En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) Stress maladif pour les salariés d'IBM France

Entre la direction et les syndicats s'engage un nouveau bras de fer. Au c?"ur du problème, le stress imposé aux salariés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Deriberas
    Deriberas     

    pour y avoir travaillé et connaitre beaucoup de monde encore en place dans cette entreprise, je sais que les objectifs sont systematiquement irréalistes, le reporting est un véritable harcellement, et le jeux consiste à mettre en cuplabilité les individus afin de pouvoir les faire partir ou leur faire accepter l'absence totale de reconnaissance..en pus passé 50 ans tu es traite comme un potiche à degager...

  • T. LE LOIR
    T. LE LOIR     

    Suite au débat sur les stress chez IBM, ne peut on pas ouvrir en se demandant quelles sont précisément les caractéristiques du management des entreprises high tech, et quelles sont leurs conséquences sur l'entreprise?

  • manager_
    manager_     

    Ca y est, JML est out!

    J'espère qu'il conservera sa paranoïa de la gagne et qu'il aura assez de coeur pour chanter dans la tempête!

    Bon vent!

    Il aura tout le temps d'écouter son intégrale de Johnny.

  • Colette_
    Colette_     

    Nous vivons le monde qui hantait les rêves de Kafka. Je conseille la relecture de son roman inachevé "Le château"(1934. Une description saisissante du despotisme bureaucratique et de la servitude volontaire. Il montre comment insensiblement, nous acceptons les règles d'un système qui nous engloutit corps et âme, chaque jour un peu plus. Au début, nous rechignons à obéir, mais très vite nous nous y conformons parce que nous constatons qu'il faut se soumettre ou se démettre. Il faudrait qu'émerge une nouvelle conscience humaine.
    Le XXième siècle nous a entraîné dans l'individualisme : je réussis grâce à l'élimination de l'autre qui est mon adversaire.
    Le XIième siècle semble, par nécessité de survie, nous inviter à tendre vers l'individuation au sens de Jung : se centrer sur soi pour progresser intérieurement en solidarité avec l'autre qui est mon frère.

  • JohnDoe_
    JohnDoe_     

    JML C'est qui ton super Mgr, car il va etre viré en te notant seulement 2.

    Dans mon département Services, tu serais déjà noté 3 voir 4 (voie royale vers la porte de l'ANPE).

    Et si tu l'ouvres en quick off, on te rappelle qu'il y a Report to chain et que ton 1ere ligne repondra directement a ta critique.

    pendant que tu remplis ton IDP pour te developper, prepare aussi ton PBC avec des objectifs impossibles a atteindre ou alors inadaptés.

    Et en final, il reste aussi le PBP pour les personnes avec variable grace auquel on gagne moins qu'avec le fixe ;-(

  • DC
    DC     

    Pourquoi se moquer du skipper? Lui au moins est un vrai marin.

    C'est dans la tempête que chantent les marins, même stressés et dépressifs.

  • JML_
    JML_     

    Pff vous feriez mieux d'aller remplir votre Claim, faire signer votre note de frais et donner votre coupon de carte orange à votre manager si vous voulez être noté 2.

    Et puis si vous aviez la business attitude et la paranoïa de la gagne, vous ne seriez ni stressés ni dépressifs. Y'a que les losers qui n'ont pas la winning attitude!

    Demandez à l'agité du bocal, déguisé en skipper mal rasé, qui prétend avoir des crocodiles dans son bureau...

  • cdrhum
    cdrhum     

    Il faut s'attaquer à la grande "puissance" des experts et autres technocrates du "management". Il faut aussi se pencher sur le problème de l'impunité de ceux qui ont fait appliquer ces méthodes avec, la plupart du temps, des résultats catastrophiques dans l'entreprise... J'en connais qui ont quitté leur boîte après avoir été ridiculisés (mais au prix de dégâts souvent irrémédiables) et qui depuis se sont reconvertis en... cabinets de conseils en management !
    La question se pose aussi de savoir comment des responsables de service et/ou d'entreprise peuvent se trouver dans des situations de pression telles qu'ils ne peuvent plus échapper à la mise en oeuvre de ces actions ! ?
    Ls syndicats ont fort à faire et nous ne serons jamais assez nombreux à nous y investir pour progresser...

  • 93CDRHUM
    93CDRHUM     

    Il faut s'attaquer à la grande "puissance" des experts et autres technocrates du "management". Il faut aussi se pencher sur le problème de l'impunité de ceux qui ont fait appliquer ces méthodes avec, la plupart du temps, des résultats catastrophiques dans l'entreprise... J'en connais qui ont quitté leur boîte après avoir été ridiculisés (mais au prix de dégâts souvent irrémédiables) et qui depuis se sont reconvertis en... cabinets de conseils en management !
    La question se pose aussi de savoir comment des responsables de service et/ou d'entreprise peuvent se trouver dans des situations de pression telles qu'ils ne peuvent plus échapper à la mise en oeuvre de ces actions ! ?
    Ls syndicats ont fort à faire et nous ne serons jamais assez nombreux à nous y investir pour progresser...

  • cdrhum
    cdrhum     

    Il faut s'attaquer à la grande "puissance" des experts et autres technocrates du "management". Il faut aussi se pencher sur le problème de l'impunité de ceux qui ont fait appliquer ces méthodes avec, la plupart du temps, des résultats catastrophiques dans l'entreprise... J'en connais qui ont quitté leur boîte après avoir été ridiculisés (mais au prix de dégâts souvent irrémédiables) et qui depuis se sont reconvertis en... cabinets de conseils en management !
    La question se pose aussi de savoir comment des responsables de service et/ou d'entreprise peuvent se trouver dans des situations de pression telles qu'ils ne peuvent plus échapper à la mise en oeuvre de ces actions ! ?
    Ls syndicats ont fort à faire et nous ne serons jamais assez nombreux à nous y investir pour progresser...

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire