En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) : ' Nous avons besoin d'une loi sur la téléphonie mobile '

Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) : ' Nous avons besoin d'une loi sur la téléphonie mobile '
 

La députée, spécialiste des questions de l'environnement, a cosigné une proposition de loi sur la réduction des risques pour la santé publique liés à la téléphonie mobile.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • APURSETAP
    APURSETAP     

    Bonjour,

    7 ans après où en est-elle, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui voulait se battre contre les problèmes de santé liés au fonctionnement des antennes relais de téléphonie mobile ? Qu'a t-elle fait en étant au gouvernement ? RIEN ! Voilà l'exemple même des bonnes intentions non suivies d'actes. Grâce à Internet on peut suivre l'évolution de tous ces politiques qui font semblant de s'intéresser à un sujet, et le lâche dès lors qu'ils sont dans le système.

    Olivier Escavi Daranc

  • Olivier Escavi Daranc
    Olivier Escavi Daranc     

    [g]Nous vous conseillons d'imprimer cet article au lieu de le lire à l'écran.[/g]
    Sophie Davant, Richard Zarzavatdjian et Yves Carra, ont réussi, avec l'émission "C'est au programme" à informer la population sur les dangers de la téléphonie mobile. Inconscience de leur part ou volonté de vouloir dire la vérité, le résultat est là, des millions de gens ont enfin entendu !Plutôt que de lire sur écran, imprimez ce texte.Très grande avancée dans l'information de la population sur les dangers de la téléphonie mobile dans l'émission « C'est au programme » de France 2 présentée par Sophie Davant, le vendredi 9 décembre 2005 à 9H30, malgré les incohérences et les balbutiements de personnes n'ayant pas les qualités scientifiques requises pour répondre à certaines questions. Pourtant, pour la première fois, depuis l'intervention du professeur Pierre Aubineau du CNRS de Bordeaux, lors de deux journaux télévisés, l'un sur TF1 et le second sur France 2 en 2002, qui expliquait, suite à ses expériences en laboratoire sur des rats, qu'un risque « potentiel » pour la santé des utilisateurs de portable était avéré, une grande chaîne nationale a permis d'informer la population dans une émission en direct.Bien évidemment, puisque, aucun scientifique n'était présent, le débat sur la partie technique n'a pas eu lieu, et c'est un bien, car s'il est une chose dont la masse se moque, c'est véritablement l'aspect technique des choses. Des mères de famille, des grands-parents ont vu l'émission et ce sont eux qui feront le relais de ce qu'ils ont entendu. Ils ont retenu que c'était dangereux. Dangereux de téléphoner dans le train, dangereux de téléphoner longtemps, dangereux pour les enfants, donc leurs petits enfants. Ils ont retenu le mot « danger » C'est le principal ! Car, combien de conducteurs connaissentle fonctionnement d'un véhicule, du mécanisme de l'embrayage, au moteur, en passant par le circuit électrique ? En revanche ils sont nombreux à savoir que rouler trop vite ou à douze ans sans permis est synonyme de graves dangers, et que de rester sur la bande d'arrêt d'urgence d'une autoroute, multiplie les risques d'accidents. Pour la téléphonie mobile, c'est la même chose, il y a danger lorsque l'on téléphone trop longtemps, lorsque l'on téléphone trop jeune, lorsque l'on habite à côté d'antennes relais...C'est le message à faire passer, et Sophie Davant a réussi. Par la suite, si la population veut prendre le temps de savoir pourquoi, comment, quand et où, elle a toujours la possibilité d'approfondir le sujet en allant sur le site du CRIIREM, www.criirem.org comme elle pourrait regarder la revue technique de son automobile !On se moque totalement de savoir si des êtres humains en place dans le gouvernement ou à des postes clés cachent la vérité, c'est leur problème, et on ne pourra jamais compter sur ces gens là pour dire la vérité. En 2002, à notre demande, Monsieur Gilles Dixsaut avait refusé de faire de nouvelles plaquettes d'information pour prévenir des dangers de la téléphonie mobile. (Seulement 100.000 exemplaires pour prévenir 38 millions d'utilisateurs, à l'époque.) Nous avions mis une véritable panique lorsque toutes les pharmacies du Finistère avaient reçu un fax de notre association leur conseillant de demander la fameuse plaquette à la DDASS de Quimper ! Il n'y avait aucune volonté d'informer mais de se protéger...au cas où ...et chaque DDASS disposait d'un nombre ridicule de plaquettes !) On ne peut rien contre ces personnes, elles font partie d'un système et n'ont pas la présence d'esprit de se remettre en question. Elles vont droit dans le mur ! A nous de continuer notre travail d'information. Les combattre est une perte de temps.Il faut simplement savoir que les ondes électromagnétiques sont dangereuses pour l'homme, que cela est prouvé, non seulement par celles et ceux qui ont fait les frais de la téléphonie mobile avec des maux de tête et autres problèmes, mais également par des études scientifiques. Nous devons le dire autour de nous, surtout pour protéger nos enfants. PAS DE PORTABLES AUX ENFANTS, merci l'UNAF, qui vient de s'acoquiner avec l'AFOM pour rédiger un document destiné aux parents d'enfants futurs et actuels utilisateurs de portablesUne question a été posé par mail le 9 décembre 2005, au psychiatre, M. Claude Allard qui a contribué à cet ouvrage, nous attendons la réponse.Les opérateurs, comme nous l'avons écrit à plusieurs reprises, gagnent leur vie grâce aux ondes électromagnétiques, comment voulez-vous qu'ils en disent du mal ? En résumé, merci France 2, merci Sophie Davant, merci Yves Carra et Richard Zarzavatdjian. Merci également au Docteur Martine Hours pour « ses explications nébuleuses » qui nous ont permis de comprendre que le sujet est loin d'être maîtrisé par ceux qui s'en occupent au nom des Français. Quant au responsable de l'AFOM (Représen

