En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Microsoft invite la fondation Mozilla à travailler sur Windows Vista

Microsoft invite la fondation Mozilla à travailler sur Windows Vista
 

L'éditeur souhaite que ces développeurs veillent à la compatibilité entre Firefox et son système d'exploitation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Carbon14
    Carbon14     

    Peut-être qu'ils veulent éviter que Firefox ne bugue sous Vista.
    Les gens rouspèteraient contre Microsoft, et non contre les auteurs de Firefox. :pfff:
    Ils pourraient faire de même avec Opéra, je l'ai adpoté après avoir utilisé pas mal Firefox. Vivent les onglets. :love:

  • Vivi5421
    Vivi5421     

    Peut-être faut-il aussi y voir un aspect publicitaire. E effet, Firefox est devenu LE logiciel de la ligue anti-Microsoft. Donc, si Microsoft permet un rapprochement entre lui-même et Firefox, il pense pouvoir améliorer ses relations avec les partisans du LL, et éventuellement tenter de réduire la migration vers d'autres OS libres.

    Pour Firefox, cette invitation est à double tranchant. S'ils acceptent, alorsil me semble assez clair qu'effectivement, Firefox sera mieux "géré" par Windows, mais en contrepartie, il perdrait des plumes dans sa lutte anti Microsoft.

    Personnellement, je pencherai plus en faveur de ce rapprochement.

  • Choupmail
    Choupmail     

    Il est clair que pour Microsoft, le mieux serait de connaitre les secrets de firefox mais bon firefox étant open source, il ne faut pas aller bien loin pour connaitre ses secrets... Internet Explorer 7 ne va pas révolutionner le genre et va simplement se contenter de reprendre les petits plus qui ont fait la réputation de firefox... Je resterai sous firefox ça c'est sur. Cependant, pour les développeurs de firefox cela pourrait être une bonne chose, firefox pourrait peut etre gagner en stabilité et en rapidité d'execution. Pour ce qui est des distributions alternatives, j'utilise Mandriva comme second os et il est excellent pour la bureautique, internet,... mais ces distributions manquent de convivialité et l'installation de programmes est parfois fastidieuse. Windows a l'avantage d'être accessible à la majorité des personnes et d'avoir une interface et une utilisation conviviales. Par contre, il est clair que pour le prix, les distributions gnu/linux sont plus attrayantes surtout qu'elles permettent de faire de plus en plus de choses...

  • Tuxos
    Tuxos     

    La première pensée qui vient à l'esprit est "Internet Explorer est il si mauvais que les développeurs de Redmond soient obligés d'intégrer du LL dans leur nouvel OS?"

    Ensuite on peut se dire que pour éradiquer son ennemi, il vaut mieux bien le connaitre.

    On peut aussi se dire que l'objectif inavoué est de rendre Firefox perméable aux spywares et autres malwares du web pour permettre à Big Brother de continuer l'inquisition.

    Heureusement que les LL offrent un choix important de navigateurs au cas où.

    Ou ça doit moins rigoler c'est chez Opera qui n'arrive pas à développer sa part de marché malgré un produit techniquement bon et maintenant gratuit.

    Cette nouvelle est d'autant plus curieuse que le seule navigateur qui ne respecte pas les standards de l'internet est Internet Explorer, qui est vrai est à la traine (firefox depuis longtemps sait gérer les popups, les flux rss et la navigation par onglets, thunderbird intègre aussi depuis longtemps un filtre anti-spam que les user de outlook express viennent de découvrir avec un fonctionnement imparfait) et qui voit sa part de marché baisser tous les jours.

    En extrapolant on peut se dire que ce déclin peut aussi concerner l'OS car concurrencé de plus en plus en desktop par les distributions gnu/linux.
    Les premiers essais de Vista bêta laissent percevoir le besoin d'un hardware solide (mini 1 Gb de ram et au moins un cpu cadencé à 1,5 Ghz).
    Les dernières distributions alternatives restent moins gourmandes en ressources.

Votre réponse
Postez un commentaire