En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nouveau Nokia 3310, le coup de com' qui a triomphé au MWC
 

La star du MWC est un reboot facile d’un téléphone vieux de 17 ans, qui n'a rien d'exceptionnel pour Nokia : il commercialise des terminaux quasi-identiques depuis des lustres.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • maes thierry
    maes thierry     

    Quelques erreurs/légèretés dans l'article:
    - " Oh, et aussi de tenir 31 jours en veille", c'est un des points les plus importants, preuve que l'appareil est très peu énergivore et donc 'écologique'. Condescendance un rien cynique donc, vu l'époque.
    - pour le 230: "... puisqu’il bénéficie d’un (piètre) capteur photo en façade" tous les nokias précédents (ainsi que le 150 présenté erronément dans l’article comme le même que le nouveau 3310) avaient un capteur de 0.3Mp, ça, c'était piètre. le 230 et maintenant le 3310 affichent 2Mp avec cela on ne fait pas de la photo d'art, mais cela suffit pour une photo rapide d'accident, de chantier, souvenir rapide…
    - quant à Snake, c’est purement énigmatique.
    A l’usage (du 230) voici mes plus:
    - Autonomie batterie
    - Appareil photo
    - Lecteur MP3 (carte SD 32G)/radio
    - Interface dans laquelle les habitués de Nokia ne se perdront pas
    - Opera mini qui permet (en 2G) de surfer (lentement, et ce n’est pas très confortable)
    - Prix
    - Comparé aux prédécesseurs, prise usb, interface de gestion des fichiers
    Et mes moins:
    - La robustessse n’a plus l’air comparable avec celle du 3310 (ou du 5210!) original
    - Pas de configuration approfondie du ‘bureau’
    - Un petit client mail (Pop Imap) avec un affichage comme les sms serait un plus

Votre réponse
Postez un commentaire