la situation va peut-être changer ?

  • Autiwa
    Autiwa     

    ça me fait penser aux gens qui "oublient" des articles dans le caddy. (pas sur de l'orthographe de caddy).
    S'ils se font prendre, ils mettent l'article sur le tapis, sinon, ils le payent pas.
    Quoi qu'il en soit, dans le pire des cas ils le paient, alors c'est à se demander "pourquoi ne pas le faire? ça ne peut que rapporter".
    Ceci est bien entendu un exemple, mais dans le cas des FAI, c'est pareil. Puisqu'ils ne risquent rien, pourquoi se priver? Pourquoi un FAI en particulier devrait faire des efforts alors qu'ils sont tous aussi nuls les uns que les autres? C'est pratiquement de l'anti-concurrentiel. Un peu comme l'entente des stations services sur l'autoroute pour pratiquer des prix exorbitants.
    Reste à prouver que les FAI se mettent d'accords entre eux. ça c'est autre chose. Mais pour ma part, ça ne m'étonnerais pas.

    Encore sur le même sujet d'ailleurs, la tendance à dire "du 24Mo" alors que tout calculs fait, on enlève 4Mo du débit IP, et on divise le reste par 8 pour avoir en octets. je trouve le principe lamentable et encore une fois, c'est une pratique qui ne peux que leur rapporter, ils vont pas perdre des clients parce qu'ils donnent un débit brut et en bits.

Votre réponse
Postez un commentaire