En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mac OS X, iOS : les logiciels d’Apple seraient-ils sur le déclin ?

Mis à jour le
Mac OS X, iOS : les logiciels d’Apple seraient-ils sur le déclin ?
 

Les deux derniers OS d’Apple ont connu de nombreux problèmes. Au point que Marco Armant, créateur d’Instapaper et développeur très écouté, pense que le géant américain aurait perdu sa domination en la matière. Un mal profondément ancré.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Perfoura
    Perfoura     

    Il faut rester sérieux et ne pas faire de désinformation gratuite : vu la simplicité de cette action sur Mac également, le problème dans ce cas n'était pas un marketing Apple soi-disant mensongé, mais bien les 3 gugusses devant l'écran qui pensent être des rois en informatique, nuance... lol

  • Josegaut
    Josegaut     

    Ce que j'ai en tous cas pu constater personnellement, c'est qu'avant d'utiliser du matériel Apple, j'en avais la vision d'un environnement intuitif et facile à utiliser, car c'est toujours comme cela qu'on "vendait" Apple. Et puis vint le jour où j'ai commencé à travailler (par obligation) sur des machines Apple, et où les opérations les plus simples à effectuer sous Windows se transformaient en galères sous MacOS... Récemment encore, mon beau-frère, possesseur récent d'un bel iMac, cherchait le moyen de copier des pistes musicales sur une clé USB afin de pouvoir les écouter en voiture. Un simple glisser-déposer sous Windows, 10 minutes à trois sur le problème sous MacOS...sans trouver de solution (alors que la clé USB était parfaitement reconnue par le Mac). Je suis sûr que des fans me diront "mais c'est pourtant simple ! Il n'y a qu'à...". Le fait est que parmi nous trois, nous étions deux à plutôt bien nous en tirer en informatique et à être restés coincés sur un problème qui, dans Windows, est l'enfance de l'art. Bref, le marketing Apple fait vraiment un super boulot...mais quand le marketing flirte avec le mensonge (un peu comme les voitures hybrides qui consomment 1 L/100 km...), le consommateur est tout simplement victime d'une arnaque à très grande échelle.

  • haupt
    haupt     

    C'est pas grave, la pomme ne représente que 7% des OS, pour presque 92 à windows... donc cela n'intéresse que 7% des gens, les autres s'en moquent

  • maeda974
    maeda974     

    Vous confondez un peu tout cher monsieur ! On voit que vous faites partie de la secte marketing :)
    Plus sérieusement il doit y avoir un équilibre car oui quand les "devs" pour généraliser on la main c'est la cata, mais l'inverse est aussi vrai !
    Pour travailler sur des projets similaires, je peux vous dire que quand le marketing prend le pas sur des service comme l'experience utilisateur, le graphisme et parfois le développement, LA c'est la cata car tout ces domaines sont des métiers à part entière ! Si un dev pense qu'il lui fait tant de temps pour faire une version stable d'un produit, quoi qu'on fasse si on divise ce temps par deux pour un choix marketing, ce produit sera FORCEMENT moins bon. Le marketing sera content sur du court terme, car il vendra 2x plus en un an, mais quand les utilisateurs seront lassé d'une qualité moindre, les pertes seront alors beaucoup plus grande sur du long terme ! C'est un problème très récurent qui n'est pas lié exclusivement à Apple malheureusement...

  • Perfoura
    Perfoura     

    C'est bien que les développeurs tirent la sonnette d'alarme quand cela ne fonctionne plus, néanmoins il ne faut pas se tromper de cible et remettre les choses à leur place.

    On ne peut que se réjouir que le marketing ait la main ! car c'est bien le marketing qui doit dire au développement ce qu'il faut pour vendre un produit avec succès, et pas l'inverse. Car quand le développement fait du marketing, c'est encore plus l'échec assuré.

    Donc il ne faut pas tout mélanger. Le problème d'Apple n'est pas que le marketing ait la main, car il l'a toujours eu et c'est très bien ainsi. Le problème est que le développement n'est plus en mesure de satisfaire les besoins du marketing. Donc oui, ils ont certainement besoin de calmer l'emballement, de se réorganiser, et de retrouver l'harmonie nécessaire entre les deux pour avoir l'efficacité nécessaire à des produits performants, stables et qui collent au marché.

Votre réponse
Postez un commentaire