En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Obsolescence programmée : une loi envisagée après un rapport du CEC

Mis à jour le
Obsolescence programmée : une loi envisagée après un rapport du CEC
 

Une étude du CEC appuyant un projet de loi du sénateur EELV Jean-Vincent Placé constate les effets néfastes de l'obsolescence programmée des appareils électroniques sur l'environnement et le pouvoir d'achat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • doppler
    doppler     

    Comme quoi l'obsolescence programmée c'est aussi une source de buziness et d'emploi...

  • juliendaniel
    juliendaniel     

    @auteur : L'AGIT, groupement professionnel pour une informatique éco-responsable, propose 13 solutions concrètes pour lutter contre l'obsolescence programmée. Le document est accessible à l'adresse suivante :
    http://www.alliancegreenit.org/images/travaux/Obsolescence%20programm%C3%A9e%20-%20quelles%20solutions%20-%20La%20position%20de%20l%27AGIT.pdf

    Votre avis sur ce position paper nous intéresse vivement, n'hésitez pas à nous contacter (julien.daniel@alliancegreenit.org) !

  • roblenoir
    roblenoir     

    L'obsolescence programmée est un mythe absolu, voir cet excellent article qui détaille tous les tenants et aboutissants de ce concept : http://www.contrepoints.org/2011/07/29/37300-le-mythe-de-lobsolescence-programmee

  • doppler
    doppler     

    Dans ce dossier on oublie totalement que pour tous les équipements électroniques...
    1- On veut plus de services dans moins de place et la finesse croissante des gravures a pour corollaire la fragilité croissante des composants.
    2- On veut des produits de moins en moins chers, donc les matériaux durables sont remplacés par des matériaux moins chers et donc moins résistants.
    3- On oublie complètement qu'EDF, en France pour ce qui nous concerne, est incapable de fournir un 220v stable en raison de la production source en 380v triphasé qui oblige l'usage d'un neutre fantôme... bref hausses et baisses de tensions continues génère bien plus de déchets que l?obsolescence programmée, si tant est qu'elle existe. Nous devrions équiper chaque matériel sensible d'un onduleur, nous ne le faisons pas et c'est le matos qui saute, à qui la faute ?

    Ce débat d'obsolescence programmée est un arbre qui cache la forêt et permet aux industriels comme aux particuliers de ne pas assumer leur responsabilité en matière de pollution.

  • elrach
    elrach     

    votre article est affligeant et illisible à lire. J'ai l'impression que cette article à était bâclé par une bande de guignoles pro-capitalistes dénués de tout mode d'intelligence. Vous avez fait un doublon de vos 2 paragraphes, certaines phrases ne veut absolument rien dire et pour couronner le temps vous tentez de faire passé EELV pour des pauves cons qui n'ont aucune conscience de l'économie et de l'arnaque. Pour vous dire que je rigole bien en lisant votre pavé.

    Ps : cette article à dut être rédiger par un kevin de 13ans mdr quand j'y repense.

  • jav16
    jav16     

    Si la loi ne peut rien faire, les consommateurs peuvent quand même beaucoup.
    Il faudrait pour cela que les magazines comme celui-ci fassent un travail d'enquête et d'information. Ainsi, on aurait le choix de courir derrière la nouveauté ou de privilégier les biens et les outils durables.

  • skyteam2
    skyteam2     

    Votre article porte sur un sujet fondamental, mais quel gâchis !
    Il est difficilement lisible car les 2 premiers paragraphes sont en double et certaines phrases n'ont aucun sens :
    "Certains appareils ne sont trop chers à réparer ou non réparables "
    "cette stratégie industrielle nuit à des conséquences sur l?écologie"
    "Une accusation qui vise l?industrie mondiale et qui risque de ne jamais pouvoir être appliquée".

    Ayez pitié de vos lecteurs, merci !

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    Lorsqu'un produit est garantie 5 ans maximum, attendez vous, passé ce délai, à changer de matériel. Pour un particulier, la garantie coûte chere et ne sert quasiment à rien. Exemple : un PC acheté 6 ans auparavant et dont la garantie pouvait s'étendre à 5 ans maximum part en morceaux depuis quelques mois alors que pendant 5 ans il n'a posé aucun souci. C'est dommage. Pour les smartphones dont la batterie est le point faible, la souder est du vol manifeste.

Votre réponse
Postez un commentaire