En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Machines à voter : plus de méthode pour plus de confiance

Machines à voter : plus de méthode pour plus de confiance
 

Le Forum des droits sur l'Internet publie une recommandation sur le sujet polémique des ordinateurs de vote. Il suggère un débat parlementaire et plus de contrôle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • Democratie
    Democratie     

    Il serait interessant que vous participiez au moins une fois a un depouillement de vote, car vous vous apercevriez qu'il n'est pas possible de mettre n'importe quel chiffre a la fin.
    Pour les raisons ecologiques, sachez que l'electronique emet beaucoup de chaleur, consomme de l'electricite nucleaire, utilise des composants toxiques non recyclables, emet des ondes nocives, alors que le papier vient des arbres qui produisent de l'oxygene, papier que l'on peut recycler et recycler encore. De plus le papier peut etre fabrique par d'autres fibres que celles des arbres.
    Enfin, je ne pense pas que le sens de l'histoire soit de se refugier derriere la technologie et de sombrer dans la faineantise.
    La liberte n'a qu'un prix, celui de la defendre.

  • Democratie
    Democratie     

    Il serait interessant que vous participiez au moins une fois a un depouillement de vote, car vous vous apercevriez qu'il n'est pas possible de mettre n'importe quel chiffre a la fin.
    Pour les raisons ecologiques, sachez que l'electronique emet beaucoup de chaleur, consomme de l'electricite nucleaire, utilise des composants toxiques non recyclables, emet des ondes nocives, alors que le papier vient des arbres qui produisent de l'oxygene, papier que l'on peut recycler et recycler encore. De plus le papier peut etre fabrique par d'autres fibres que celles des arbres.
    Enfin, je ne pense pas que le sens de l'histoire soit de se refugier derriere la technologie et de sombrer dans la faineantise.
    La liberte n'a qu'un prix, celui de la defendre.

  • Decibel Le Mans
    Decibel Le Mans     

    Paramétrage en présence des électeurs : même cette non-mesure ne verra jamais le jour ; déjà la directive du ministère de l'intérieur pour les dernières municipales n'avait pas été respectée sur ce point (et bien d'autres) : elle prévoyait que les candidats assistent à ce fameux paramétrage : ils auraient pu constater que celui-ci consiste (pour les machines NEDAP) en l'insertion de l'urne (mémoire flash) dans un lecteur de carte piloté depuis un banal PC des services municipaux (dont l'accessibilité est en question) par un logiciel obscur, tous les deux visés nulle part : aucun règlement technique, aucun agrément, aucun contrôle, un trou béant... ouvert à toutes les turpitudes. Mais le plus inquiétant c'est que même averties les listes candidates ne réagissent pas. Au final 2 listes échouent l'une à obtenir un premier siège au Conseil Municipal, l'autre un deuxième, ce pour environ 150 voix (0.25%). Et aucune n'envisage un recours alors que la majorité des 97 bureaux de vote sont en erreur, que des PV font coïncider "de force" nombre de votes et nombre d'émargements, que les résultats publiés par la mairie donne foi à la machine et non aux émargements etc...

    Effectivement, les électeurs locaux qui ont conscience de la situation avouent de plus en plus souvent ne plus aller voter.

  • Leschver
    Leschver     

    "Quand à l'opacité, c'est justement ce que je disais, tout est déjà flou"

    Si tout est déjà flou, il n'est pas utile de le rendre encore plus flou, en changeant un système papier éprouvé, par un autre incontrôlable.

    L'histoire à des sens que l'on ne peut pas prédire à l'avance, il se peut aussi que nos enfants ne votent plus du tout, parce que certains penseront qu'ils savent mieux que la majorité des gens ce qui est bien pour TOUS, le changement n'étant pas une bonne chose en soit, ce qui compte c'est les bénéfices et améliorations que l'on peut tirer du changement des choses...

    Et en la matière, qu'apporte les machines à voter en mieux, par rapport au système papier... A part plus de problèmes, d'oppacité, des pannes éventuelles, je ne vois vraiment pas l'intérêt de la chose.

  • euros
    euros     

    Il n'y pas que l'addition, il y a l'interface utilisateur, la gestion de fichiers, de l'imprimante, etc.
    C'est beaucoup plus compliqué qu'un boulier.
    Et moins précis que le vote papier.

    Vous êtes vraiment très fataliste devant les forces du marché....

  • _Chris_
    _Chris_     

    Oui j'ai lu votre article.
    Pour être clair, je suis convaincu qu'un système de vote électronique peut être fiable, tant le programme est simple (de l'addition). Je suis également convaincu qu'en comptant les bulletins papiers on peut toujours écrire n'importe quel chiffre sur la feuille à la fin.
    Je suis également pour l'électronique pour raisons écologiques (on évitera des tonnes d'enveloppes et de papiers, et a terme pourquoi pas éviter de se déplacer).
    Enfin je pense que c'est le sens de l'histoire, tout simplement.
    Merci pour cette discussion en tout cas.

  • Leschver
    Leschver     

    Puisque vous parlez de banques et de leur systèmes informatiques... opaque ??

    Et bien, en ce qui me concerne, j'ai épinglé ma banque au passage à l'Euro, lorsqu'elle c'est planté d'une 100ène d'euro dans un calcul un peu trop complexe pour un ordinateur.

    Après avoir pris du papier, ma calculette, j'ai monté tout un dossier que j'ai envoyé au service contentieux, il a été traité par un humain, qui m'a donné raison, sans même discuter...

    Oui, l'informatique se trompe aussi, mais il est beaucoup plus difficile de le prouver, surtout si l'on considère qu'un ordinateur ne fait pas d'erreurs...

    Alors en matière de vote, comme en plus il n'est pas possible de contrôler qui à voté quoi, aucune mesure de surveillance n'est possible avec ces machines à voter.

  • euros
    euros     

    Avez-vous lu l'article que je vous ai indiqué (rédigé par un chercheur d'un labo d'informatique quand même) ?

    Pour avoir une discussion constructive, il faudrait que vous donniez vos arguments en face de ceux qui sont exposés dans cet article.

    Sans échanges d'arguments on en reste à "j'ai une confiance aveugle" ou "j'y crois pas" ou "j'ai le sentiment que", ce qui laisse la part belle aux parano et technophiles. Mais cela ne fait pas avancer la discussion : croire c'est bien à l'église, mais pas dans les domaines scientifique, technique, politique et économique qui sont concernés par le vote électronique...
    Merci donc de dépasser les anathèmes (article de propagande, paranoïaques) et de structurer votre pensée de manière intelligible.

    PS : L'ASTI, fédération de 30 associations professionnelles et scientifiques d'informaticiens (plus de 5000 membres dont de nombreux chercheurs) a d'ailleurs été très claire sur le vote électronique sous toutes ses formes :
    « l'ASTI recommande que [...] pouvoirs publics, partis politiques et société civile ne recourent en aucune manière au vote électronique anonyme, y compris au moyen de machines à voter. »

  • _Chris_
    _Chris_     

    Le problème des référendums c'est que nous autres Français refusons tout changement... Mais je me dois de respecter le vote de mes concitoyens, j'en conviens.
    Quand à l'opacité, c'est justement ce que je disais, tout est déjà flou, alors pourquoi s'insurger contre le vote alors que le monde entier est déjà géré par des programmes informatiques bien plus compliqués qu'une bête machine à voter.
    Mais si ce n'est pas nous, nos enfants voterons là dessus, à mon avis c'est juste le sens de l'histoire, rien de plus.

  • Montilien26200
    Montilien26200     

    Paramétrage en présence des électeurs : Qui garantit la non modification ultérieure ?
    Et, d'abord, on peut très bien avoir un programme truqué paramétré correctement.
    Stockage surveillé : qui surveille les surveillants ?
    ?
    ?
    Toute la procédure proposée est une usine à gaz avec tant de possibilités de frauder.
    La technologie n'est pas systématiquement un progrès et nous en avons une nouvelle preuve.
    Et tout ça pour quoi ? Gagner quelques heures sur l'annonce du résultat. La vitesse est très souvent une débilité et là aussi.
    Quand on connaît l'esprit de combine et de magouille de nos chers élus, je doute que cela soit un progrès concourant à rétablir l'honnêteté dans le monde politique.

    Le jour où je verrai une machine à voter dans mon bureau de vote, je repars illico sans voter.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire