En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Microsoft dévoile des mesures-chocs pour satisfaire la Commission européenne

Microsoft dévoile des mesures-chocs pour satisfaire la Commission européenne
 

L'éditeur communiquera à ses concurrents les données nécessaires au développement de logiciels compatibles avec les siens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • DBL8
    DBL8     

    Surtout au prix ou il est vendu en FRance !! Allez voir sur le site Canadien de M$, le + cher des windows est à - de 300 $ ca ! M$ nous fait payer l'amande de la commissions.

  • psn00ps
    psn00ps     

    Ces mesures sont prises comme par magie, une semaine avant le vote de l’ISO sur la standardisation du format Open XML.

  • totor39
    totor39     

    et ben sa commence a bouger!

    Reste encore la possibilité de restreindre la vente liée sur l'achat de matériels neuf... sans vouloir faire mon troll...

    sinon le vent ammenai quand même cette odeur depuis les annonce de rappochement et d'accord avec des entreprise tel que novel et autres...

  • Le Morpion
    Le Morpion     

    Bill donne son autorisation face à la Commission Européenne,je rêve debout?
    J'hallucine!

  • the phoenix
    the phoenix     

    Malheureusement, en pratique, Microsoft exclue de toutes ces réjouissances le logiciel libre.
    Malheureusement, cette nouvelle stratégie ne va pas au bout de la démarche et continue d'exclure le monde du Logiciel Libre de l'accès aux formats et aux protocoles utilisés dans les logiciels de Microsoft. En effet, la plupart de ces protocoles sont couverts par des brevets, et les licences de ces brevets ne pourront être obtenues qu'à des conditions dites «raisonnables et non-discriminatoires» (RAND) [3]. Ce type de licence nécessitant rémunération par copie de programme favorise les monopoles au détriment des PME et exclut de fait l'ensemble des développeurs de Logiciels Libres. Le communiqué de l'entreprise de Redmond annonce habilement qu'elle ne poursuivra pas en justice les développeurs de Logiciels Libres qui procèdent au développement et à la distribution non-commerciale de logiciels reposant sur ces protocoles, mais précise bien que toute distribution commerciale devra s'accompagner d'une acquisition de licence de brevet, contre rémunération [4]. Or, dans le monde du Logiciel Libre, il n'y a pas de distinction entre distribution non-commerciale et distribution commerciale: les développements réalisés par des bénévoles peuvent être vendus par des entreprises, et inversement les développements menés par des entreprises peuvent ensuite être distribués de façon non-commerciale.

    Source:

    http://www.april.org/articles/communiques/pr-20080221.html

  • bipdan2
    bipdan2     

    Voila qui est rassurant pour l'économie.

    1) parceque cela va accroitre la compatibilité des logiels et accelerer les cycles de développement en minimisant le recours au reverse engineering, et donc favoriser une conccurence saine et intelligente.

    2) Sur un plan d'image et de logique de marché, microsoft étant une entreprise géante et une success story montre qu'il faut s'adapter a la réalité du marché qui a en lacher un morceau pour ne pas le tuer. M$ a compris qu'il ne pouvait tuer le libre et par conséquent il fallait travailler avec. Les éditeurs audiovisuel ferait bien d'analyser cette réaction et d'en tirer des leçons? Qu'il s'agissent de libre "légal" (open source ou creative commons) ou de piratage (Copie de windows ou téléchargement illégal de musique), pour faire l'analogie, il est des choses que si l'on ne peut les enrayer alors il faut s'y adapter.

    Avez vous déja entedu parler d'une condamnation d'un particuler qui utilise un windows non officiel ? Non parceque M$ a compris que c'était aussi dans son interet que ceux qui ne peuvent pas l'acheter l'aient quand meme.

    Il montre aujourd'hui que si une entité conccurente (legal ou pas, personne morale ou communauté) devient une menace sérieuse alors il vaut mieux en tenir compte dans son business plan plutot que tirer sur ses utilisateurs communs a boulet rouge.

  • Tristan_h
    Tristan_h     

    C'est à peine croyable !
    Par contre je ne pense pas que ce soit uniquement l'UE qui a fait plier M$. Non c'est plutôt une réalité qui s'impose, M$ commence à perdre du terrain sur le libre dans le milieu pro et surtout au niveau des standards. De plus, format peu utilisé = moins de développeurs.
    Une bonne chose quand même...

  • Tristan_h
    Tristan_h     

    C'est à peine croyable !
    Par contre je ne pense pas que ce soit uniquement l'UE qui a fait plier M$. Non c'est plutôt une réalité qui s'impose, M$ commence à perdre du terrain sur le libre dans le milieu pro et surtout aussi au niveau des standards. De plus, format peu utilisé = moins de développeurs.
    Une bonne chose quand même...

  • Tristan_h
    Tristan_h     

    C'est à peine croyable !
    Par contre je ne pense que ce soit uniquement l'UE qui a fait plier M$. Non c'est plutôt une réalité qui s'impose, M$ commence à perdre du terrain sur le libre dans le milieu pro et surtout aussi au niveau des standards. De plus, format peu utilisé = moins de développeurs.
    Une bonne chose quand même...

Votre réponse
Postez un commentaire