En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mango crée un tollé sur la Toile avec ses bracelets « esclaves »

Mis à jour le
Mango crée un tollé sur la Toile avec ses bracelets « esclaves »
 

Erreur de traduction ou maladresse ? Le groupe de prêt-à-porter espagnol a heurté la Toile avec des bijoux « esclave ». Pétition et appels au boycott ont été lancés sur Twitter.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • baragouin
    baragouin     

    Les "bijoux d' esclaves" sont un des fleurons de l' artisanat africain à destination des touristes, mais pas seulement, et depuis des décennies.
    En bronze, en argent, en or, chaînettes mais aussi et surtout bracelets, de poignet ou de cheville.
    Ces tordus de "l' anti-racisme" dévoyé redresseurs de torts vont-ils pétitionner contre les artisans africains ?
    "L?antiracisme sera au XXIe siècle ce que fut le communisme au XXe."

  • V1nce
    V1nce     

    c'est le nom consacré de ce type de bracelet, non ?

  • KingKong75
    KingKong75     

    S'ils avaient parlé directement à l'interessé, cela aurait évité tous ces drames.
    Comme d'hab, on s'enflamme et on persiste.

    Au final, j'ai la nette impression que ce soit Mango la victime de l'histoire.

Votre réponse
Postez un commentaire