En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) Les verrous anticopie d'un CD redeviennent légitimes

(Mise à jour) Les verrous anticopie d'un CD redeviennent légitimes
 

La cour d'appel de Paris a annulé un jugement de janvier 2006 qui interdisait les mesures de protection sur un CD de Phil Collins.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Servietsky
    Servietsky     

    Mwouarf, j'imagine le type bien honnête qui a acheté son CD plus de 20? et qui peut même pas en faire de copie !!! Hahaha ! (je rigole mais je sais c'est pas cool, même si ça reste quand même super marrant :p )

    Alors que l'internaute lambda (ou le vilain pirate, ça dépend) va télécharger gratuitement et tranquillement le même album en 30 min, de surcroît sans protection, tout en matant un film lui-aussi téléchargé par le réseau P2P: Ben franchement, faut être objectif ! Le P2P c'est gratuit, rapide, accessible de chez soi sans limite, aucune contrainte...

    Ca me fait bien marrer quand même toutes ces histoires de batailles juridiques ! C'est bien pathétique à souhait et ça me fait bien délirer.

    ET VIVE LA MUSIQUE !

  • chips75013
    chips75013     

    :hurle:
    bonjour - je trouve une fois de plus la position de la FNAC scandaleuse et son positionnement près des majors à la limite de la servilité. Solution : évitez et fuillez la FNAC braves comsomateurs qui n'avont que le droit de payer et ce pour des produits incompatibles!

  • bob du suzon
    bob du suzon     

    Bonjour à tous

    Une question: s'agit-il d'une nouvelle pétition pour la réunion parlementaire de février ou est-ce toujours celle du 2 décembre. Etant déjà signataire de de cette dernière, s'il y en a une nouvelle, mettre le lien à jour pour ceux qui ne conaissent pas. Pour ma part, je suis abonné à la lettre d'information et devrais être mis au courant des nouveautés.

    Si la loi DADVSI était adoptée en l'état et que chacun se refusait à acheter des CD ou DVD non accessibles à la copie privée ou mieux encore non lisible sur tous les supports actuellement en notre posession, je pense que les Majors se remettraient en question; les auteurs aussi d'ailleurs . Car moins de vente, égal moins de droits d'auteur; ce qui, sans encourager le piratage, aurait pour effet d'arriver aux mêmes pertes financières pour l'une et l'autre des parties.
    J'en reste à penser que le refus d'acheter du consommateur reste la meilleure des réponses à de telles dérives monopolistiques. Mais il est vrai qu'il va falloir se réveiller et arrêter de compter sur nos politiques pour qu'enfin on écoute le mécontentement des citoyens que nous sommes. Cessons de braire et de suivre comme des moutons et agissons ensemble.

    Aussi, faute de mieux dans les actions en cours, j'invite, tout comme Bounaberdi dans le post plus haut, à écrire aux députés et parlementaires de tout bord, mettons les en demeure de remplir les missions pour lesquelles ils sont missionnés par les urnes. C'est à dire veiller au respect des obligations et libertés de chacun; auteurs, consommateurs, industriels et commercants.

    Dans l'espoir d'une réaction prompte et massive, je vous souhaite à tous une bonne soirée et un excellent week-end.

  • Bounaberdi
    Bounaberdi     

    Si la loi DADVSI avait été adoptée en l'état fin décembre, ou si les débats du parlement en février revenaient à la version originale, sache que les opérations que tu as dû effectuer pour lire ce morceau de musique légalement ACHETE, pourraient te valoir de la prison ferme et une amende exemplaire pour contournement de mesure technique de protection. Le magasin ou le responsable du site qui t'on indiqué comment faire risqueraient aussi la prison.
    Ce que tu réclames avec raison s'appelle l'interopérabilité. Elle permet en outre de ne pas mettre toute sa discothèque à la poubelle quand on change d'appareil.
    Heureusement les députés ont refusé cette première version... pour l'instant.
    Vous pouvez vous associer à cette discussion et signer la pétition http://eucd.info

    Bonne journée à tous

  • CHRISBORD
    CHRISBORD     

    N'étant quand même pas tous des pirates, je pense que les majors avec 63% des redevances encaissées, devraient modifier leus politiques !
    D'autres moyens légaux apparaissent depuis peu pour se procurer de la musqiue beucoup plus facilement !
    Par exemple pour Itunes, "C'EST LE PARCOURS DU COMBATTANT" pour graver un CD pouvant être lu sur mon auto radio !
    RAS le BOL !
    Cordialment
    CVB :hurle:

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    tu as de petites icônes grises, l'une d'elle te permet d'éditer/modifier ton message pour le corriger sans devoir en poster un 2ème :)

  • bob du suzon
    bob du suzon     

    Milles excuses pour les fautes de frappe du post précédent.
    Quand j'écris "sortez votre carte d'abonné er mencez l'impudent d'en référer à ,la dite association." ; il faut lire:
    "sortez votre carte d'abonné et menacez l'impudent d'en référer à la-dite association."
    Encore toutes mes excuses.

  • bob du suzon
    bob du suzon     

    Et comme tout revendeur, la Fnac doit s'assurer de vendre un produit en conformité avec la loi. Un produit non utilisable, non consommable, dangereux, ou ne comportant pas les indications de restriction le concernant, est un produit illégal et de ce fait interdit à la vente. C'est en tout cas ce que je crois savoir. Cela s'appelle un vice caché et quand ce vice est en plus volontairement caché, cela s'appelle un piège à con...sommateur. La Fnac aurait dû se renseigner avant de mettre ce produit en ligne. Que cela leur serve de leçon.

    Pour ce qui est de tes litiges,pour savoir qu'un Cd est illisible ou incompatible avec un lecteur ou un graveur, il te faut bien sur l'ouvrir. Autrement, la mention doit apparaitre sur l'emballage. Si tel n'est pas le cas, c'est qu'il y a tromperie sur le produit et dans ce cas, le remboursement peut être exigé; il me semble. Si tu achètes une voiture neuve et sous garantie, et qu'elle tombe en panne à peine sortie du garage ou tu l'as acheté, soit tu la fais réparer gratuitement, soit tu demande au garagiste de te la reprendre. He bien pour un Cd, c'est la même chose. Il se doit d'être utilisable. Au revendeur de se débrouiller avec son fournisseur pour se faire dédommager du manque à gagner. Mais il doit te rembourser. Ce n'est pas à toi de faire les frais de son inattention.

    Avis aux consommateurs! Abonnez-vous auprès d'une association de défense des consommateurs, et si vous vous trouvez dans l'un des cas cités ci-dessus, sortez votre carte d'abonné et menacez l'impudent d'en référer à la-dite association. En général, ce fâcheux se ravise et vous satisfait illico. Au pire, si çà ne marche pas, vous transmettez l'affaire à votre association qui se fera un plaisir de prendre contact avec ce vendeur indélicat. Arrêtons de céder devant les arguments de ces gens sans morale...

  • kof2004
    kof2004     

    Pourquoi la Fnac est passible d'une amende ? Ce n'est qu'un revendeur.
    Pour avoir refusé le remboursement ?
    Une fois, j'avais acheté un CD illisible et ils ont refusé de me rembourser parce qu'il est déjà ouvert. Pareil pour un lot de CD-RW qui n'était pas compatible avec mon graveur. Ils ont dit qu'il faut changer de graveur (on doit changer de graveur selon les CD et non l'inverse).

Votre réponse
Postez un commentaire