En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mozilla refuse de porter Firefox sur iOS
 

Ne pouvant pas utiliser sa propre technologie de rendu web, la fondation préfère faire l'impasse sur la plateforme d'Apple.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    Stratégie à suivre : accessible uniquement depuis le Market Place mais aux autres navigateurs à bien implémenter le standard du W3C. Le Market Place est accessible depuis tous les navigateurs.

  • Hansi68
    Hansi68     

    @mouais

    "du mal à atteindre les 1.5%"

    Vous aurez sûrement confondu avec la part de marché de ms sur smartphone, surtout qu'en téléphonie mobile, android, basé un noyau Linux, balaye littéralement tous ses concurrents !

    Enfin sur fixe et portable, nombre de PC sont aujourd'hui recyclés sous GNU/Linux, sans compter les dual boot. Et vous voudriez faire croire que depuis 10 ans, GNU/Linux n'a pas évolué ? :)

    Et bien entendu, les soutiens prestigieux de la fondation Linux sont tous des imbéciles heureux d'investir dans un OS aussi sporadique...

    Allez : je vous laisse à vos certitudes gratuites. Elles en feront rire plus d'un !

  • Alistair
    Alistair     

    Je pense personnellement que la position d'un OS open source n'est pas aussi évident que ça. Je m'explique. Avec iOS, Apple a choisi (hé oui c'est un parti pris), de fermer son ecosystème. Certains va crier au dictateur. Dans un sens c'est vrai, mais une dictature "libre". Car malgré la fermeture de l'écosystème, on a quand même l'embarras du choix. Ce ne sont pas les logiciels, périphériques et autres qui manquent. Avec iOS on est fermé avec beaucoup de choix. Avec Android, qui un système Google, mais ouvert. On est pas enfermé et on a l'embarra du choix. En contre parti, se pose maintenant le problème de sécurité. On a pu voir un étude sur la sécurité ce que ça donne cette ouverture (http://www.01net.com/editorial/588467/android-compte-pour-79pour-cent-des-menaces-mobiles-ios-a-peine-0-7pour-cent/). Et franchement ça fait peur. Ce n'est pas pour rien que Google commence à "fermer" aussi son écosystème et mieux controler son store. Mais ils sont toujours loin du contrôle appliqué sur AppStore d'Apple. Je viens maintenant sur Firefox pour mobile. C'est donc un OS open source. Par définition, la source est disponible à qui veut la télécharger. Quand on voit aujourd'hui la compléxité des "hacks" récents sur les desktops et les mobiles, on a affaire à des "gros" groupe bien organisés. On n'a plus affaire à des hackers occasionnels. Mais une vraie mafia, composée des hackers de top niveau. Exemple les dernières attaques utilisant la faille Java. Ces attaques permettent même de contourner les protections en place. Pour dire le niveau de ces hackers. Connaissant le niveau de ces hackers et sachant que les sources des OS open source sont téléchargeables. Qu'est-ce qui pourrait les empêcher de sortir, par exemple, un fake (faux) Firefox pour mobile ? Complètement vérolé. C'est là le dilemme avec Firefox. Vont-ils "obliger" ses clients à ne venir que sur leur store ? ce qui revient à une forme de fermeture. Ou laisser vraiment Open, avec les conséquences que l'on connait. Ce qui risque au contraire de nuire à l'image de l'Open source. Cruel dilemme...

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    constat : le marché du PC est mort, même les partenaires asiatiques tirent à boulets rouges sur MS, le mobile avec android ( noyau linux ) claque tout et Ubuntu est le premier à présenter un concept unifié quel que soit l'usage. Dans un marché au clivage ultra prononcé, l'open source est une libération puisque Firefox se retrouve sur tous les OS sauf iOS qui estime que c'était son idée, à tort, puisqu'elle date des années 80's. Le seul fait de voir Ubuntu arriver fait changer son fusil d'épaule à tous les acteurs du secteur ( Windows Blue, Mac OS ). Si Apple se retire des processeurs x86 et passe à arme , je sens le procés arrivé pour MS pour monopole sur le marché du PC. Ensuite la voie est libre. Dans tous les sens du terme.

  • G93
    G93     

    Yen a beaucoup qui portaient linux en triomphe aussi sur pc pendant des années et au final on peut pas dire que ça ait jamais fonctionné sur le grand public, quand on voit que selon les statistiques de navigation le nombre d?utilisateurs particuliers mondial de linux en 2013 a du mal à atteindre les 1.5%...

    Donc wait'n'see concernant tout cet open source "révolutionnaire" qui arrive, parceque c'est pas le fait que ce soit open source qui fera que les gens choisiront ces OS, c'est le contenu et la façon de le présenter. "Open source","sécurité","confidentialité" ça ne parle pas aux grand public et ils n'en n'ont rien à faire on l'a bien vu sur pc depuis 15 ans, ce qu'ils veulent c'est une interface qui claque et du contenu qui attire, chose que les linuxiens ont jamais compris qu'il fallait mettre en avant sur pc pour vendre linux aux gens normaux. Les belles envolées nerdiques sur le GPL, la sécurité des droits d'admin root, la vitesse de boot etc... tout ça c'est toujours passé au dessus de la tête des gens, c'est le constat aujourd'hui, donc faut changer de stratégie.

  • Hansi68
    Hansi68     

    Il n'y a aucun intérêt à jouer avec un dictateur en effet.

    Firefox OS remettra de toute façon les pendules à l'heure. Autant bien finaliser le produit et donner aux gens l'envie de quitter leurs dictateurs...

  • eracer
    eracer     

    Bonne décision en effet. L'opensource arrive en force dans les OS pour téléphone.

    Ubuntu arrive et ridiculise la profession en proposant la meilleure solution du marché, enfin un vrai OS de PC disponible en branchant un écran sur son téléphone. Depuis le temps qu'on attend ça !

    Et Firefox OS qui va fournir un autre OS libre de spywares intégrés d'origine à comme c'est le cas sur iOS et Android. Firefox va remplacer Symbian, qui était un OS propre.

    Bravo à l'open source, qui, une fois qu'elle arrive sur un marché finit tôt ou tard à le révolutionner.

Votre réponse
Postez un commentaire