En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Musique en ligne : les labels indépendants font catalogue commun

La SPPF, qui défend les droits des producteurs de musique indépendants, va créer une base de données de morceaux numérisés. Objectif : améliorer la présence des catalogues indépendants dans les boutiques de musique en ligne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • Alain_
    Alain_     

    -Mrs Nègre et Rony n'étant plus crédibles, Bernard Miyet (Sacem) reprend le combat! (www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=5477) Je cite: « Pas question d'accepter la licence légale de l'Adami...1 taxe globale sur les abonnements-Fai est inacceptabl,...Nous tenons au principe de droits sur chaque titre téléchargé,....0,99?/titre est 1 juste prix mais on pourrait aller à 0,5?... »....mais il parle aussi pour les Majors car les 2 vivent en symbiose!-Le consommateur lassé du racket d' intermédiaires parasitaires et ônéreux veut les évincer...les sites payants sont 1 arnaque qui reproduit ce qui a trop duré avec le disque.
    - « ..ce système riche en échanges doit-être contrôlé...il favorise les artistes les plus puissants...et comment redistribuer nos droits d'auteur?...il faut trouver 1 moyen de filtrer les oeuvres licites... ». c'est la langue de bois! Les causes de cette crise sont: les prix et la baisse du pouvoir d'achat, la pauvreté des catalogues d'artistes formatés et jetablers, la déstructuration du marché, la concurrence d'autres loisirs....La Sacem sait redistribuer ces droits et comment font-ils avec les radios, qui utilisent ce système depuis leur début? -
    -« la licence légale est pour nous, 1 solution de dernier recours ... ».Compris! Donc tout reste possible jusqu'à la chute des éditeurs, les FAI prenant leur place! Le temps travaille pour nous! Ils ont perdu 30% de parts de marché. D'après le Pdg de la Fnac, ils en perdront 15% par an si rien ne change...donc ils peuvent survivre 5 ans! Avec le très haut débit, les téléchargements (2 à 3% de cette baisse) pourraient exploser...et le tout-répressif a montré ses limites.

  • FredX_
    FredX_     

    Bien sur que l'on peut écouter la musique sur un autoradio MP3, ou un lecteur ou sur ton téléphone avec iTunes !
    Tu peux graver le morceau autant de fois que tu le souhaites sur un CD.
    N'essaie pas de te trouver des pretextes pour continuer à télécharger en accusant iTunes ou consorts. Admets simplement que tu ne veux pas payer et c'est tout ! Sois franc et n'accuse pas ceux qui proposent une alternative légale.
    Si tout le monde pirate la musique dans 5 ans aucun groupe ne pourra survivre. Alors oui continue à pirater mais ne vient pas nous gaver en accusant les autres de t'obliger à le faire ! Assumes au moins tes actes et ne rejète pas la responsabilité sur les autres c'est trop facile !!

  • BOB_
    BOB_     

    et sur ta machine sous linux ? et sur ton autoradio MP3 ? et sur ton lecteur MP3 non-iPod ? et sur ta platine MP3 ? et sur ton PDA ? et sur ton téléphone MP3 ?

    Tout ça on peut faire avec un CD, et on ne peut plus faire avec iTunes ou OD2. ARNAAAAAAAAAAAAQUE !

  • jerry_
    jerry_     

    -

  • jerry_
    jerry_     

    Le DRM d'iTunes est assez souple : on peut écouter les morceaux MP3 sur 3 (ou 5 ?) ordinateurs, et les graver sur autant de CD audio qu'on veut. C'est déjà ça.

    Pour l'instant le catalogue est un peu light, comparé au iTunes américain, mais ça devrait venir.

  • Dreyfus
    Dreyfus     

    à la solde du capital enjuivée, des miliardaires juifs, eg. Bronfman ( Universal ).
    Téléguidée depuis Israel.

    Notre Adolf est de retour
    On va rallumer les fours
    Et étendre les barbelés
    On sentira ce miliardaire cramé
    Heidi, Heido ...........

  • TuTuX
    TuTuX     

    une fois de cela souleve un probleme qui attrait au monopole des majors dans le secteur. Avec leur position, ils pouvaient se permettre de vendre le cd a lu'nité et à n'importe quel prix car pas de concurrence.

    Dans ce cas la les formules d'abonnement que vous decrivez ne les interessent pas car ils sacrifient une part de leurs faramineuses marges. C'est pour eviter de voir apparaitre trop de concurrence et devoir baisser leur prix ou en arriver a ce style de formule que les editeurs font un tel tappage.

  • TuTuX
    TuTuX     

    les prix que vous donnez devraient etre ceux des nouveautés pour que les ventes remontent or ce sont des prix appliqués a des albums LARGEMENT amortis et parfois usés jusqu'à l'extreme (bob marley par ex) depuis des années (ce qui ne remet bien evidemment pas en cause leur qualité). C'est pas avec unetelle politique que les ventes vont progresser !

  • jean_
    jean_     

    le mp3 c'est le top

  • skip_
    skip_     

    Il peuvent faire ce qu'ils veulent,mais le prix d'achat des morceaux est trop élevé,c'est pas de mauvaise foi,recement je me suis abonné à l'offre wanadoo jeu pour 11 euros par mois je telecharge des jeux commerciaux en version complète,sans toutefois pouvoir les graver ,mais bon ,souvent quand on a finit des jeux les cd prennent la poussière,on y rejoue plus,ce qui n'est pas le cas de la musique,mais tout en ayant montré ma bonne foi à rémunerer les createur de jeux,,,099 cts le titre musicale non désolé c'est au dessus de mes moyens,60 jeux pour 11 euros par mois oui ok,,,99 cts le morceaux musicale non désolé c'est de l'arnaque,,il faut qu'il revise leurs prix,donc inutile en ce moment qu'ils fassent catalogue commun ,pour moi c'est dejà un des premiers signe de faiblesse de la musique en ligne...baissez vos prix ou le bateau va couler!!!

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire