En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

MSN place les discussions des enfants sous le contrôle des parents

MSN place les discussions des enfants sous le contrôle des parents
 

A l'instar des FAI, la filiale de Microsoft va lancer un outil de contrôle parental optimisé pour ses applications Windows Live. Gratuit, il sera téléchargeable d'ici à l'été.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • aadad
    aadad     

    :love:

  • En visite
    En visite     

    Les ados n'ont-ils pas justement besoin de ne pas avoir tt le temps les adultes sur le dos?
    A quel moment les parents sont-ils trop absents, ou au contraire trop présents, avec ces outils qui régulent la navigation, mais aussi les échanges même de leurs enfants?
    Bien sûr le risque existe pour les plus jeunes (et pas seulement pour eux d'ailleurs!) de se faire approcher par des internautes "mauvaisement intentionnés"... Et bien sûr le risque existe dans notre vie en général.
    Il est humain de chercher à réduire le risque, de chercher à s'en protéger.
    Mais est-ce qu'on peut, dans nos sociétés, essayer de réduire le risque par diverses stratégies, tout en laissant l'autre vivre, en acceptant qu'une part d'incertitude subsiste.
    Ou bien entre-ton finalement dans une ère qui ne peut plus tolérer le risque, qui ne parvient plus à le gérer, et qui veut ctrler tjs plus (les communications de ses enfants, leur emplacement géographique grâce aux services qui se commercialisent actuellement...).
    Alors où en est-on???

  • bugey01
    bugey01     

    les conversatios des 10/12ans tournent souvent aux insultes et autres gentillesses du même genre, alors oui parfois il est indispensable de savoir ce qui ce dit. Le problème c' est qu' is savent désactiver dans l' onglet message la case enegistrer avant la conversation et la réactiver en terminant!
    Même chose pour les blogs là aussi comme sur msn des n° de téléphones où adresses sont données. Donc pouvoir lire ce qui ce dit permet de dire à l' enfant moi je l'ai lus donc n' importe qui d' autres aussi.
    Il ne s' agit pas de fliquer les enfants mais de veiller à tout débordement, pour leur sécurité.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    On leur interdit les choses arbitrairement, au lieu de leur dire POURQUOI on le fait. Il ne faut pas s'attendre à avoir des adultes responsables s'ils ont passé leur enfance à être "bridés" sans comprendre pourquoi.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    existe par défaut sous MSN donc les parents peuvent aussi lire les discussions de leurs enfants. Et franchement, pourquoi le logiciel ne marche que sous XP, 2000 pourrait très bien l'utiliser (à tester à l'occasion). De toute façon, pour des ados, il vaut mieux Caramail (rempli de bots de pub) et Yahoo que MSN.

  • pro_sarko
    pro_sarko     

    En effet, quel est le rôle des parents ? Si c'est de lire le journal pendant que les enfants sont sur le net, je dis "non".

    C'est fou cette mentalité... les parents ne font plus rien, râlent parce que leur logiciel de filtrage est perfectible, et sont surpris de vous leurs enfants devenir incontrôlables dès 10 ans.

    Les nouvelles générations post-mai-68 (dont je fais partie) sont de plus en plus exigents envers les autres, tout en étant de plus en plus fainéants et en jalousant ceux qui sont responsables et qui réussisent. On ne peut avoir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière !

  • Moonheart
    Moonheart     

    C'est l'ironie de la chose avec les outils de "contrôle parentaux": On laisse l'enfant aux mains d'un logiciel et on fait autre chose durant ce temps-là...
    Quel genre de "contrôle" est-ce là?

    Normalement, le premier devoir d'un parent est d'éduquer son enfant pour qu'il soit préparé à affronter les aléas de la vie par lui-même...
    Mais de nos jours, on préfère "masquer" les aléas de la vie automatiquement via des logiciels, ce qui épargne aux parents de surveiller leurs enfants et leur expliquer pourquoi le site xxx.jeveuxduporn.com ne représente pas la vérité et que ce n'est pas de son âge.

    Comment ces enfants pourront-ils être équilibrés plus tard si on les laisse grandir ainsi?

  • zébu zépusoif
    zébu zépusoif     

    Il faudrait arrêter de considérer systématiquement "les parents" comme des "handicapés du net".
    Si ça a été le cas pour une majorité, la situation a évolué et de "jeunes" parents aujourd'hui maitrisent parfaitement Internet.

    Alors non, tous les enfants ne pourront pas désactiver dès 10 ans ce type de logiciel puisque par principe, l'accès en est protégé par un mot de passe. Et l'époque où le mot de passe est le prénom de l'enfant ou le nom du chien est révolu.

  • PoppuTheFrog
    PoppuTheFrog     

    ... au delà ils sont suffisament dégourdis pour désactiver/désinstaller le logiciel en question. En plus, dans une famille ordinaire, ce sont les enfants qui touchent le mieux à l'informatique.

    Je vois mal les parents recevoir un mail et décider si "laurette@hotmail.fr" ou "//**$$**\\" peut ou non être autorisé à s'ajouter aux contacts de son enfant. Déjà que utiliser des sms est hors de portée de la majorité des parents, alors recevoir un mail (payant ?) sur son mobile, le lire, le comprendre et prendre une décision ...
    Et ils leur restent les lieux publics, où ce type de protection ne peut être mises en place, puisque à disposition de tous. A moins de ficher tous les usagers pour connaitre le profil de sécurité à leur appliquer).

    Quant aux 2 adolescentes qui se sont suicidées, le résultat aurait été le même par forum, téléphone ou courrier postal. Au lieu de s'attaquer aux moyens, ils feraient de s'attaquer aux causes (leurs vies ne devaient pas être reluisantes, des signes précurseurs devaient être visibles, quid de l'écoute des proches, etc.).

Votre réponse
Postez un commentaire