En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) Le visiteur BIM, un nouveau critère de fréquentation pour les sites Web

Diffusion Contrôle certifie pour la première fois la fréquentation des sites Web sur la base d'un nouveau critère : le visiteur BIM.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • morb56
    morb56     

    effectivement Slyser tempérons car si j'admets bien volontiers les risques d'extrapolation liés un panel type Médiamétrie, parler de réalité à propos de DF me paraît bien virtuel (le jeu de mot est facile !) et tout aussi risqué, voire plus. En effet les technologies dite sites centrics, dont DF est l'illustration, me paraissent relever d'une utopie que je croyais disparue, à savoir ce grand mythe d'un internet ou tout serait mesurable avec une précision quasi-absolue. Comme tout les mythes la réalité promise par DF résiste très mal à à la pratique des réseaux. Quelques exemples : comment sont mesurer les AOLiens, les utilisateurs cachés derrière les VPN de leur entreprise, Quel est l'impact de ces milliers d'utilisateurs d'anti-spyware qui empêche ou supprime tout cookies sur leur machine.
    Ce ne sont la que quelques exemples pour montrer que les marges d'erreur sont aussi importantes sur DF.
    Car si l'on veut bien admettre que la mesure d'audience pour un média est avant tout un outil qui doit permettre à à ce média de se valoriser dans un marché publicitaire concurrentiel. Cet outil doit proposer une réponse intelligible aux questions que ce pose ce marché :
    Sur mon territoire publicitaire (pays, région, ville mais rarement le monde entier !), quel volume d'audience ce média me permet d'atteindre et quel est le profil d'audience que ce média me permet d'atteindre ?
    Or je ne vois pas en quoi Diffusion Contrôle, d'autant qu'il ne mesure pas son audience sur le seul territoire franaçis, permet d'avancer sur ces questions essentielles à la viabilité économique du média internet sur le marché français.

  • toto_
    toto_     

    Vous avez vu qui est premier ??? :)
    Allez ! félicitations à vous tous. J'adore votre site !

  • Slyser
    Slyser     

    Je tempère la réponse de Morb56.
    Dans les panel je parlais plutôt de ceux du type Sthetos qui sont basé sur un recueil de données déclaratifs via des entretien directif ou semi directif.... Effectivement je ne mets pas médiamétrie dans le meme panier..néanmoins il extrapole les resultats de son système au reste de la piopulation ce qui peut être statistiquement viable notamment sur les profils que ne permet d'obtenir DF...maus sur le quantitatif DF est meilleur puisqu'il fait de l'exhaustif ...(lie au connection réelle sur les machines). pourquoi extrapoler qd on peut avoir la réalité (du moins sur les visites ) ?

  • morb56
    morb56     

    Je me permets de contredire Mercier, les panels d'internautes, en l'occurence le panel NielsenNetratings opéré par Médiamétrie en France sont bien des outils de mesure d'audience. La mesure du trafic des différents sites est réalisé au moyen d'un logiciel installé sur les machines de plusieurs milliers de foyers d'Internautes franaçsis. Ce qui justement permet d'éliminier les biais de type notoriété observé dans les études médias plus traditionnelles.
    Bien évidemment on peut constester la qualité de de l'échantillon du panel et estimer qu'il n'est pas représentatif de l'audience des sites français ( ce qui sans aucun doute motive quelques menbres de diffusion contôle) mais c'est un autre débat qui d'ailleurs n'est pas limité au panels d'internautes.

  • mercier
    mercier     

    Les panels ne sont pas des outils permettant de déterminer la fréquentation d'un site mais plûtot sa notoriété. les panels ne se fondent que sur la déclaration des internautes à contrario de la technique de diffusion controle qui elle mesure réllement grace à des tags la frequentation d'un site...
    Je crois qu'il ne faut pas mélanger les deux outils !

Votre réponse
Postez un commentaire