En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Loi Renseignement : le gouvernement s’embourbe dans ses explications au Sénat

Mis à jour le
Loi Renseignement : le gouvernement s’embourbe dans ses explications au Sénat
 

Auditionnés par les sénateurs, Bernard Cazeneuve et Jean-Yves Le Drian ont peiné à éclaircir les zones d'ombre de la loi Renseignement. Notamment en ce qui concerne le fameux algorithme censé détecter des menaces terroristes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • marsu0lami
    marsu0lami     

    A l'heure où les Etats-Unis sont en état d'inserruction démocratique à deux semaines de l'éventuel renouvellement du Patriot Act, que la chambre des représentants a approuvé à 75% de votants le Freedom Act ( beaucoup de ceux qui ont voté contre le trouve insuffisant ), notre gouvernement se prépare à faire pire encore... Bravo au Sénateur qui m'a lu avec attention.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "ce qui n?est pas du tout la volonté qui préside à l?élaboration de ce projet de loi, qui est exactement le contraire." Traduction !? Peu être !? "Nous voulons faire le BIEN, mais si cela était nécessaire nous ferions le MAL pour arriver au BIEN"... ou en Français "Peu importe les méthodes pour arriver à nos fins".........."Le gouvernement souhaite en effet demander aux opérateurs et FAI de mettre en place un algorithme capable de déceler une menace terroriste." INCROYABLE, les FAI vont créer un système révolutionnaire intégré aux casques des Soldats Français pour définir, QUI !? Parmi une population civile est une menace terroriste, cela va du Paysan en Afghanistan, qui un jour reçoit aimablement nos Soldats et le lendemain leur tire dessus à la Kalachnikov, au criminel qui vend illégalement des armes en France, MAIS tant que ce ne n'est pas à des Terroristes, tout va BIEN pour lui !?... Autrement dit, on veut un "TRUC" pour détecter les méchants, que les FAI se démerdent pour nous fournir un "TRUC", un peu comme "Hadopi" mais en mieux........"Le premier concerne le cas d'une vidéo de décapitation. Il s'agira de repérer qui se connecte immédiatement après leur publication...." Parce que détecter qui a mis cette vidéo en ligne est trop compliqué !? Donc le raisonnement, c'est ceux qui ont réussi à passer inaperçu en mettant cette vidéo en ligne, sont suffisament CON pour se faire choper en vérifiant si la video est bien accessible en ligne !?!? Alors là je crois qu'on va demander à Mme. Albanel de s'occuper de tout cela avec un "Office Open" bien calibré cela devrait faire l'affaire... Mais mon sentiment premier est quand même le meilleur, les FAI vont fournir pour très cher, une boite peinte en noire et puis c'est TOUT.......!?!?!?

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Les parents de notre premier ministre ont fui leur pays pour échapper à un état de surveillance, pour que leur fils instaure le même type en France !!!!!!

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Ils voulaient une loi, ils l'auront. On la voulait pas , on l'aura quand même. Ils sont contents, ils voulaient surveiller, ils vont surveiller ! Surveiller qui, quoi et comment, c'est ce qu'ils n'ont pas encore bien compris, et qu'ils ne veulent pas expliquer.... Quand avant la surveillance était secrète, on ciblait selon les origines, religions, antécédents etc . Maintenant il faut dire à la tribune du pays laïque, des droits de l'homme qui sont ceux qui seront prioritairement surveillés mais çà ils ne le diront pas.

  • coconuts23
    coconuts23     

    Non sans rire, les FAI doivent déjà supporter le fait que des mouchards soit installer et en plus les sénateurs osent leurs demander de créer eux-mêmes l'algorithmes, moi je l'ai enverrais se faire voir ailleurs, ou plutôt un jolie NON débrouiller vous ce n'est pas notre métier.

Votre réponse
Postez un commentaire