  • Olivier Escavi Daranc
    Olivier Escavi Daranc     

    Oui, il était temps qu'une association avec des scientifiques indépendants voient le jour en France. Nous allons tous pouvoir nous appuyer sur la CRIIREM pour avoir des informations de vrais scientifiques.
    Il n'est plus à prouver que les ondes de la téléphonie mobile sont néfastes pour la santé, c'est fait depuis longtemps, et il n'y a même plus de débat à avoir. Le seul problème actuel est de faire passer l'information à la population, et c'est ce que nous allons mettre en place, déjà au niveau de nos enfants, de nos adolescents.
    Certains sites regorgent d'informations, mais à partir du moment où l'on dit : LES ONDES DE LA TELEPHONIE MOBILE SONT DANGEREUSES, LES PREUVES EXISTENT, IL FAUT INFORMER LA POPULATION, il n'y a plus de temps à perdre à lire des milliers de lignes, qui toutes, disent la même chose d'une façon différente.
    NE TOURNONS PLUS EN ROND, PREVENONS EFFICACEMENT LES CITOYENS SUR LA DANGEROSITE DES PORTABLES POUR LEURS ENFANTS.
    CITOYEN, SECOUE TOI !

    Olivier Escavi Daranc

    Association APURSETAP

  • Laurent94130
    Laurent94130     

    Elue la semaine dernière députée de la 7ème circonscription du Val de Marne, Marie-Anne Montchamp a déclarée publiquement son soutien à cette proposition de loi et s'est engagée à le voter.

    Voir:
    http://coteaudenogent.fr/wp/2005/09/20/reponse-candidats/

    Si vous voulez la preuve qu'un texte de loi est indispensable, regardez ce qui se passe à Nogent Sur Marne. Malgré l'existence d'une charte très claire qui prévoit que les opérateurs trouvent des solutions alternatives à l'installation d'antennes lorsque les riverains ne sont pas d'accords, Bouygues Telecom a annoncé l'installation pour fin octobre. Il fait ainsi la démonstration que les chartes locales ne servent à rien et que seule une loi peut réguler la prolifération des antennes.

    Voir:
    http://coteaudenogent.fr/wp/category/environnement/antennes-relais/

  • Traroth
    Traroth     

    Et les lois contre le spam, l'UMP les respectera quand ?

  • next-up
    next-up     

    [g][s]La Téléphonie Mobile autrement, c'est possible.[/s][/g]
    La situation actuelle ne peut plus perdurer, cette initiative politique salutaire va dans le bon sens, elle permet de corriger les dérives des lois inadéquates face au développement exponentiel de la TM de cette dernière décennie.
    Jusqu'a présent des raisons politico-économiques bien "gérées" avaient occulté les effets délétères sur la santé, pourtant bien connus, des irradiations des Champs ÉlectroMagnétiques CEM).
    Mais l'escalade sournoise a atteint et dépassé pour certains sites les seuils critiques, ou en d'autres termes, l'homme ne peut plus vivre chez lui ! C'est le cas de ma famille depuis le 12 avril 2005. En sachant qu'il y a en France environ 45 000 stations de bases soit plus de 135 000 antennes relais de TM, on peut imaginer le nombre de personnes directement concernées, surtout si elles n'ont pas encore fait le rapprochement avec certains de leurs symptômes.
    Il n'est pas acceptable que des riverains de sites d'antennes relais soient irradiés directement dans les faisceaux, (fussent-ils même à 2 V/m), servent de facto de cobayes et ne puissent plus vivre normalement pour assurer le "confort" d'autres.
    Face à l'évidence, si ce projet de loi est extirpé et passé à la trappe, le déphasage des élus du peuple sera évident, mais ce coup-ci personne n'y échappera, le slogan de la dernière grande manifestation italienne se concrétisera :
    [g]Un impegno conreto, . . . Elettrosmog per tutti ! [/g][i][/i]
    [g][color=#840000][/color][i]Un engagement se concrétise, . . . Electrosmog pour tous !.[/i][/g]
    www.next-up.org

  • Bouibouigue
    Bouibouigue     

    Tout est dans le titre...

    Et c'est le titre d'un documentaire de 52 minutes qui denonce la tartufferie actuelle sur le sujet de la santé en matière de telephonie mobile.

    Cet article, faisant référence a une proposition de loi est plein de sous-entendus.

    Le lien pour télécharger le docu (gratuitement et légalement)est :
    http://www.next-up.org/films_intro_0.php

    sur le lien la présentation du film est la suivante :

    « Téléphonie mobile, sommes-nous tous des cobayes » est un documentaire qui synthétise en moins d'une heure tout ce qu'il faut savoir sur la dangerosité de la téléphonie mobile (antennes relais et téléphones portables).
    La parole est donnée à tous les protagonistes du problème : riverains d'antennes relais, opérateurs de téléphonie mobile, scientifiques indépendants, experts officiels etc?
    Depuis la fin des années 1990, la nocivité des ondes émises par la téléphonie mobile ne fait plus de doutes, comme en attestent une multitude d'études. Pourtant industriels et autorités publiques clament en choeur qu'il n'y a pas lieu d'appliquer le fameux « principe de précaution ».
    La téléphonie mobile serait-elle encore trop rentable pour être nocive ?
    Bien qu'aucune chaîne de télévision n'ait encore accepté de diffuser ce documentaire, le film a été présenté dans plusieurs festivals (Salon des Refusés au Forum des Images de Paris, Festival Résistances à Foix etc...

    A voir absolument !

  • Dimitri de NANCY
    Dimitri de NANCY     

    C'est vrai ce que dit cet article.

    Tout le monde s'équipe, avec les prix de plus en plus attractifs, mais personne ne pense vraiment aux risques que cela peut avoir sur nous.

    Toutes ces ondes, ça a certainement dû cramé plus d'une neurone. Entre les hotlines aux attentes interminables et les ondes du portables, pauvre de notre cervelle ...

    :pfff: :pfff: :pfff:

Votre réponse
Postez un commentaire