En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Louis Pouzin : « L’Europe doit construire une alternative à l’Icann »

Mis à jour le
Louis Pouzin : « L’Europe doit construire une alternative à l’Icann »
 

Ce pionnier de l’Internet sera l’invité de 01net ce vendredi 4 juillet. À 83 ans, il entre en lutte contre la mainmise américaine sur les réseaux à travers l’Icann et la NSA.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • pbatreau
    pbatreau     

    Bon, Louis Pouzin est sympathique, on se croise de temps en temps.
    Ceci dit, il faut quand même rappeler que l'Icann est en pleine transition pour sortir de la tutelle du Gouvernement américain et que leur tutelle ces dernières années est surtout formelle.
    On est dans ce qu'on appelle la gouvernance de l'Internet.
    S'il y a des "root" ou "racines" alternatives, cela veut dire qu'il n'y a plus d'unicité de l'Internet.
    Un root unique signifie - en simplifiant -que les ordinateurs connectés au réseau font appel à une unique table de référence pour savoir où mène un domaine. Exemple : 01net.com arrive sur ce site ce domaine a été acheté à un revendeur qui lui même l'a acheté à Vérisign qui lui même est désigné par l'Icann. L'Icann est l'opérateur d'une table unique qui désigne les serveurs de verisign pour opérer techniquement le .com.
    Si on n'a plus d'unicité sur serveur racine- ou root - cela devient beaucoup plus compliqué.
    La préservation de l'unicité du root jusqu'à ce jour relève du miracle. Il est probable que le souhait exprimé par Louis Pouzin se réalise un jour.
    Mais, croyez le, c'est souhaitable que ce soit le plus tard possible pour la stabilité du système.

  • Nacyl
    Nacyl     

    Rêvons un instant que l'ONU une forme de gouvernement planétaire avec les pouvoirs qui iraient avec.

    A l'heure de la mondialisation (économique uniquement faut-il le rappeler) il y aurait un rationnel à instaurer un gouvernement planétaire dont la mission serait, entre autre, de répartir équitablement un certain nombre de ressources à l'échelle du globe.

    Rêvons encore un peu plus et imaginons que l'économie mondiale soit au service de ce gouvernement (alors qu'actuellement, l'économie a tendance à asservir les gouvernements).

    Maintenant, plaçons l'ICANN sous la tutelle de l'ONU...

    Plus besoin de batailler...

    Le rêve d'un internet libre appliqué à toute la planète et à tous les peuples...

    Il n'y a pas à dire, ça a tout de même du bon le rêve !

Votre réponse
Postez un commentaire