En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Onze comparateurs de prix rappelés à l'ordre

Onze comparateurs de prix rappelés à l'ordre
 

La DGCCRF a étudié une douzaine de sites Internet de comparaison de prix. Verdict : de nombreuses entorses au droit de la consommation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Comparateur
    Comparateur     

    Bonjour, le comparateur honnete vis a vis des utilisateurs est http://www.acheter-moins-cher.com . Je vous invite a lire le communique ci dessous. Bien cordialement Frederic LAMBERT Gerant d'acheter-moins-cher.com

    Communiqué d' Acheter-moins-cher.com suite à l'enquête de la répression des fraudes sur 12 comparateurs de prix: Acheter-moins-cher.com n'a pas été rappelé à l'ordre par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) suite à une enquête qu'elle vient de mener sur les sites comparateurs de prix en ligne (Lire "Pratiques commerciales sur Internet: les comparateurs de prix" sur le site de la DGCCRF ). Acheter-moins-cher.com est donc le seul comparateur de prix sans reproche sur les 12 principaux comparateurs du web français. Un fonctionnaire de la DGCCRF a effectivement enquêté longuement sur notre activité, contrôlé nos documents et posé de nombreuses questions, dans nos locaux à Saint Julien en Born pendant plusieurs jours en Novembre 2006. Nous n'avons pas eu de rappel à l'ordre de la part de la DGCCRF. Lancé en 1998, Acheter-moins-cher.com est le pionnier de la comparaison des prix en France et a toujours tout mis en oeuvre pour donner la meilleure information sur les prix, le plus objectivement et exhaustivement possible. Notre volonté depuis 1998 d'être toujours résolument du coté du consommateur est récompensé par des utilisateurs avertis toujours plus nombreux et fidèles. Frédéric Lambert gérant d'Acheter-moins-cher.com.

  • Achetermoinscher
    Achetermoinscher     

    Bonjour, Acheter-moins-cher.com est le comparateur qui n'a pas été rapellé a l'ordre. Je suis frederic LAMBERT et je dirige le site comparateur de prix http://www.acheter-moins-cher.com nous n'avons pas été rappelé a l'ordre par la la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
    Un fonctionnaire de la DGCCRF a enqueté sur notre activité et nous a pose des questions précises dans nos locaux en Novembre 2006. Nous avons eu confirmation de leur part que notre site n'a pas fait l'objet de rappel de respect de la réglementation.

    Acheter-moins-cher.com est un pionnier de la comparaison des prix en France et a toujours tout mis en oeuvre pour donner la meilleur information sur les prix, le plus objectivement et exhaustivement possible.

    Nous avons cree ce site en 1998 non pour flouer le consommateur mais pour donner plus de force en lui permettant de trouver le meilleur prix d'un produit en quelques secondes. Nous sommes resolument du cote du consommateur et nous traitons de la meme maniere un petit marchand specialse qu' un gros vendeur en ligne. Et cela marche car il y a un vrai gain a utiliser nos services. Bien cordialement Frederic LAMBERT Gerant d'Acheter-moins-cher.com

  • Le k1
    Le k1     

    Tout à fait d'accord avec toi.
    A quand le changement ?

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    Il me semble que ces sites-là (même sans donner leur nom) servent aussi à comparer des yaourts, des salades, des stylos-billes, etc, pas que des portables sous Windows :)

  • Hansi2
    Hansi2     

    O les mechants pasbos comparateurs de prix... Bon soit : il faut un peu reguler
    mais est-ce vraiment la priorite pour le consommateur ?

    Actuellement, si comme moi vous travaillez exclusivement sous du logiciel
    libre, vous payez en grande surface 20% du prix de vente d'un ordinateur fourni avec un systeme d'exploitation pourri, que vous n'utiliserez jamais, sans compter les logiciels "offerts" - imposes seraient plus juste (c'est vrai aussi pour ceux qui bossent avec des lgoiciels proprietaires d'ailleurs).

    Mais bien sur, c'est moins dangereux pour la DGCCRF de s'attaquer a des
    sites ou a des FAI, plutot que de prendre le probleme de la vente liee a bras le corps - il ne fallait surement pas gener l'arrivee de vista... Pas la peine de chercher a qui profite le crime.

    L'argument d'avoir un systeme des le depart ne se justifie plus aujourd'hui : tot ou tard, il faut reinstaller son windows - et je ne parle pas des jeunes generations, largement au dessus du probleme. Avec quelques clics, un Linux
    s'installe aussi vite - sinon plus vite qu'un windows - sur une partition
    vierge, on se demande bien ou est la difficulte.

    Meme les deputes passent sous Linux Ubuntu ! Si ca ce n'est pas un signal clair que Linux est arrive a une facilite d'usage pour le grand public...

    Il suffirait pourtant d'imposer la vente de machine sans systeme d'exploitation ni logiciel, et d'interdire les remises du style logiciels + materiels. La au moins on aurait de nouveau de la concurrence parce que la, quoi qu'en dise la DGCCRF, elle tue toute concurrence en ne faisant pas son boulot.

    BIENVENUE A BANANALAND !

  • Hansi2
    Hansi2     

    O les mechants comparateurs de prix... Bon : je n'ai rien contre la regulation mais est-ce vraiment la priorite pour le consommateur ?

    Actuellement, si comme moi vous travaillez exclusivement sous du logiciel libre, vous payez en grande surface 20% du prix de vente d'un ordinateur dans un systeme d'exploitation pourri, que vous n'utiliserez jamais, sans compter les logiciels "offerts" - imposes seraient plus juste (c'est vrai aussi pour ceux qui bossent sous windows d'ailleurs).

    Mais bien sur, c'est moins dangereux pour la DGCCRF de s'attaquer a des broutilles ou a des FAI qu'au probleme de la vente liee - il suffirait pourtant d'imposer la vente de machine sans systeme d'exploitation ni logiciel, et d'interdire les remises logiciels+materiels.

    Apres tout, tot ou tard, les gens qui bossent sous windows reinstallent leur systeme (eux-memes ou leur entourage). Des lors, l'argument d'affirmer que c'est dans l'interet du consommateur d'avoird un systeme des le depart ne tient plus aujourd'hui - et je ne parle pas des jeunes generations, largement au dessus du probleme. Quand on sait qu'avec quelques clics, un Linux s'installe aussi vite - sinon plus vite qu'un windows - sur une partition vierge, on se demande bien ou est la difficulte...

    Si meme les deputes passent sous Linux Ubuntu, c'est qu'on est bien arrive a une facilite d'usage de Linux pour le grand public.

    Dans ces conditions, il devient intolerable de continuer a jouer a l'autruche. La DGCCRF ne fait pas son boulot et reguler les FAI ou quelques sites comparateurs de prix ne changera pas ce fait.

    QUAND VONT-ILS ENFIN REAGIR ???

  • Vinycache
    Vinycache     

    Oui c'est pas étonnant que les comparateurs de prix sont dans l'irrégularité.
    J'étais tombé sur un sujet comme quoi certains comparateurs avantageaient des sites de ventes.
    De plus, les renseignements sont parfois incomplets pour certains sites (ex : frais de port). Il faut vraiment faire plusieurs comparateurs, prendre des notes pour trouver le produit au meilleur prix.

    Ile liste des comparateurs sérieux serait une bonne chose.

  • supevent
    supevent     

    Bonjour. Pourqoi ne communique-t-on pas les noms de ces comparateurs ?

Votre réponse
Postez un commentaire