En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nicolas Seydoux (Gaumont/Alpa) : ' Il faut une volonté politique pour sécuriser les réseaux '

Nicolas Seydoux (Gaumont/Alpa) :
			' Il faut une volonté politique pour sécuriser les réseaux '
 

Le président de la Gaumont a pris la tête, avec l'Alpa (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle), de la bataille contre le pillage des contenus culturels. Il s'explique sur le besoin de sécurisation des réseaux peer-to-peer, et les dangers encourus par le monde du cinéma.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

38 opinions
  • christophe bagneux
    christophe bagneux     

    et bien tu ne votes pas pour jacques la prochaine fois qu'il te demande de sauver la France...!
    et ensuite tu demandes à tes amis de ne pas acheter les cd des MAJORS pendant quelques mois...
    tu verras les seydoux , negre et autres viendrons te manger dans la main après cette vrais cure d'amaigrissement...

  • Kany23
    Kany23     

    A propos du "pirate" de Vannes, M. Seydoux dit qu'il "a été repéré sur le temps de chargement."
    (c'est dans l'article).

    Je trouve ce propos tout simplement scandaleux : Ainsi donc, le simple fait de passer du temps à télécharger du contenu, légal ou non, c'est s'exposer à une perquisition policière ?

    Je passe 4 heures / jour à up et downloader...pour mon travail (eh oui, je suis télétravailleur). Si j'en crois les propos de M. Seydoux, le simple fait de cette activité totalement légale pourrait me faire ficher sur une liste de présumés pirates, pour ne pas dire présumés coupables.

    C'est à mes yeux une dérive gravissime.
    Qu'en pensez vous ?

  • titus_
    titus_     

    Par rapport au temps de téléchargement du film : Et si c'était une sauvegarde de mon disque dur ? Je trouve bizzare que quelqu'un peu vous espionné de la sorte en toute légalitée... :-(

  • Leguignon   Lampiste
    Leguignon Lampiste     

    En 2001, pour faire face à une situation désastreuse notamment due à la production de films idiots qui ont coûté très cher et rien rapporté (les Visiteurs 3), Nicolas Seydoux, PDG de Gaumont a apporté l'ensemble des cinémas Gaumont de France dans une fusion avec le circuit Pathé de son frère Jérôme, où, dettes apurées, il ne détient plus que 36% des parts et n'a donc pas voix au chapitre..
    Sur plus de mille deux cents employés Gaumont au jour de la fusion, trente mois plus tard, il en reste moins de cinq cents, sans qu'aucun plan social n'ait été mis en place. Les pauvres directeurs, caissiers, assistants, agents d'accueil et opérateurs sont dégommés un par un comme au ball-trap. Fautes professionnelles imaginaires, harcèlement, mutations à l'autre bout de la France, tous les moyens sont bons à la nouvelle entité "Europalaces" pour se débarasser des CDI Gaumont... Une sorte de génocide cinématographique.
    Alors quand on le voit brandir la morale et la bonne conscience... Pfff.

  • ocb2b
    ocb2b     

    Dernièrement j'ai pu regarder deux reportages à la TV (1 sur envoyé spécial à propos de l'ALPA et l'autre aux infos sur la pédophilie) Je n'ai pu m'empeché de retenir 2 chiffres: 8 et 70.
    8 c'est le nombre de policiers qui traquent les pédophiles sur le net et 70 c'est le nombre de policiers qui traquent les utilisateur de kazza et autres e-mule. Je n'ai pu tiré qu'une seule conclusion, c'est que les interets des riches passent devant les crimes contre l'humanité et que ces interets sont jugé 8.75 fois plus graves qu'un viol d'enfant.

  • Utopia 1789
    Utopia 1789     

    On peut même supprimer les abonnements aux téléphones portables, au téléphone tout court, aux télévisions cryptées, les cartes de ciné, de piscines, tout le superflu ; voilà qui dégagera du pognon que l'on pourra investir en action chez Gaumont et Universal ou pour faire ses courses chez Fauchon !!!!!!!

    Plus sérieusement, as tu pensé qu'il y a des personnes qui bossent comme des forçats pour presque rien, et pour qui internet est le rare accès une information et à une culture indépendante en dehors du contenu pré-établi et "hautement culturel" de la sacro-sainte télévision.
    As tu pensé qu'il en existe parmi ces personnes qui habitent à xxx kilomètres de ces centres culturels que tu vantes.
    As tu pensé qu'il existe aussi des personnes dont les contraintes de vie ne leur laissent pas de temps pour accéder à ces mêmes centres culturels.

    Quand aux supers Cds à quelques euros, les as tu déjà visionnés ? dignes des soirées d'été de Tf1 !

    Sans débat démagogique, le jour ou la télévision publique pourra rehausser la tête par son contenu, je pense qu'on pourra s'attaquer aux "pirates".

  • Realaze
    Realaze     

    "Moi, je dis que les criminels sont les pirates qui vont nous mener tout droit à bouffer du starac ou de la ferme comme seul loisir audiovisuel..."

    Tu me fais marrer toi, ça date pas d'hier ce genre de merdes bourdonnantes et abrutissantes, internet était pas encore en projet que les majors sortaient des non-sens musicaux, et tu veux me faire croire qu'internet, technologie récente et qui fut longtemps réservée à une elite est la cause de tous les maux de l'industrie du disque ?

    "Tu imagines Les Beatles sans major ?"

    Tu compares l'incomparable, pour toi les majors d'il y a 40 ans et celles d'aujourd'hui sont les mêmes ? Qui oserait encore produire du Hendrix ou les Beatles de nos jours ? Tu crois qu'on entendrait souvent du jazz si les majors dirigeaient tout comme elles veulent vraisemblablement le faire ?

    Pour rappel, la culture electro, qui était florissante et a engendré des dizaines, voir des centaines de labels indépendant, est quasiment moribondes à cause des rachats de catalogues. Autant d'artistes condamnés à plus sortir un skeud sans l'accord de leur nouveau "proprio" ! Vive la culture des majors, vive la France et vive l'eclectisme tant qu'il y en a pas trop !

  • propatator
    propatator     

    Si Gaffe et Imeo racontent n'importent quoi c'est peut-être pas pour rien. P¨
    ourquoi ne pas envisager que l'Alpha (ou d'autres organismes luttant contre le piratage) interviennent dans les débats ou les forums pour faire circuler leurs sales idées et créer, comme le dit Stan, l'alarmisme.
    Tout le monde s'abrite derrière des persos et je trouve que ces deux là on réagit bien vite à l'interview... A méditer (?)...

  • Fred Cesdé
    Fred Cesdé     

    Rebonjour (suite de l'art n'est pas une marchandises-mon article etait trop long)
    La piraterie n'est que la resultante d'une societe malade au main des pornocrates du fric, qui manipulent les individus considerer comme des moutons sans cervelles a coup de campagne marketing. On leur injecte des fausses valeurs en intraveineuses et en plus la cerise sur le gateau c'est qu'on reussit a leur faire penser que l'idee vient d'eux...Je peux en parler etant au service marketing d'une grande entreprise du multimedia...Je passe mon temps a manipuler les gens pour leur vendre notre salade. Pour nous "l'artiste" n'est qu'un producteur auquel nous avons deja dit qu'il fallait qu'il transforme son style ses valeurs pour qu'elles adherent avec les notres et surtout celes des clients potentiels(serieursement plus vendables chez carrefour ou Leclerc en tete de gondoles) Les pirates du net nous emmerdes assez peux comparativement au autres (asiatiques en general)qui copie a la perfection meme les CD-DVD et leurs pochettes et livrets...non mais l'abruti d'internaute va nous servir de pretexte pour imposer une taxes nous favorisant aupres de tous les surfers sans qu'ils soient obligé de telecharger...On va s'en mettre plein les poches si on reussit à faire pleurer nos politiques (dont certains recoivent des cadeaux pour leur bienfaits a "l'art") et nos actionnaires (des groupes financiers et des fonds de pensions) vont etre tres contents. Merci aux cretins qui croient proteger l'art et les pseudos artistes a qui ont faire une merde lui faire croire que c'est grandiose et qu'on oblige a dire en plus que c'est beau et que ca sent bon...

  • Fred Cesdé
    Fred Cesdé     

    bonjour,
    effectivement les artistes ne sont pas tous cainomanes roulant en voiture de sport...l'artiste (le vrai) lui il attends rien des autres. sont art c'est dabord une energie interieure qui doit sortir et s'exprimer dabord pour lui meme et evntuellement partager son emotion- mais pas la vendre au marchands du temple...Le reste c'est que du business...Les veritables artistes ils en font pas un "metier" comme on voudrait trop le faire croire. "Je suis artiste et j'en au fait mon metier"..rien que cette phrase est une trahison de l'esence meme de l'art...n'importe qui peut faire son"art" pas besoin de public (qui comprendra comme il pourra l'oeuvre) ou des marchands d'arts media et tous leurs sbires qui veullent essayer de nous faire croire que c'est par "amour" de l'art qu'il veulent le faire partager a coup de "millions" simplement pour sortir du chomage et de l'anonymat ou plus betement pour ressembler a une "star" en préfabriqué.
    La marchandisation de l'art c'est la perverssion et l'alienation du systeme à l'economie encore une fois.
    les artistes connus avant faisait leur art par besoin de pousser un cri a l'existence... aujourd'hui c'est un buziness pour certain et on ose parler d'art pour des produits formaté sans ames...

Lire la suite des opinions (38)

Votre réponse
Postez un commentaire