En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) Les prix cassés d'AllofMP3 échapperaient, un temps, à la justice russe

Les services du procureur de Moscou n'auraient retenu aucune charge contre le très controversé site de téléchargement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

37 opinions
  • leraleur
    leraleur     

    C'est à ce demander pourquoi l'auteur de l'article à mis ce terme entre virgules... Qu'est ce qui lui permet d'insinuer que cette décision n'est que provisoire ? Ne va t il pas plus loin que son rôle de journaliste en donnant ainsi ce que je ne qualifierais que de " supposition" personnelle, contraire a l'esprit informatif journalistique ?
    C'est comme il y a quelques temps, au moment de la 1ere relaxe du type avec ces 488 films gravés. Tu as cru ajouter, dans le titre aussi, " Cette décision ne concerne pas le peer to peer !" Pourquoi ajouter ca ? Insinuerais tu que " Ca n'empêche que le téléchargement reste illégal ? » De quel droit ?
    D'ailleurs, question impartialité, j'ai remarqué que l'article de l'avocate qui dit que la décision de le relaxer encore une 2eme fois, ne légitime pas le piratage" Ah bon ? Pourquoi ne pas dire plutôt que c'est le début de sa dépénalisation ? En plus son article est plus long que celui de la relaxe...
    01net, tu me parais pas trop impartial, en fait !

  • leto
    leto     

    A la lecture des différents échanges, j'avais juste envi d'ajouter mes gouttes d'eau :

    - à celui qui dit que les artistes doivent maintenant de l'argent à leurs maisons de disques (ex : johnny) => Si ce cher monsieur ne vivait pas au dessus de ces moyens, et payait ses impôts comme tout le monde, il ne serait pas obliger d'emprunter de l'argent à sa maison de disque ...

    - à celui qui dit que la vrai musique, ça s'écoute en live .. je me vois mal dans un concert d'un groupe rap ou de heavy métal, en train de me faire frapper par d'autres fans parce que c'est "fun" ; dans un concert d'un crooner, me faire marcher dessus par des grands mères en chaleur ; dans un concert de rock, me faire détruire les oreilles par les enceintes .. ce n'est pas parce que je n'apprécie pas l'ambiance des concerts que je n'apprécie pas ce type de musique. Je préfère largement le confort de mon salon ...

    - les maisons de disques produisent de la daube parce que les gens écoutent de la daube, il faudrait veiller à revoir le problème dans l'autre sens. Ce sont les médias (radios essentiellement) qui font la promotion de cette musique. Et ces médias vivent de l'audience qui génère des recettes publicitaires. Si les gens lambda aimait moins cette daube, il y en aurait moins de produites, et ce n'est pas parce qu'on martèle à longueur de journée qu'il faut manger des épinards qu'on en mange forcément plus : les gens aiment vraiment ça ! Je pense malheureusement les personnes traitant cette musique de daube (dont je fais parti également) sont une minorité. Chacun est doté de libre arbitre.

  • jojo_
    jojo_     

    sympa les informations sur les sites illégaux de MP3 qui finalement n'en sont pas. J'ai été voir et c'est super interessant et surtout super rapide.

    Merci la RIAA de m'avoir fait découvrir ca

  • mechant
    mechant     

    Jamais personne n'est descendu chez les chinois pour savoir comment ils font pour fabriquer les paires de nikes à 2 euros piéces ou les cd à 5 centimes... Tout le monde le sait : les lois du travails ne sont pas respectées, on fait travailler des enfants, ils n'ont pas accés aux soins etc...
    ça ne dérange aucunement les entreprises qui considérent que c'est trop cher dans nos pays ou on respecte la loi et qui voudraient même imposer un nivellement par le bas dans nos pays pour en revenir à une exploitation totale des employés en versant peu ou pas d'argent.
    Etrangement, quand nous considérons que la musique vendue en france est trop chére et que nous décidons de l'acheter à l'étranger, là ça pose un probléme moral. à croire que le chomage est plus grave pour un employé de major ou un chanteur millionnaire que pour un employé dans le textile ou la métalurgie ... personne dans ces sociétes n'a pris position contre la délocalisation de nos production et là ils voudraient qu'on pleurent pour eux ?
    Pourtant, il n'y a rien de choquant dans notre modéle economique de mondialisation capitaliste d'aller chercher ce qui nous interesse à l'endroit ou il est le moins cher, ça s'appelle la loi du marché.

  • majorette
    majorette     

    Ne croyez vous pas que si les "MAJORS" comme on dit gagnent deux ou trois ou dix fois moins de fric fera pleurer quelqu'un d'autre qu'eux même ?
    Il y aura toujours des artistes, peut être gagneront ils moins de fric mais ce ne serait que justice. Est-il normal de voir ces messieur dames se gaver de fric sur le dos de la jeunesse ( en grande partie )? Franchement si les temps channet et que leurs revenus sont divisés par 2, 5 ou 10 ils continueront à produire. Avant cette vaque moderne du show biz les artistes gagnaient bien moins et il y en avait bien non? Il n'y avait pas de "MAJOR" et personne ne s'en plaignait.
    Se sont les actionnaire des sociétés qui tournent autour de cette industrie qui voient leur échapper une part du butin qui pleurent. Et si nos chers gouvernants les laisser se débrouiller tout seul et s'accupaient de gouverner plutôt que de défenfre ces lobbies, ça irait peut être un peut mieux.

  • frt
    frt     

    je crois que les gens de sony n'ont pas grand chose à dire dans cette affaire,comment peuvent-ils être en désacord avec le p2p
    alors que ces derniers fabriquent et vendent du matériele de copie
    on ne pas gagner sur tous les tableaux

  • soso_
    soso_     

    Tu te trompes pedro il y auras toujours des gens qui acheteron des disques et d'autres que les ecoutent seulement s'ils sont gratuits, ces derniers ne s'entéressent à la musique que si elle est gratuite autrement dit se ne sont pas des vrais fans
    moi par exemple j'aime ecouter une jolie chanson à la radio mis il ne me viendrait pas à l'idée d'acheter un disque quelconque

  • bouffeurdecul
    bouffeurdecul     

    DE PAYER LA MUSIQUE TROP CHERE

  • Crispo
    Crispo     

    On nous refait le coup des radiocassettes.
    Pourquoi devrais-je acheter un album complet alors qu'un seul titre m'intéresse.
    Il y a des artistes qui affirment que le téléchargement peut être un moyen de promotion car si l'on devient accroc d'un style on n'hésite pas à acheter un CD.
    D'autre part, comment faire pour acheter un CD de, par exemple, Gerry and the Pacemakers déjà difficile à trouver dans les années 60 ?

  • LudoX_
    LudoX_     

    T'as raiso, on met une taxe.
    Je suis pas d'accord car :

    1- J'ai pas envie de payer pour des trucs dont je ne veux pas.

    2- Les editeurs ayant une clientèle captive, grace aux taxes auto sur l'ADSL, vont nous pondre des trucs encore plus merdiques. CA va être dur mais je leur fait confiance.

    ce serait trop eau que ces boites enormes se cassent la gueule et que les petites puissent reprendre un peu d'air avec de vraies nouveautés.

Lire la suite des opinions (37)

Votre réponse
Postez un commentaire