En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Livre électronique : un amendement contre les prix cassés étrangers

Livre électronique : un amendement contre les prix cassés étrangers
 

L'Assemblée nationale a retiré de la proposition de loi la clause d'extraterritorialité votée par le Sénat. Mais elle a adopté un amendement permettant de maîtriser le prix de vente des livres numériques chez les distributeurs étrangers.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Belzébuthàquionapiquélepseudo
    Belzébuthàquionapiquélepseudo     

    vendre "à perte" parce que dans certains cas c'est autorisé, et pour un bien dématérialisé, difficile de définir à quel prix on est "à perte" ou pas. Ensuite, si les e-marchands étrangers ont des serveurs meilleurs marchés, des coûts de connexion au Net meilleur marché, etc, ils peuvent justement baisser leur prix tout en gardant la même marge qu'un site français. Et même mieux, en les obligeant à demander un prix fixe, c'est leur marge à eux qui va grossir...

  • Photo73
    Photo73     

    Quelqu'un sait-il comment un site de vente étranger peut casser les prix ?
    Il faut bien acheter le fichier à l'éditeur, et y ajouter une marge commerciale ? Si le e-vendeur étranger diminue sa marge, c'est autant de perdu pour lui. L'auteur devrait toucher pareil.

  • hlfx
    hlfx     

    Avec un livre numérique au prix d'un vrai livre... Ils nous prennent vraiment pour des crétins. C'est un bide qui s'annonce.

  • Baba-au-rhum
    Baba-au-rhum     

    Comment voulez vous inciter les gens à acheter les livres numériques si tout est fait pour maintenir artificiellement un prix élevé.
    Le piratage à de beaux jours devant lui !!!!

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    N'y a-t-il pas des sites qui mettent en ligne des livres à lire gratuitement comme le font certains pour la musique ?!
    Voilà un moyen de connaître des auteurs qui ne sont pas dans le circuit traditionnel.

  • Twa&Mwa
    Twa&Mwa     

    Ou comment développer le phénomène warez chez l'ebook...

    Merci encore ! ;)

    Vous favorisez la culture universelle !

  • kuroyi
    kuroyi     

    Je suis auteur. Je touche 1€ par livre vendu (22 à 30€). Il me faut 9 à 24 mois pour produire un ouvrage. Il s'en vend 3000 à la nouveauté. Résultat, j'ai un boulot à coté. Si déjà la répartition était un peu plus équilibrée...

  • Olivier...
    Olivier...     

    Bonjour

    Peuvent-ils faire une loi pour garantir la qualité de ce que l'on achète ???
    Non ??? Ben pourquoi alors faire une loi pur garantir les prix ???
    Ceux qui achètent des livres neufs pour les lire savent où aller et n'achètent pas en supermarché.
    L'achat culturel n'est pas le même que l'achat alimentaire. C'est en général plus réfléchi et on va donc vers ceux qui sont des professionnels, pas des bradeurs.

    De toute façon toute cette agitation ne me touche pas.
    Je reste aux livres papier :-)
    Lors de mon dernier vide-grenier j'ai acheté quatre livres pour 0,50 euro.
    C'est imbattable !!!
    Et en plus je peux les lire comme je veux : pas de DRM, pas de problème de format, pas besoin d'un lecteur, pas besoin de recharger ce lecteur, jamais de pannes, pérennité assurée,...

    A+

    Olivier

  • sortilege06110
    sortilege06110     

    Encore une décision à la HADOPI, qui finira comme celle ci. Un gant de boxe pour attraper les mouches... Ça va encore coûter une fortune pour financer des fonctionnaires dépassés...Mais ce n'est pas grave, les français sont devenus des moutons qui se font saigner sans même bêler...

  • fred696969
    fred696969     

    Bon je propose également que le caviar soit vendu au même prix que le thon, que la porsche ai le même prix qu'une lada

    Honnêtement je suis contre le prix unique. Pourquoi ? Car c'est grace parfois à un livre vendu quelques euros que j'ai pu découvrir un auteur.
    Honnetement voir des bouquins vendus 30? pour être torché en quelques jours ... un vol non ?
    Le hic des tablettes est qu'on a pas le plaisir de feuilleter les pages ni même la possibilité de le laisser trainer sur sa serviette de plage ...

    Mais l'avantage des gros du net pour les auteurs est que ces derniers leur permettraient de s'affranchir de leur maison de livres et contrats contraignant. Après tout vous imaginez un auteur à succès démarché directement amazon ou apple et vendre direct son bouquin ? Car après tout ce ne serait qu'un simple pdf. Pas besoin d'intermédiaire ! et là le jackpot pour les auteurs. Je comprends pas pourquoi ces derniers comprennent pas...

    De toute façon nombreux journaux mourront faute de s'être adapté comme métro ou encore les sites d'info du net.
    Le seul avantage d'un éditeur c'est d'avoir le livre papier ... quand l'impression est de qualité.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire