En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Loi de Moore : Intel peine à garder le cap et retarde ses puces à 10 nm

Mis à jour le
Loi de Moore : Intel peine à garder le cap et retarde ses puces à 10 nm
 

Le fondeur de Santa Clara a annoncé repousser son passage au 10 nm, marquant le pas dans le rythme de la réduction de ses processus de fabrication. Il faudra attendre 2017 pour voir arriver ces puces plus « compactes ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Haldriel
    Haldriel     

    La question, c'est surtout : sur le marché historique d'Intel, le PC, est-ce vraiment nécessaire ?

    Entre les perfs actuelles qui sont très bonnes et la concurrence AMD qui est très loin derrière en termes de part de marché, il n'y a plus besoin de faire evoluer les technos aussi vite qu'avant.

    C'est sur le marché de la mobilité qu'Intel a fort a faire si ils veulent une place de choix face aux architectures ARM

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    La loi est une chose, le besoin en est une autre. Faut d'abord vendre ce qu'on a fabriqué, car si l'on sort mieux ou moins cher on va se garder la marchandise sur les bras: Il y aura toujours des produits de pointe auquel le grand public n'aura pas accès tout de suite. Savoir faire est une chose vouloir produire en est une autre.

Votre réponse
Postez un commentaire