En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Neuf c?"urs pour la prochaine Playstation

On en sait un peu plus sur la puce Cell développée par IBM, Sony et Toshiba. Avec un c?"ur PowerPC 64 bits et huit unités de traitement audio-vidéo, elle devrait afficher des performances dix fois supérieures à celles d'un PC.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • Beloko
    Beloko     

    je l'ai envoyé à Hollywood, ils vont te contacter d'ici peu pour écrire les scénarios de Supercopter 2 !! Ce qui leur a plus c'est "les missiles qui tournent de manière élégante au carrefour !!", Steeven a déjà une idée pour la réalisation des effets spéciaux.

    On se demande pourquoi les états dépensent autant d'argent dans l'armement alors qu'avec une Webcam Logitech et des puces achetées chez SONY ils pourraient transformet leur vieux obus en missiles à tête chercheuses ;o)

    La suite ce soir sur M6 ;o)

  • Aktarus_
    Aktarus_     

    Tes chiffres c'est 40,1 milliards de nuggets???
    36,835 c'est taille de la boite Windows!!!

    Bref, le CA d'IBM en 2003 est de 89 Milliards de Dollars tous dommaines confondus et pour Microsoft en 2003 est de 32 Millairds de dollars!!!

  • mechant
    mechant     

    L'emotion engine qui équipe la playstation 2 est vraiment un processeur capable de guider un missile ( et le G4 aussi surement ). encore faut il savoir l'intégrer dans celui ci.
    Ca peut vous faire rire, mais c'est vrai, ce processeur ( tout seul, sans avoir une batterie de copains comme dans les supercalculateurs ) est capable de représenter en 3d temps réél le relief d'un lieu précis ( un peu comme dans les jeux finalement ), ce qui permet de préprogrammer un missile avec une carte du terrain et de l'envoyer les yeux fermés en rase motte dans les campagnes...
    Couplé a des capteurs, il peuvent donc aussi "éviter" des obstacles non programmé et recalcule en temps réel sa trajectoire en fonction de la carte ( toujours un peu comme ce qui se passe dans les jeux vidéos ).
    C'est vachement drole en fait... c'est vrai que c'est pas risqué de voir débarquer des missiles sol-sol dont on ne connais pas le fonctionnement filer à 250 Km/H à 2 M du sol et qui se dirige en ville quasiment intuitivement en anticipant parfaitement les obstacles comme les camions et les lampadaires et tournant de maniére élégante à chaques carrefours. C'est même plutot cool non ?
    Surtout à 159 ? le systéme de guidage, auquel on peu adjoindre un capteur vidéo qui a fait ses preuves : le eye toy ( 50? ). Bien programmé et monté sur une roquette un peu modifiée, ça deviendrait un jeu particuliérement rigolo et apprécié des personnes qui aiment imposer leur vision des choses par la violence.

  • Kirikou_
    Kirikou_     

    Chiffre d'affaires d'IBM en 2004 : 40,1 milliards
    Microsoft : 36,835
    IBM est un chouïa plus discret que Microsoft, mais est passé par les mêmes phases : procès anti monopole, ce genre de choses... Quant à entrer chez les particuliers piour entrer ensuite dans les entreprises, c'est une bonne blague. Les entreprises sont remplies jusqu'à la gueule de matériel/logiciel/service de Big Blue.

  • Beloko
    Beloko     

    Big Blue fou son personnel à la porte ... il reste chez IBM des commerciaux et des responsables de ceci et de cela mais il n'y a plus assez de compétences (tech, ingé, ...) pour assurer le fonctionnement de l'entreprise. Ils font sous traiter leurs activités par des entreprises tierses ... si bien que pour les services certains de leurs clients (qui ne sont pas si bêtes que ça) s'adressent maintenant directement aux sous traitants d'IBM parce que c'est moins cher ?!!

    Si IBM a abandonné le PC, ce n'est pas parce que le PC est un marché mort mais c'est parce qu'il n'est pas assez rentable pour lui et qu'IBM se concentre sur le service et les gros systèmes des grosses entreprises. IBM est le dernier à faire du mainframe, le marché est donc bien plus rentable que celui du PC qui est très partagé (HP, DELL, Taiwanais, ...)

    IBM ne s'associe pas à SONY et aux Japonais pour casser la gueule à Microsoft et au PC, d'ailleurs le PC ce n'est pas Microsoft !! Big Blue vend du PowerPC à SONY, c'est tout !!

  • Beloko
    Beloko     

    J'y crois pas à ton histoire de retardé à la vente par les US ... c'est de l'intox marketing inventé par APPLE pour gonfler ses ventes !!

    Un G4 comme calculateur militaire c'est franchement ridicule, même à l'époque ... puisque d'autres sociétés vendaient des ordinateurs (type supercalculateurs) avec des batteries de CPU en parrallèle bien plus puissant qu'un G4 ?!!

  • Le bidi prince
    Le bidi prince     

    >A quand un Pc de la taille d'un jeux de cartes
    Mais il y en a déjà des dizaines !
    http://www.taskit.de/en/products/index.htm

  • Thierry___
    Thierry___     

    Si le triumvirat évalue la puissance en additionnant les MIPS ou MFLOPS de chaque copro, c'est possible qu'ils arrivent à un facteur 10 par rapport à un PC. Mais tout ce que je vois, c'est qu'à chaque génération de processeur on a effectivement des gains de puissance théorique importants, mais le gain "perçu" par l'utilisateur est faible. Un jeu PS2 est UN PEU mieux qu'un jeux PS1, donc je m'attends à ce qu'un jeux PS3 soit UN PEU mieux qu'un jeu PS2. C'est pareil pour les PC : vous croyez vraiment que MS Word 2003 sur Pentium IV 3 Ghz est 30 fois mieux que Word 97 sur Pentium 200 Mhz ? Ce qui compte pour l'utilisateur, ce n'est pas la puissance brute de la machine mais ce qu'elle fait réellement ! Et ça, ça ne dépend pas que de la puissance de calcul, loin s'en faut.

  • JML-61
    JML-61     

    ... 7 mois:
    (pour les anglophones)
    http://www.technewsworld.com/story/34707.html

    Et si on en parle, c'est parce qu'IBM peut parler de choses concrètes sur le sujet. Depuis 2001 IBM se prépare à une opération de cette envergure.
    Aider de gros industriels japonnais, le déploiement pourrait être rapide. Les nippons sont des technophiles avertis et les premiers consommateurs d'électronique. Et la société, aux 4 coins du monde, est de plus en plus accroc aux jeux.

    je pense qu'IBM croit fortement à son nouveau business, il s'est débarassé de son fond de commerce sur les PC dernièrement... pour IBM ce marché est "mort".

    L'armée du logiciel libre ne va pas se géner pour accompagner un leader en devenir. Le couple Wintel va souffrir avant de pouvoir réagir. MS doit assurer l'arrivée de Longhorn... Intel ? a-t-il dans la manche une riposte ou trop frileux après l'écueil de l'Itanium? MS ne souhaite pas trop de remaniement autour de x86.

    IBM s'est réorganisé et bon élève de la réussite de B. Gates, il s'attaque d'abord au marché domestique pour, par la suite, innonder l'entreprise. Des linuxiens il en sort tous les jours des écoles.
    Java permettra la migration des applications "métier" sans problème.

    Big blue "le retour".

    C'est pas un héros qui me plaît forcément, mais le phénomène est impressionnant et l'informatique a besoin d'un mastondonte pour recréer une dynamique qui redistribue les cartes de la chance.

  • arko
    arko     

    le G4 a été retardé à la vente hors des USA par le ministère de la défense, car à l'époque, du fait de sa puissance il était considéré comme un calculateur de type militaire. (il faut dire que la grille d'évaluation n'avait pas bougée depuis des lustres).

    Par ailleurs dans le délire parano, pour télécharger une version d'essai du SGBD oracle (essayé en fev. 2004), il fallait certifier avoir lu la charte d'utilisation qui indiquait, que si tu te servais de ce logiciel pour commettre des attentats, il fallait s'attendre à des poursuites de la part d'Oracle inc.
    ;-))

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire