En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nokia et Microsoft : une union pour le meilleur ou pour le pire ?
 
DR

C’est officiel depuis ce 11 février : Windows Phone équipera les futurs smartphones Nokia. Le couple doit encore convaincre qu'il peut se faire une place sur le marché ultraconcurrentiel des téléphones haut de gamme.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
36 opinions
  • olreak
    olreak     

    Personnellement je ne l'aurai pas prévu mais je ne suis pas spécialement étonné non plus. Il ne faut pas se mentir: franchement, qui croyait réellement en un avenir pour Symbian? En ce qui concerne Meego, la sauce n'a jamais vraiment pris.

    Nokia a eu bien raison de se tourner vers un fournisseur externe pour l'OS, et même si, pour d'autres raisons, je n'ai pas beaucoup microsoft, je pense qu'ils ont eu raison de se tourner vers Windows Phone, car personne n'aurait acheté un Nokia pour avoir Android. Par ailleurs Android est censé être un OS gratuit, libre, open source et multiplateforme. Si Google reste vraiment dans cette voix alors les utilisateurs de téléphones Nokia pourront choisir entre garder leur Windows Phone OS vendu préinstallé ou installer Android. La question qui reste est donc de savoir si Google a l'intention de se laisser faire (sans doute pas) et s'il va faire en sorte que Android ne puisse pas s'installer sur les futur Nokia (genre: des fonctionnalités nokia qui ne seront pas prises en charge par android).

    Bref, j'ai l'impression qu'on se retrouve ramené à la naissance des PC. Au départ, pleins de marques d'ordinateurs personnels incompatibles entre elles, puis l'arrivée de standards et d'un OS leader qui ont tout harmonisé.

    On sait bien qu'à un moment ou à un autre il va falloir que les fabricants de smartphones se mettent d'accord sur certains standards commun, et certainement qu'un OS deviendra suffisamment leader pour que les fabricants de smartphone puissent avancer avec un interlocuteur qui prendra en charge leur innovations électroniques. Ça n'empêchera pas d'autres OS d'exister mais je pense qu'il y aura forcément un qui deviendra l'interlocuteur privilégié, sinon on continuera à avoir des applications qui tourneront sur certains modèles de certaines marques et pas sur d'autres marques. Ce qui s'est passé avec les PC a montré que c'est un situation qui n'est pas tenable longtemps, même Apple a fini par se convertir à l'architecture PC.

    Alors après, qui va gagner Google, Microsoft, un autre? Microsoft a l'expérience de l'avoir déjà fait pour les ordinateur de bureau, a tel point qu'il n'y a eu aucune discussion quand il s'est agit de décider d'un OS pour les ordinateur portables. Apple va, à mon avis, se contenter de rester sur son marché de niche comme pour les ordinateurs de bureau et portables; je n'ai jamais eu l'impression que Apple était vraiment intéressé par faire des systèmes très grands publics, hors les prochaines versions de smartphone devront être beaucoup plus démocratiques sinon le marché ne grandira pas suffisamment pour les financer. Google s'est lancé dans un OS libre (même si j'ai beaucoup de doute sur le fait que Android soit réellement libre vu que les fabricants doivent payer une redevance pour le préinstaller sur leurs appareils).

    Par ailleurs le grand public s'est un peu
    habitué à l'hégémonie Microsoft, alors que celle de Google n'est pas très bien perçue: surveillance de nos faits et gestes sur internet, nos mails passés au travers des filtres publicitaires, reventes de informations personnelles... La plupart des gens ont l'impression (sans doute fausse) de savoir comment MS gagne sont argent (en vendant très cher des OS, des logiciels...) alors que les services grand public Google sont gratuits (sous-entedu, Google on se demande bien comment Google peut gagner autant d'argent et que si on ne le sait pas c'est que ça doit pas être très moral). Bref, on écoutant autour de moi, pour le grand public Google et Facebook c'est grosso modo la même chose... alors dans ces conditions, est-ce qu'il y a vraiment beaucoup d'autres personnes que des geeks qui vont vraiment avoir envie de confier leur smartphone à Google-Fabebook?

    Pour me résumer, je me trompe peut-être complètement mais, à mon avis (1) l'image de Microsoft auprès du grand public est bien meilleure que celle de Google ou Apple, et (2) le marché des smartphones doit absolument viser le très grand public (en particulier celui qui a les moyens en ce moment: +50ans et +60ans, qui sont d'ailleurs de plus en plus mobiles) pour pouvoir continuer à se développer et concevoir les smartphones prochaine génération.

    Dans c'est condition, même si on ne peut pas être certain que c'est Microsoft qui gagnera la bataille (car forcément on va voir des campagnes de pubs dans les mois à venir pour que Google tente de changer son image, que Microsoft nous explique qu'ils font de la qualité et que Apple essaie de nous expliquer qu'ils font des produits simples), je pense que le choix du Windows Phone OS était le seul possible.

    Une précision: il me semble, contrairement à ce que j'ai lu dans beaucoup de commentaires, qu'il ne s'agit en aucun cas de fusion mais simplement que Nokia a choisi Microsoft comme fournisseur, pas forcément le seul d'ailleurs vu que l'article précise que l'accord entre les deux géants n'est

  • Charly91
    Charly91     

    Cette alliance semble bien celle de deux second couteaux qui ne feront pas un aigle et il est clair que MS fait feu de tout bois pour tenter de faire percer son os décevant et ralentir sa chute vertigineuse... MS malgré ce que prétendent beaucoup n'a JAMAIS su faire des systèmes d'exploitation dignes de ce nom!! Lourds, mal conçus, fermés, non optimisés, plein de gadgets inutiles pour cacher le peu d'innovation... en bref du marketing pur mais pas de la technique... N'importe quel informaticien lambda (je dit informaticien et non pas bidouilleurs dans sa cuisine) sait cela depuis longtemps.. Et si sur les PC le gonflement de la puissance des processeurs a pu cacher ces problèmes congénitaux cela devient impossible dans un système de type "embarqué" (les connaissuers comprendront) comme ce qui est indispensable pour un smartphone. C'est à dire: Optimisation, faible taille, performance, fiabilité, faible consommation avec un plus interface utilisateur simple intuitive et conviviale plus portabilité ... En un mot du Android, ou Apple... ou du Linux sur les PC... N'oublions pas non plus un revenant dans le domaine qui est WebOS de Palm maintenant soutenu par la puissance financière de HP (qui a largué Windows Phone ....)

  • V1nce
    V1nce     

    baisse de l'action de 22% en une semaine...
    mise en place d'un plan B par des actionnaires mécontents...

    Je sais pas si le duopole va séduire les acheteurs, en revanche, pour les marchés la stratégie a du (non-)sens

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •