En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Microsoft répond aux critiques sur les DRM de Vista

Microsoft répond aux critiques sur les DRM de Vista
 

A la suite du rapport assassin d'un chercheur sur le système de protection des contenus audiovisuels dans Vista, l'éditeur réplique par une foire aux questions sur un blog.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • photopigiste
    photopigiste     

    J' avoues queacheté mon premier ordinateur spécialement pour télécharger et graver ma musique et mes films favoris... Quelle déception!!! :(

  • photopigiste
    photopigiste     

    y a t-il un moyen de contrer les DRM???

  • Radagast
    Radagast     

    Il y a bien longtemps que les dictionnaires ne sont plus que le reflet de ce qui se dit et s'écrit, et non d'une référence du français correct.

    Prenez l'exemple de "digital" (à toutes les sauces), et expliquez-moi ce qu'il apporte de précision complémentaire à l'adjectif "numérique"...

    Pire, lors d'une présentation Vista il y a peu, l'orateur nous montrait sur des "slides" le "trend" qui va "impacter" la "séparabilité".

    J'avoue que ce "changement" me paraît favoriser le globish, mais n'ajoute pas au rayonnement de la langue française...

  • trd
    trd     

    c'est vrai ça! le but de Vista est de fzaire gagner du fric à MS! pas de satisfaire un stupide mouton de client trop bête pour regarder ce qu'il achète! pourquoi viens-t'on nous ennuyer avec cela!
    faite une news quand micrsoft fait des trucs intelligents, pas pour le contraire, c'est sans fin!

  • heinquoi@
    heinquoi@     

    dans l'absolu vous avez raison...mais la langue change. Il y a quelques années, impacter etait introuvable dans les dictionnaires, aujourd'hui on commence timidement à le trouver:

    http://dictionnaire.tv5.org/dictionnaires.asp?Action=1&param=impacter&che=1

    cordialement

    heinquoi

  • Radagast
    Radagast     

    "ne seront pas impactés" : soit Microsoft ne sait pas s'exprimer en anglais, soit le journaliste auteur de l'article ne sait pas s'exprimer en français :
    Il est facile de se laisser prendre par la mode du jargon, en utilisant un verbe réservé à la sphère médicale en lieu et place de la locution correcte "avoir un impact sur". En effet, sachez que le verbe "impacter" signifie : "solidariser avec force deux organes anatomiques rigides ou un organe et un matériel (...)" !

  • coconuts23
    coconuts23     

    moi c'est pareil , je suis passé sous linux , pour dire non au monopole et oui a la liberté et aussi par curiosité ce que pouvait donné un OS gratuit , ba a vrai dire je suis loin d'etre dessus , c'est bien plus performant ,
    mais ce qui faut dire c'est que vous etes obligé d'avoir windows ,
    ya des chose impossible a faire sour linux , les jeux que vous acheter en cd-rom pour win , par exemple ,

    bref faites votre choix , mais renseigner vous bien avant de passé sous linux , on passe pas sur ce system sur un coup de tete , ca se prépare avant

  • T-buster
    T-buster     

    en version française
    http://chl.be/vista/

    et la version originale
    http://www.cs.auckland.ac.nz/~pgut001/pubs/vista_cost.html

    :super:

    pour l'instant je ne ferai de toute façon pas trop confiance à microsoft. et je pense qu'il est urgent d'attendre de voir ce qui se passe réellement.

  • bipdan
    bipdan     

    Tout comme les majors, Microsoft tombe la protection a outrance qui, au final nous pousse a se tourner vers d'autres solutions, mois contraignantes, voire libre.

    Ils oublient tres vite que leur succès vient en grande partie du fait que les particuliers pouvant facilement installer un environnement M$ a la maison en sont ensuite demadeur en entreprise qui, elles payents les licences au prix fort.

    Peut-etre pensent-ils avoir définitivement assis leur hégémonie, et que les utilisateurs n'imagine plus passer a un autre systeme. C'est pourtant l'inverse qui se produit peu a peu, (cf assemblée nationale sous linux, administration sous open office ...). Gare au retour de baton

Votre réponse
Postez un commentaire