En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Marine Le Pen pour la censure de la pornographie

Marine Le Pen pour la censure de la pornographie
 

Pour lutter contre la pornographie, Marine Le Pen prône la censure, « même si le mot déplait ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • journalpersonne
    journalpersonne     

    Marine est bleue marine…la dame est sans vague à l’âme, elle divague, fait des vagues et tempête pour un ou deux gags.
    Comme la mer, elle voudrait constituer un bruit de fond qui subtilise le vent pour créer quelques mouvements, quelques troubles dans nos rangs.
    Elle est désormais audible, presque crédible. On s’y précipite pour l’écouter, on tend l’oreille pour l’entendre chanter les mots bleus,
    qu’on a tous au fond des yeux quand on regarde les cieux ou quand on vide les lieux.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/03/lindomptable-marine/

  • Kimi1
    Kimi1     

    Ne suivant pas de séries diffusées sur nos chaînes, je ne saurai pas ajouter la moindre chose à ce que tu viens de dire. Si c'est effectivement le cas, pour les séries "violentes" (parce qu'il en faut relativement peu pour qu'elles soient classées comme telles, là par contre j'ai clairement pu le constater, mon petit frère suit des séries animées, j'étais bluffé, c'est le mot, quand il m'a montré que certaines scènes étaient remaniées, c'est-à-dire que les éléments choquants étaient totalement supprimés, voire la scène en elle-même, allant jusqu'à des épisodes complets qui eux n'étaient pas remis à plus tard, je parle bien d'ANIMATION), effectivement, je suis d'accord pour parler de puritanisme [sur lequel j'introduis d'ailleurs un petit HS, on souhaite condamner le téléchargement, le streaming même, mais comment est-on censés regarder une série telle que celle qui m'a servie d'exemple ? Acheter TOUS les packs DVDs vendus 40? pièce ? Là je pense que tu seras d'accord pour que je parle d'aberration, bref].
    Tout mon commentaire ne tient que pour les heures des pornos, où là je considère qu'il y a réellement besoin de protéger les enfants, ils n'ont pas non-plus besoin d'être mis à l'écart de toute scène violente (évidemment ça ne tient pas pour tout ce qui est plus "gore", type Saw).
    Je dis donc oui à la protection, non à la mise à l'écart, même si la nuance est discutable pour certains.

    Si la protection nécessite certains efforts ou sacrifices des adultes (je renvoie donc aux pornos), oui, je veux bien, mais la protection doit se limiter à un certain degré, ne pas surestimer la "pureté" des enfants, et se mettre à croire qu'un rien suffirait à les briser.

    Quant à la fessée, je ne saurais qu'approuver tout ce que tu viens d'énoncer, j'ai moi-même été élevé comme cela, pourtant, il ne me semble pas avoir un jour haï mes parents pour tout ça, bien au contraire. Pourtant, bien loin de moi l'idée d'un retour au martinet, et on ne va pas faire repartir son enfant avec un coquard non-plus, le battre, mais certaines fois il faut savoir dire stop, tu vas trop loin, je compte jusque 3...
    L'éducation passe forcément par là à un moment ou à un autre, et quand c'est nécessaire, eh bien soit, il faut bien aller jusque là.

  • gdfgdgdf
    gdfgdgdf     

    Plutôt d'accord avec toi, mais je ne sais pas si tu l'as remarqué, ou pas ?

    Il existe certaines séries, pas vraiment violentes, pour toute la famille, mais il est arrivé et c'est cela que je trouve extrêmement grave, que certains épisodes soient interdits au moins de 10 ans.

    Alors le fait d'interdire au moins de 10 ans n'est pas le problème, mais lorsque les TV commencent par diffuser les épisodes des séries dans le désordre, c'est à dire que l'épisode 15 passera à 20h30 et l'épisode 14 vers 22h30, simplement parce que le No 14 est déconseillé aux moins de 10 ans, et que le No 15 est tout public, je trouve que c'est franchement pousser le porno (bouchon) un peu loin.

    Alors évidemment le porno est à part, mais commencer à diffuser des séries genre "Desperate House Wife" ou "Docteur House", je prends celles là juste comme exemple, dans le désordre avec l'épisode "moins de 10 ans" décalé en 2 ème partie de soirée, alors que la chronologie aurait dû placer cet épisode à 20h30, je trouve que cela va trop loin.

    Pour en revenir au film "Orange Mécanique" le jour où ce film passe à 20h30 sur une chaine Française, les poules auront des dents et pourtant la violence qui s'y trouve, n'a rien de tellement extrême, d'autant plus qu'il y a un message de dénonciation des systèmes politiques dans ce film.

