En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) AOL condamné à l'illimité

Le verdict est tombé : AOL doit supprimer les timers et les modulateurs de sessions mis en place dans le cadre de son forfait illimité. Le fournisseur est également condamné à verser 250 000 francs de dommages et intérêts au plaignant, l'association UFC-Que Choisir.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire