En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'inventeur du MP3 veut immatriculer la musique en ligne

Le Fraunhofer Institute commercialise une solution pour retrouver ceux qui alimentent les réseaux de peer to peer. Tout en respectant le droit à la copie privée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • micoplan
    micoplan     

    Rien de plus facile que de copier un tatouage. tu compares octet par octet deux fichiers tatoués pour avoir le code et tu le copies dans le fichier que tu veux. C' est enfantin . 5 minutes pour un programeur débutant.
    Quand au système de Fraunhofer Institute, c' est pas dur à contourner puisqu' il suffit d' enregistrer la sortie analogique de la carte son pour avoir un fichier propre, sans aucune traçabilité. Aucune trace de Fraunhofer ni de son institute !.

  • musikosenrechercedesolution
    musikosenrechercedesolution     

    Ok.. des petits malins pourront toujours dire que le fichier envoye sur le peer... a ete pique par un ex ami d'ami etc.. a cela 2 points :

    1) sur les conditions de vente, il pourra etre bien specifie que l'on est responsable de l'utilisation legale de son fichier!

    2) Et si les système de peer to peer etaient legalement brides pour n'accepter que les fichiers contenant un tatouage specifique "libre distribution", a l'exclusion de tout autre???

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Le monde d'aujourd'hui est ainsi... flicage de partout et autres joyeusetés du genre... On doit choisir entre se battre pour perdre devant ce genre d'abruttis qui se prennent pour Dieu ou s'adapter...

    A choisir entre les DRM qui te pourrissent ton PC et tes musiques et qui, de plus, te fichent comme terroriste du cyberespace a chaque fois que tu écoutes une musique ou que tu regardes uun film (et on n'est pas à l'abri du bug qui t'empeche de lire ton fichier même acquis légalement) et ce système qui certes te fiche mais sans tous les inconvénients du DRM, j'ai choisi.

    De plus tu parles la d'une erreur de manip... Je ne connais aucune société qui n'essaiera pas de te prévenir avant de te punir... même les impots envoient 14 courriers d'avertissement avant de passer à des mesures plus gênantes...

    Quant à ton analogie avec des voitures, tu n'imagines pas à quel point tu es dans le vrai: il est question d'installer un système de surveillance qui, à chaque controle "de routine", rapportera les fautes commises...

    A defaut de pouvoir changer le monde, le meilleur choix est de s'adapter... ou de ne plus y vivre!

  • micoplan
    micoplan     

    En relisant l'article, il y a quelque chose qui me tracasse. Le système du [g]Fraunhofer Institute [/g]identifie l'acheteur d'un fichier. Bon, mais si ce fichier se multiplie comme des petits pains sur la toile, ce n'est pas forcément de la faute à celui qui l'a acheté. Va-t-on mettre en prison, un type parce qu'il s'est fait piquer ses MP3 ? Dans ce cas de figure, il vaut mieux distribuer des fichiers piratés contenant l'imatriculation d'un autre, plutôt que des fichiers aquis légalement, tatoués à son propre identifiant. Je ne pense pas que ce soit le but recherché par Fraunhofer, mais je pense que ce sera le résultat obtenu si le système se généralise.

  • prinjon
    prinjon     

    Bah bien sur, quand on achete un objet maintenant, il faut que l'on marque ses initiales...

    Ce systeme est ingerable de plus et stupide...imaginez que vous utilisiez le peer to peer normalement pour faire des echanges legaux, vous encodez un fichier a vous dans un dossier partage par megarde pendant quelques instants et hop vous etes un grand criminel du cyberespace... Non ce que je souhaite c'est que les entreprises lesees previennent par email pour nous dire que y a un probleme et punir ceux qui abusent, pas les autres.
    C'est, pour faire l'analogie avec les voitures, comme si a chaque fois que vous faites un exces de vitesse, vous etiez flashe...horrible non !

    Big brother is watching you!! one more time...

  • Stéphane Ascoët
    Stéphane Ascoët     

    Le format Ogg Vorbis a déjà l'avantage d'être meilleur que le mp3 :D .
    Pourquoi mettre libre entre guillemets ? :heink: Cela signifie t-il du dédain ? :fou:
    Si vous trouvez normal de payer relativement cher pour des fichiers sonores de mauvaise qualité, sans aucun accompagnement physique, tant pis pour vous, vous continuerez à vous faire arnaquer par tous les profiteurs de la planète :p .

  • Guimo
    Guimo     

    "Pour faire le parallèle avec les plaques d'immatriculation voiture, on peut aussi changer les paques en 5 minutes. Mais si on se fait prendre ....."

    On ne t'oblige ni à choisir une marque pour tes plaques, ni une marque de voiture.

    Pour faire le parallèle, si on n'autorisait certaines routes qu'à certaines marques de voitures, tu ne dirais pas cela.

    Les pseudos artiste que l'on nous présente comme tels (qui sont en fait plus du Show Biz), ne représentent à peine 1% de la globalité des artistes...

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    En effet, il serait super facile de contourner ce système: étant donné que le tatouage est réservé aux seuls MP3, il suffit de le réencoder au format WMA par exemple et basta! C'est pour ca que ce système est perfectible...

    Simplement effectuer une action de ce genre et poser ton fichier sur le P2P (pour rappel, tu es sensé avoir acheté ton MP3 immatriculé) dénnote une volonté claire et nette de violer le droit d'auteur ou plus précisément , le droit de diffusion et d'exploitation de ce MP3 et une volonté de violer un droit coute cher de nos jours... C'est une infraction en soi! (tentative de ...)

    Pour ma part je pense que ce système est un excellent compromis, même s'il est perfectible (Checksum, CRC ou système apparenté (on ne va pas dévoiler les systèmes à la mode, ca coute 300 000? ><), et extension aux autres formats avec traduction de l'immatriculation au passage) car il ne limite pas la copie privée, il ne crée pas de faille dans ton système informatique, il ne pourrit pas la musique que tu as achetée, il ne se limite pas au seul système Windows (tous les systèmes peuvent le lire, ou pourront le lire) et qu'il permet de donner une protection relative aux droits d'auteurs! Et la taxe SACEM qui restera de toute facon restera un minimum justifiée!

    Maintenant il peut y avoir un problème: la tracabilité... quoi? tu veux pas que tout le monde sache que tu as acheté le dernier disque de Lorie? t'inquiète pas, que ce soient des DRM ou un banal tatouage, les majors le savent et établissent ton profil de Consommateur.

    Perso, je suis a fond pour ce système pour peu qu'il se généralise un petit peu...

  • renato22
    renato22     

    Tu as tout à fait raison. Contrairement à ce que sous entend la langue anglaise, la liberté et la gratuité sont 2 choses bien distinctes, voire opposée. Je dirais même que la liberté a un coût.

    Le logiciel libre veut dire transparence, interopérabilité et mutualisation.
    On peut être pour le libre et vouloir payer normalement les artistes.

    La solution d'immatriculer les mp3 est donc à mon avis une excellente solution.

    Pour faire le parallèle avec les plaques d'immatriculation voiture, on peut aussi changer les paques en 5 minutes. Mais si on se fait prendre .....


    Free is not Free. La liberté a un coût.

  • zewolf
    zewolf     

    [quote] On aura plus qu'à passer au format Ogg[/quote]

    Encore un Ayatollah du logiciel "libre" qui pense que tout doit etre gratuit ...
    Autant je suis contre les systèmes de flicage façcon DRM, autant là ca me parait etre un bon compromis.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire