En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Musique : fermeture définitive de Paroles.net
 

Les éditeurs et la Chambre syndicale de l'édition musicale poursuivaient ce site pour contrefaçon. D'autres pourraient suivre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • snoopy80
    snoopy80     

    De toutes façons, y en a pleins d'autres des sites où il y a les paroles, alors vous n'avez qu'à fermer le site: paroles.net, mais vous allez avoir du mal à tout retirer du Web les autres sites de paroles...Y en a aussi bcp à l'étranger.

  • leMathou
    leMathou     

    C'est n'importe quoi... on s'approche dangereusement de la caricature qui consisterait à faire fermer marmiton.org sur lequel on trouve très certainement de nombreuses recettes de chefs distingués ?

  • bipdan
    bipdan     

    Si avec ça, il pensent se faire des nouveaux clients ou ramener ceux qu'ils ont déjà fait fuir, il se trompent profondément.

    A quand un brevet sur le fait de poser une lettre à a coté d'une autre sur un support visible par autrui ?

    Et si un site prouvait du genre prouvait sa non lucrativité, serait-il a l'abri ?

    A lire l'article, le préjudice ne semble d'ailleurs que supposé et même pas vérifié.

    En tout cas, pour ma part le choix est fait, ce ne sera pas celui qui permet d'engraisser et je serai toujours attentif à expliquer à la jeunesse comment trouver les choses sans contrepartie financière et légalement.

    Ce qui me fait peur c'est qu'un jour on en vienne à déclarer, non payant = illégale. C'est déja plus ou moins le cas dans la pharmaceutique et je pense que les "ayants droits" en revent...

  • CapitalVictim
    CapitalVictim     

    Est ce qu'un jour on arrêtera de payer pour l'industrie de la musique qui s'engraisse toujours plus.
    Pour de simples paroles ils nous cassent les noix, franchement y en a marre, mais vraiment marre.
    Et la TVA elle sera à 5.5 ou à 7% pour ce genre de service...

  • HaraKiri BX
    HaraKiri BX     

    le gain pour les artistes ou maisons de disque sur ce genre de produits doit être infime en plus. Les songbooks ne remplissent pas les rayons des Fnac ou autre Virgin. Y en a marre de toujours casquer pour tout. Et je ne veux pas entendre la sacro sainte réplique "les droit d'auteur..." qui ne font qu'engraisser les majors aux détriments des vrais artites.

  • parolol
    parolol     

    ca multiplie mon envie de pirater de la zik et des films par 10000 tout ca ^^

  • isildur375
    isildur375     

    Ce genre de pratique est à vomir. Ils attaquent le téléchargement car il est gratuit, les sites de partitions, car ils sont gratuits, les sites de paroles(et de traduction), car leurs propriétaires gagneraient de l'argent.
    Avant, je téléchargeais les musiques car je n'avais pas les moyens de l'acheter, me promettant d'acheter pour rétribuer les artistes lorsque je le pourrais. Aujourd'hui que je peux, je me refuse à rétribuer ce genre de pratiques, donc je n'achète toujours pas, et je télécharge peu illégalement. J'ai découvert la musique "libre", et je m'en contente parfaitement. Ou alors je vais à des concerts, et j'achète les disque de la propre main des artistes.

  • $€£
    $€£     

    "Et d'annoncer « une offre légale attractive et abordable » en développement."
    Ce qui en clair signifie : légal = payant...

  • XOrangoutan
    XOrangoutan     

    Comme les majors et les sociétés d'éditions culturelles ont ratés le virage numérique, il faut bien qu'ils se vengent maintenant....... pourquoi un autre percevrait frauduleusement une tonne de pognon alors qu'ils pourraient le percevoir légalement.........
    Maintenant, si les sites de paroles avaient à faire à des personnes avec une once d'intelligence, ils auraient pu s'appuyer sur les sites qui existent déjà et demander une rétribution pour mise à disposition du contenu.

  • publicoman
    publicoman     

    "Du grand n'importe quoi, la plus part des sites listant les paroles de chansons sont gratuits."
    dans l'état oui, mais la majorité de ces sites font leur beurre avec les encarts publicitaires.
    Il n'en demeure pas moins que la Csdem est stupide d'engager des procédures sur des "paroles de chanson"...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire