En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'inventeur du Web ne goûte guère la loi Hadopi

L'inventeur du Web ne goûte guère la loi Hadopi
 

En bref : Tim Berners-Lee, l'inventeur du Web, ne goûte pas les lois destinées à lutter contre le piratage, telle notre Hadopi nationale...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • fashionist83
    fashionist83     

    Et il goute le fait de rester bloquer en terme de création en 2010 ? parce que pour nous télécharger les stones c'est bien mais pour nos enfants ... c'est l'équivalent des artistes des années 30 ! Il faut de la nouveauté et les artistes ne vivent pas que d'eau et d'air frais méme si il est vrai que certains s'en sont mis pleins les poches... enfin pas grace a mon argent.

  • SGSNSVSE
    SGSNSVSE     

    Nous Français donnons grosso modo 18 milliards de nos impôts/taxes/redevances pour ce secteur, qui généreusement nous vend ce que nous avons payés 2 fois plus cher que dans les autres pays, alors nous faire raquer pour leur milice c'est une broutille.

  • ralboldetoutça
    ralboldetoutça     

    de toute façon, il y a un truc pas logique, qu'on soit pour les artistes ou pour le telechargement:
    pourquoi payer par nos impots des fortunes pour faire fonctionner hadopi, qui va finalement travailler pour les ayants droits...donc en quoi est il normal d'utiliser de l'argent public pour favoriser des société privées, sans compter qu'en plus ce n'est pas les artistes qui vont directement profiter de tout ça, mais réellement des gens qui n'ont pas trop de soucis financiers...
    peut etre que la meilleure solution etait vraiment une licence globale... mais l'ont il vraiment étudié, vu que ça aurait rapporté aux artistes, mais pas assez a ces 'pauvres' distibuteurs...

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    Bien sûr que cela n'est pas normal de couper l'accès internet, mais ils ne connaissent que la répression !
    Lorsqu'ils « essaient » de faire de l'éducation, ils s'y prennent comme des plus que nuls, alors évidement... ça merde.
    N'oublions pas non plus que le web a été créé pour être un espace de liberté (libertaire), et comme toute liberté, celle-ci s'arrête ou commence celles des autres.

  • otodid`kt
    otodid`kt     

    Toutes les lois créées à travers le monde ont pour but d'encadrer le nouvel espace de liberté qu'est la toile. Cela est bel et bon.

    Pourtant, l'esprit de la loi dans son application sera vite oubliée. Les dérives seront nombreuses et les conséquences pires que les abus de personnes immorales.

    A un moment donné, quand une invention révolutionne la société, le temps est à l'action pas aux paroles ou aux textes. Il existe d'autres moyens que la coupure de l'accés à Internet pour mettre les choses en ordre. Surtout pour le seul profit des lobbys musicaux-cinématographiques-logiciels.

    Ainsi, la surveillance passe par l'humain plus que par l'automate répressif. Une CNIL équipée d'outils réseaux peut apporter plus que des textes et des lois accompagnés de logiciels espions obsolètes.

    Couper l'accés est liberticide et nuisible. Espionner chaque connexion est digne du stalinisme. Traquer un réseau international de prostitution est beaucoup plus positif pour l'utilisateur, la société et la prostituée.

Votre réponse
Postez un commentaire