En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Linux, presque une technologie d'entreprise dans l'Hexagone

L'édition 2003 du salon parisien Solutions Linux a montré que fournisseurs et utilisateurs ne doutent plus de la légitimité du système d'exploitation à code source libre. Mais son déploiement massif, lui, reste pour demain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Eldiablo_
    Eldiablo_     

    désolé mais au niveau des serveur la convivialité on s'en tape!!!
    Je suis admin serveur & réseaux depuis 5 ans...et au début je ne connaissais que les os µsoft et presque un We sur 2 je devais retourner au bureau à cause d'un serveur planté un messagerie mangeuse de mémoire et j'en passe et des meilleur!!
    Et ensuite j'ai découvert l'open source d'abord avec redhat (qui est quasis du µsoft maintenant) j'ai bidouillé et puis j'ai découvert la distribution Debian. et ce fut le coup de foudre!!
    Et au lieu de faire une migration vers widows 2000 couteuse!! nous avons migré de NT4 vers linux => serveur de fichier => messagerie=>serveur web/intranet et même dévelopé des solution de firewall & vpn et depuis j'ai mes we tranquil!!! ;0) et j'ai été augmenté vu le gain que j'ai fait gagné à mon entreprise!!!
    Alors un ptit conseil plongé sur google et recherchez de la doc et tester réellement et vous verrez la différence!!!

  • philipl
    philipl     

    Il faut dire qu'il faut être un peu simplet pour cliquer partout sans savoir ce que l'on fait. Windows nécessite une formation, tout comme Linux. On se forme plus volontier sous Linux car sinon, impossible de comprendre tous ces hiéroglyphes :-)

  • Joffray
    Joffray     

    Combien de systèmes informatiques ne sont pas installés et configurés par des "professionnels" internes ou externes à l'entreprise??? Il en est de meme pour les systèmes Linux et autres logiciels libres : des société existent pour accompagner ces déploiements si les compétences internes le néscessite. Rien n'est simple, tout nescessite de la methode :)

  • Kikaha
    Kikaha     

    J'ai commencé à tater les reseaux et les configs serveurs sous linux, j'ai appris et j'en sais un minimum. Quand j'ai tenter la premiere fois de faire les mêmes manips sous 2000 server et bien ce ne fût pas facile du tout, et aujourd'hui je préfere de loin triturer un fichier texte et relancer un demon que de cliquer partout sans être vraiment sûr de ce que je fais.

  • Traroth
    Traroth     

    Alors forcement, tu arrives à configurer facilement ton binz dessus. Mais ça veut juste dire que tu ne connais pas Linux (si c'est de toi meme que tu parlais). De toute façon, le commun des mortels ne sait pas ce qu'est un serveur intranet, un serveur de fichier ou un routeur, et n'est pas très souvent amené à en installer un (je posais encore la question hier à ma boulangère, elle est bien d'accord avec moi...)

  • Ced_
    Ced_     

    Entre ca et un admin windows qui ne connait pas son metier et ne patch pas le systeme on obtient les plus grosses deroutes de l'histoire de l'informatique: Code Red, Nimda, Shappire, etc.

    Un ordinateur restera toujours un ordinateur, un systeme complexe et puissant. Ca n'a pas sa place dans les mains du premier venu.

    Pour conduire une voiture il faut un permis. Pour administrer un ordinateur, aucun pre-requis n'est demande, pourtant un ordinateur est bien plus complexe qu'une voiture. Chercher l'erreur...

    Maintenant, est-ce vraiment difficile d'administrer un serveur Linux/Unix si on reflechi et qu'on s'instruit un minimun? Non.

    Ced

  • tout_aigri
    tout_aigri     

    L'administration d'un serveur Linux n'est pas plus compliquée qu'un serveur Windows. La structure en briques fait que les différentes problématiques sont bien isolées. Le support est très efficace dans 99% de cas on trouve quelqu'un dans le monde qui est déjà tombé sur votre problème. Je ne reviens sur la stabilité de l'ensemble. Sur une machine c'est difficile à juger mais sur un réseau avec différents applicatifs quelques tranquillité. combien je connais d'ADM qui n'osent pas rebooter les serveurs Windows de peur que ce soit la catastrophe.

    La convivialité en s'en fout. (je parle coté serveur pas utilisateurs ou là c'est le nerf de la guerre) il faut que ce soit simple à paramétrer, performant, sécurisé et Linux est idéal pour cela dans le sens ou l'on sait ce que l'on fait.

    Bref mettons des serveurs Linux dès que c'est possible et du Windows quand on ne peut pas faire autrement.

    Serveur réseau (Web, FTP, DNS, Partages, DHCP, BdD) = Linux
    Groupware = Exchange ou Lotus (SCOOffice Mail) n'est pas au niveau
    Station de travail et bureautique = WINDOWS...

  • Ademange
    Ademange     

    Linux est modulaire, on n'est pas obligé de connaitre l'ensemble des briques pour pouvoir exploiter un serveur apache ( 1 fichier de configuration principal ), un serveur samba.
    De plus avec un outil comme webmin on peut même déleguer l'administration d'un serveur facilement.
    Windows "parait simple" parce que pour configurer iis on passe par la souris au lieu de modifier un fichier texte...

  • inkisitor
    inkisitor     

    Linux, niveau convivialité c'est toujours et encore la foire.
    Même en entreprise, l'install et la config d'un routeur, d'un serveur intranet, d'un serveur de fichiers RAID sous NuNux ça reste de la S.F pour le commun des mortels (faut un linux guru ou un admin réseau sous la main sinon point de salut)
    Alors que les mêmes opé sous win ou Mac sont faisable assez simplement

    c'est une question de temps, combien, on sait pas...

Votre réponse
Postez un commentaire