    Alors une société qui protège l'enfant, Oui, mais cela ne doit pas se faire à la mode l'enfant roi, l'enfant a tous les droits et de ce fait je ne trouve pas logique, que la société prenne d'abord en compte l'enfant, alors que c'est d'abord aux adultes d'avoir des droits, entre autre de ne pas subir la dictature de ce que j'appelle "tout pour le n'enfant", du puritanisme à la mode, horreur j'ai vu un sein qui dépasse dans un film, alors que sur les plages pas d'interdiction de la plage au moins de 10 ans ? et surtout ces dernières années, la non diffusion systématique de films, un peu, beaucoup violents à 20h30.

    Ce n'est pas parce qu'il y a des enfants dans une société, que certains adultes doivent restreindre la liberté d'autres adultes, juste parce qu'il ne sont pas capables de se faire respecter par les enfants et qu'il est tellement plus simple de part la loi de restreindre la liberté des uns pour instaurer la dictature du tout n'enfants.

    Hors Sujet:

    Je ne parle même pas de la fessé occasionnelle, parce que cela serait un autre débat, mais lorsque les mots ne sont pas suffisants, le recadrage de l'enfant par la force me parait parfois nécessaire.

    Et la aussi, on remarque une grosse dérive, protéger l'enfant mal traité, OK, par contre ayant moi même été élevé avec la fessé, quand je dépassais les bornes, je trouve qu'interdire les claques, comme certains puritains (associations), veulent le faire va trop loin.

    La lutte contre la maltraitance, ne devrait pas engendrer l'effet inverse, c'est à dire un parent qui n'ose pas, même en public donner une claque à son môme qui pique une crise (vu en magasin), parce qu'à mon avis la maltraitance commence par le fait de ne pas cadrer, ne pas fixer des limites, aux enfants qui doivent obéir à l'adulte.

    La parole c'est mieux, mais quand visiblement cela ne marche pas, surtout devant les tentatives répétées des enfants à pousser les limites de plus en plus loin, de tout se permettre, la seule solution, c'est la force.

    D'ailleurs, aux USA certains Parents finissent en tôle parce que les enfants sèchent l'école, en France certains Parents ont des problèmes d'allocations familiales, pour les mêmes raisons, alors juste une question, qu'est ce qu'il vaut mieux, de temps en temps une petite fessé dans sa jeunesse, ou des enfants, des ados, complètement ingérables, plus tard ?

    Mais la société puante du bien pensant, du puritanisme, va dire pas de films violent à 20h30, ne surtout pas corriger physiquement un môme qui dépasse les bornes, tout en demandant aux parents de gérer, alors que même la Police ne sait plus quoi faire avec certains ados, alors qu'il aurait suffit de temps en temps certaines fessés, surtout justifiées, pour que l'enfant, le futur ados comprenne, qu'il n'a pas tous les droits, que la société ne tourne pas exclusivement autour de lui, de ce qu'il veut, du dernier téléphone portable, chaussure de marque, console...

  • Kimi1
    Kimi1     

    @gdfgdgdg : Pour le PS2, je préfère tout de même y répondre, mine de rien, certains seraient capables de ne pas plaisanter... Soit, mes excuses, mea culpa

    Tu parles cependant de puritanisme... Concernant des films violents ou autres, bon, je voudrais bien l'admettre, mais pour du porno, cela va tout de même "légèrement" plus loin pour un enfant. Les jeunes doivent être un minimum protégés, et éduqués, suivis par leurs parents, je suis tout à fait d'accord, mais il faut quand même un minimum de restrictions pour un peu aider à la tâche.

    Autrement, rien ne t'oblige à regarder la TV entre 2 programmes, laisser les enfants devant leur film de 20h40 et aller dormir... Aucun programme ne t'intéresse à cette heure, alors pourquoi regarder ? Il suffit d'attendre d'avoir quelque chose qui t'intéresse.
    En allant dans le même sens, les programmes de l'après-midi m'intéressent, mais moi l'après-midi je ne peux pas être devant ma TV, POURQUOI ces programmes sont tous mis dans l'après-midi alors que je voudrais les voir le soir en rentrant chez moi ? Pourquoi il n'y aurait que les émissions comme le mag ou autres choses sans le moindre intérêt, alors que moi, mes programmes, je voudrais pouvoir les regarder en arrivant chez moi ?!
    Eh bien il en faut pour tout le monde, et quand on ne peut pas regarder ce qu'on veut, parce qu'on bosse, parce qu'on dort, on ne se casse pas la tête midi à quatorze heure tout en maudissant toutes les émissions stupides qui sont sur le créneau horaire qu'on a de disponible, on se programme un enregistrement, et on regarde quand on en a la possibilité, tout simplement.

    Pour finir, j'insisterai sur le fait qu'il y a quand même de la marge, pour un môme, entre un porno et une scène un peu violente, ne pas non-plus croire que tout le monde veut absolument garder les pauvres petits enfants en marge de toute pensée un tant soit peu négative...
    A moins bien sûr que ton commentaire ne soit à nouveau de l'humour, évidemment

  • décevant
    décevant     

    Bonjour,


    Je pensais que le "vrai" journalisme consistait à relater des faits et non donner sa vision subjective (je sais il est loin le monde des bisounours...)

    Je ne défends pas le FN, mais, je pense que l'auteur de cet article "Monsieur Samama" ferait mieux d'aller défendre ses idées sur le forum de 20 minutes plutôt que de faire de la désinformation sur un site informatique.

    A bon entendeur

  • coconuts23
    coconuts23     

    elle est vous votre source 01net
    d'habitude c'est argumenté la rien

    j'y crois pas a votre article poubelle

  • elitrimic
    elitrimic     

    Je trouve vraiment dommage que l'article ne traite pas l'info telle que cela devrait l'etre. Si je me réfère au communiqué en question, il n'a jamais été question de censurer le porno sur le net, simplement de donner les outils permettant de controler l'accès des mineurs aux sites porno. La nuance est importante, et meme si je ne suis pas fan du FN force est de constater que cela tombe sous le sens de fournir aux parents (dépassés ou insouciants) les outils pour controler un peu.
    La personne qui a rédigé cet article a peut etre lu en diagonale, ou alors c'est un article à charge contre le FN... mais charger le FN en "déformant" la vérité n'est pas la solution à mon humble avis

  • laf_ange
    laf_ange     

    AU lieu de vouloir censuré elle ferais mieux de taper sur les parents qui laissent leur enfant seul devant un ordi. Ce n'est pas a la société et au gouvernement de jouer le rôle de protecteur et d'éducateur des enfants c'est au parents !
    Je fait quoi moi si j'ai pas ma dose quotidienne de porno ? Je vais dans la rue et je viole la première femme qui passe mon chemin ?
    Je vais voir les prostitué (et ainsi donne mon fric à des mafieux) ?
    Mais bon c'est sûr c'est plus facile de censuré que d'éduquer, en plus cela a un gros avantage en n'éduquant pas les gens on évite qu'ils ce mettent a réfléchir par eux même.

  • gdfgdfgdgdf
    gdfgdfgdgdf     

    Et comme je suis un gros pervers j'ai même fait l'effort de faire une petite recherche de quelques secondes...

    http://www.frontnational.com/2012/03/communique-de-presse-de-david-rachline-conseiller-politique-de-marine-le-pen-aux-libertes-numeriques/

    Ensuite à chacun de faire son travail, de critique, d'acceptation, de manipulation, de déformation, de choix, de croyance, sur la réalité des faits, la réalité des promesses...

    L'internet à cela de génial de pouvoir croiser énormément d'infos, à chacun de juger..........

  • gdfgdgdgdf
    gdfgdgdgdf     

    @Eaglesioux et @zarapaswhite

    Le film que j'aimerai bien revoir à 20h30, c'est ORANGE MECANIQUE, le plus pure film d'ultra violence jamais fait.

    De l'autre tellement à propos, pour cette campagne électorale, parce que si l'on passe l'aspect violence physique, directe, efficace, sans paravent, il en existe une mouchetée, presque invisible, devant l'utilisation qui est faite par les politiques, de thèmes, de copies de thèmes porteurs, de bienveillance humaine, de grognards populistes, de stigmatisation, de dénonciation de la stigmatisation, de postures, pour, contre, dénonçant les uns, montrant du doigt les autres, de baratin, de mensonges plus gros que la taille, mais au final certainement plus fourbe, plus violent, que l'ultra violence des exécutants qui y croient encore.

    Et maintenant pour qui vais-je bien pouvoir voter ? Ou ne pas aller voter ?

    De toute façon, comme pour chaque parti, il y a certains arguments pour, certains contre, ce qui reste à faire, c'est de faire le choix entre les différents type d'ultra violence, des extrèmes, de gauche, de droite, d'écolos, du centre, en se basant sur plusieurs sources d'infos, parce qu'il est tellement simple de faire des raccourcis parfois trompeurs, tout cela faisant partie du jeu des ultra violents.

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire